Retour à l'Index des auteurs    Accueil
Association Culturelle Arménienne de Marne-la-Vallée (France)

Docteur Z. CHERIDJIAN

ligne
Livre numéro 1703
Docteur Z. CHERIDJIAN --- Cliquer pour agrandir Riposte à la brochure de M. Kara Schemsi "Les Turcs et la Question d'Arménie"
 
Titre : Riposte à la brochure de M. Kara Schemsi "Les Turcs et la Question d'Arménie" / auteur(s) : Docteur Z. CHERIDJIAN -
Editeur : auteur
Année : 1919
Imprimeur/Fabricant : Genève, Société générale d'imprimerie
Description :
Collection :
Notes : La couverture porte également : "Ceux qui sont accoutumés à juger par le sentiment ne comprennent rien aux choses de raisonnement." (Pascal)
Autres auteurs :
Sujets :
ISBN :
Bibliothèques : Consultable à la Bibliothèque de la Cathédrale apostolique arménienne, Paris
Prix : 50 centimes

Commentaire :

Avant-propos

Que les Turcs les laissent au moins dormir en paix leur dernier sommeil, ces malheureux, dont les uns ont succombé d'épuisement, d'inanition, de tortures subies, et dont les autres sont tombés sous le couteau et les balles de sinistres assassins ; que les Turcs ne troublent plus la tranquillité suprême de ces innombrables victimes que leurs bourreaux ont laissées en pâture aux vautours et aux chacals du désert.
Que ceux des Turcs qui se disent impartiaux et meilleurs que les égorgeurs, aient la pudeur de ne pas poursuivre de leur calomnie, au delà du trépas, les martyrs Arméniens !
Que les Turcs veuillent bien admettre loyalement ce que tout honnête homme admet: l'innocence des Arméniens!

Une brochure sous le titre « Les Turcs et la Question d'Arménie » est venue, il y a quelques semaines, s'adresser à l'opinion publique. Due à la plume de M. Kara Schemsi, meneur de propagande pro domo sua, elle prend délibérément la défense des crimes turcs et elle a la prétention d'en être la justification.
Comme telle, elle n'a pas échappé à notre attention. Et nous y avons relevé tant d'inexactitudes qu'il nous est impossible de garder le silence.
Nous nous permettons donc de les relever, par respect de la vérité et pour ceux qui écrivent l'histoire.
La thèse que l'auteur soutient comporte entre autres les points suivants :
1° Désir de prévenir «de nouvelles et plus graves injustices» que les massacres et les déportations des Arméniens.
2° Doutes quant à l'existence d'une «Arménie homogène » dans le passé.
3° Un soi-disant appel du tsar, par une proclamation invitant tous les Arméniens à se ranger sous ses drapeaux pour secouer le joug de l'infidèle, est donné comme une des raisons de la « désertion » des Arméniens.
4° Les massacres et les déportations d'Arméniens justifiés parce que :
a) des centaines de mille (sic) Arméniens ont fui le service militaire et ont préféