Retour à l'Index des auteurs    Accueil
Association Culturelle Arménienne de Marne-la-Vallée (France)

Annick ASSO

L'auteur

Annick ASSO --- Cliquer pour agrandir
Annick Asso est agrégée de Lettres Modernes et enseignant-chercheur. Ses activités de recherche concernent l'étude de la représentation des génocides dans la littérature et au théâtre : si la majeure partie de ses travaux portent sur le génocide arménien, la Shoah et le génocide rwandais, elle s’intéresse également aux thématiques périphériques qui favorisent ou conduisent à l’extermination (la question raciale, la violence extrême, les totalitarismes politiques).

En tant qu’enseignante, il lui tient particulièrement à cœur de proposer des outils pour l’enseignement comparatif des génocides dans les cours de français et de littérature. C’est dans cet esprit qu’elle a participé à l’ouvrage collectif à l’usage des professeurs du secondaire, sous la direction de Barbara Lefebvre et Sophie Ferhadjian paru en 2007 aux éditions BREAL sous le titre "Comprendre les génocides du XXème siècle. Comparer-Enseigner." (Chapitre: "Parcours transversaux Lettres-Histoire".)

Elle enseigne actuellement le journalisme et la communication et collabore à de nombreuses publications et revues (Magazine France-Arménie, Bulletin de la Fondation Auschwitz, etc.).

Articles universitaires de l’auteur:
- " La mémoire concentrationnaire dans l’œuvre théâtrale d’Armand Gatti ", Revue Armand Gatti, Ich bin, Ich War, Ich werde sein, sous la direction d’Oliver Neveux et Catherine Brun, Editions de la Parole Errante, 4ème trimestre 2008.
-" Le témoignage comme mode de représentation de la Shoah au théâtre", Culture et Mémoire, Représentations contemporaines de la mémoire dans les espaces mémoriels, les arts du visuel, la littérature et le théâtre, Actes du colloque de l’Ecole Polytechnique sous la direction de Carola Hähnel-Mesnard, Marie Liénard-Yeterian et Cristina Marinas, Les Editions de l’Ecole Polytechnique, Ellipses, 2ème trimestre 2008.
- " La vie théâtrale arménienne ", Armeniaca 2, La culture arménienne hier et aujourd’hui, sous la direction de Robert Dermerguerian et Patrick Donabédian, Presses Universitaires de Provence PUP, 1er trimestre 2008.
-" Les Ames Mortes ou la mise en scène de la folie par Adamov ", Les formes de la réécriture au théâtre, Presses Universitaires de Provence PUP, 4ème trimestre 2006.

(10/2008)

ligne
Livre numéro 2037
Annick ASSO --- Cliquer pour agrandir Le Théâtre du génocide. Shoah et génocides arménien, rwandais et bosniaque. [Broché]
 
Titre : Le Théâtre du génocide. Shoah et génocides arménien, rwandais et bosniaque. [Broché] / auteur(s) : Annick ASSO -
Editeur : honore champion
Année : 2013
Imprimeur/Fabricant :
Description : 15,5 x 23,5 cm, 538 pages
Collection : Littérature de notre siècle
Notes :
Autres auteurs :
Sujets : Théatre -- Génocides -- Essai
ISBN : 9782745326904
Prix : 95,00 euros
Achat possible sur : Amazon

Commentaire :

Le Théâtre du génocide rend compte de toute une orientation du théâtre engagé dans la représentation et la dénonciation des crimes de génocide depuis la deuxième moitié du XXe siècle. Oscillant du théâtre-récit au théâtre documentaire, du théâtre de la monstration au théâtre de la survivance, il offre un espace à la mémoire collective et individuelle, rend la parole aux victimes, donne un visage au bourreau et interpelle sans relâche le spectateur.

Livre numéro 1414
Annick ASSO --- Cliquer pour agrandir Arménie : de l’abîme aux constructions d’identité
Titre : Arménie : de l’abîme aux constructions d’identité / auteur(s) :Sous la direction de Denis Donikian et Georges Festa
Editeur : L'Harmattan
Année : 2009
Imprimeur/Fabricant : 14-Condé-sur-Noireau : Impr. Corlet numérique
Description : 1 vol. (244 p.) : ill., couv. ill. ; 24 cm
Collection :
Notes : Notes bibliogr.. Couverture : Masque de Denis Donikian (1994)
Autres auteurs : Janine ALTOUNIAN [contribution] - Annick ASSO [contribution] - Varvara BASMADJIAN [contribution] - Denis DONIKIAN [directeur] - Martine HOVANESSIAN [contribution] - Hélène PIRALIAN [contribution] -
Sujets : Actes du Colloque de Cerisy-la-Salle du 22 au 29 août 2007 sous la direction de Denis Donikian et Georges Festa.
ISBN : 9782296091917
Bibliothèques : Catalogué à la Bibliothèque Nationale de France
Prix : 24,00 euros
Achat possible sur : Amazon

Commentaire :

Du 22 au 29 août 2007, Cerisy-la-Salle accueillait l’Arménie à l’occasion d’un colloque intitulé : De l’abîme aux constructions d’identité. Le thème choisi portait en lui-même les éléments dramatiques d’une réflexion qui devait être nécessairement plurielle. Cependant, il s’agissait beaucoup plus d’évoquer de près ou de loin ces ondes de choc aux résonances multiples provoquées par la déflagration génocidaire de 1915 que de revenir sur la réalité historique du fait lui-même. Ainsi, le pluralisme des interventions aura-t-il permis d’opérer des ouvertures, des percées, pour ne pas dire des échappées inhabituelles vers des analyses lumineuses, des rapprochements culturels audacieux, des illustrations intimes fortes ou des abstractions esthétiques éclairantes. Il n’est donc pas interdit de dire qu’au cours de ces journées, c’était moins l’austérité de l’histoire qui était convoquée qu’une sorte de géographie mentale éclatée, à l’image non seulement de la dispersion des générations touchées par le génocide, mais surtout d’une quête de sens opérant dans toutes les directions possibles de l’esprit par des esprits impliqués dans la nécessité de dénouer le chaos du monde.


Table des matières

Argument
Introduction de Denis Donikian.


  • I. Ecritures dans la crise
    Frédéric Nevchehirlian : Dans le stade
    Janine Altounian : Un héritage traumatique ne se met à parler que déplacé dans le temps et l’espace culturel
    Anahit Dasseux Ter-Mesropian : Le Temps de la joie
    Annick Asso : La transmission du traumatisme génocidaire au théâtre

  • II. Identités de recherche
    Hélène Piralian-Simonyan : En quoi consiste la reconnaissance du génocide des Arméniens ?
    Martine Hovanessian : Identités narratives : exil et sentiment d’appartenance. Les retours
    Jacqueline Starer : Martin Melkonian, une identité au carrefour d’elle-même
    Frédéric Gross-Quelen : Pérec la lettre déportée

  • III. Questions d’histoire
    Grégoire Krikorian : Le Parlement européen ou l’anti-Lausanne
    Georges Festa : Arménie et Arméniens dans les manuels d’Histoire en classe de Première

  • IV. Géographies
    Antoine Chaudagne : Arménie, Ethiopie, itinéraire sur une géographie imaginaire
    Wadad Kochen-Zebib : Revisiter Cana
    Georges Festa en collaboration avec Marc Koharian et Albert Khazinedjian : Les Arméniens d’Algérie avant 1962 : témoignages de familles

  • V. Métamorphoses
    Denis Donikian : Chemin de Crète
    Varvara Basmadjian : Serviteurs du Palais ou artistes hors des contraintes, quelle identité pour les peintres arméniens de l’Empire ottoman ?
    Barbel Pfander : Le cinéma disjonctif d’Artavazd Pelechian
    Christine Kiffer, conteuse
    Raphaëlle Vierling, artiste
    Milo Dias : De la souffrance à la révolte


Livre numéro 1329
Annick ASSO --- Cliquer pour agrandir Sur les chemins de Deïr Zor : mémoire arménienne
Titre : Sur les chemins de Deïr Zor : mémoire arménienne / auteur(s) : Michel REYNAUD - préface d'Annick Asso
Editeur : editions de l amandier
Année : 2008
Imprimeur/Fabricant : Paris : Impr. CL2
Description : 1 vol. (101 p.) : couv. ill. en coul. ; 22 cm
Collection : Théâtre
Notes : Bibliogr. p. 101
Autres auteurs : Annick ASSO [préfacier] -
Sujets : Théâtre -- Arménie -- Génocide des Arméniens
ISBN : 9782355160448
Bibliothèques : Catalogué à la Bibliothèque Nationale de France
Prix : 12,00 euros
Achat possible sur : Amazon

Commentaire :

Texte de la pièce créée le 12 janvier 2008 au Théâtre Montansier à Versailles (France).

C’est l’histoire d’une pièce en répétition, un metteur en scène d’origine arménienne, auteur d’un texte sur le génocide travaille avec ses comédiens. Sa sœur qui regarde la répétition, lui annonce à une pause, son intention de se marier avec un Turc. Tel est le point de départ de cette pièce qui pose avant tout un problème d’humanité.
Ce n’est pas une pièce contre les Turcs.
Bien sûr le génocide arménien est évoqué de manière explicite mais au-delà de cette attente essentielle par l’Arménie de la reconnaissance de ce drame par la Turquie, c’est l’avenir qui est interrogé.
C’est résolument un travail « pédagogique » qui consiste à rendre « vivant » le travail des historiens à travers le dialogue d’un metteur en scène avec ses comédiens. Ainsi, c’est la nature et la nécessité de l’acte artistique au service de la mémoire, qui est interrogé.
Ce travail a été réalisé sur la base de témoignages réels recueillis et publiés par Annick Asso dans "Le Cantique des larmes", Editions de la table ronde, 2005.


Livre numéro 1300
Annick ASSO --- Cliquer pour agrandir Comprendre les génocides du XXe siècle, Comparer-enseigner
Titre : Comprendre les génocides du XXe siècle, Comparer-enseigner / auteur(s) : Barbara LEFEBVRE - sous la direction de Barbara Lefebvre et Sophie Ferhadjian
Editeur : breal
Année : 2007
Imprimeur/Fabricant : 58-Clamecy : Impr. Laballery
Description : 319 pages ; couv. ill. ; 21 cm
Collection : COLLECTIONS DIV
Notes : Bibliogr. p. 316-319. Bibliogr. en fin de chapitres. Notes bibliogr.
Autres auteurs : Annick ASSO [contribution] - Bernard BRUNETEAU [contribution] - Claire MOURADIAN [contribution] - Yves TERNON [contribution] -
Sujets : Génocide -- 20e siècle -- Historiographie -- Enseignement
ISBN : 9782749507224
Bibliothèques : Catalogué à la Bibliothèque Nationale de France
Prix : 28,00 euros
Achat possible sur : Amazon

Commentaire :

Composé sous la direction de Barbara Lefebvre et Sophie Ferhadjian, Comprendre les génocides du XXe siècle a été écrit par 9 « contributeurs », excusez du peu. Que voilà un ouvrage bien utile pour celui qui s’intéresse au problème des crimes de guerre, des holocaustes, des génocides, et qui essaie de s’y retrouver dans tout cela ! Et, grâce à ce livre, on s’y retrouve !
La première partie fait le point sur le problème vu par les historiens. Il remet vraiment les pendules à l’heure, non seulement sur la notion de génocide en général, mais plus particulièrement sur le problème des Juifs, des Arméniens, sur les crimes soviétiques et les massacres du Cambodge et du Rwanda.
La deuxième partie traite le sujet du point de vue de l’enseignement et passe en revue programmes et pratiques avec des commentaires fouillés, précis, pertinents. Tout cela est abondamment documenté, avec un tas de références et une riche bibliographie.
Bref, un ouvrage qui intéressera l’honnête homme du 21e siècle, mais aussi tous ceux qui par leur travail, leur rôle social, leur enseignement - ou tout simplement le contact que la vie leur offre avec des adolescents - sont amenés à se poser des questions sur les génocides du 20e siècle et à y trouver des réponses.
Un livre indispensable.

Claude Raucy


Livre numéro 1055
Annick ASSO --- Cliquer pour agrandir Le Cantique des larmes, Arménie 1915
Titre : Le Cantique des larmes, Arménie 1915 / auteur(s) : Annick ASSO - Paroles des rescapés du génocide
Editeur : La Table ronde
Année : 2005
Imprimeur/Fabricant : 53-Mayenne : Impr. Floch
Description : 291 p. : couv. ill. ; 22 cm
Collection :
Notes : Glossaire 283-285, Bibliographie 287-290
Autres auteurs :
Sujets : Génocide arménien (1915-1916 ) -- Récits personnels
ISBN : 9782710327769
Bibliothèques : Consultable à la Bibliothèque de la Cathédrale apostolique arménienne, Paris
Catalogué à la Bibliothèque Nationale de France
Prix : 21,00 euros
Achat possible sur : Amazon

Commentaire :

Pour que la vérité soit enfin connue et reconnue, afin que le malheur absolu dans l'Histoire et le spectre même de l'extermination cessent d'être un non-lieu, quatre-vingt dix ans après les faits, des voix s'élèvent de la ruine, de l'horreur et de la mort. Perpétré en 1915 dans l'Empire ottoman par le gouvernement jeunes Turcs, le génocide des Arméniens, le premier des génocides du XXe siècle, n'a jamais été admis par ses auteurs. Parce que l'on est là au paroxysme du mal, parce que les crimes impunis sont destinés à se répéter, parce que le pardon ne peut passer que par la fin du mensonge, de la négation, et du déni, donner la parole aux rescapés revient à sauvegarder et libérer la mémoire. On la retrouvera, vivante, autour des grands nœuds de la tragédie, des massacres du 24 avril 1915 aux camps de concentration, en passant par la résistance et la déportation. Une parole à laquelle viendra se joindre, en signe d'authentification, celle des consuls, médecins, journalistes présents sur place et témoins de l'indicible.

Immédiat, brut, arraché au mutisme, à l'oubli et à l'anéantissement, ce recueil est fait de noms propres et d'événements singulier, de paroles personnelles et individuelles, de récits de vie et de mort nés au cœur de la tourmente. Et qui, à eux tous, forment aussi l'Histoire collective. À la manière dont le chœur antique inscrit dans l'éternité le chant des larmes.


ligne

  Retour à l'Index des auteurs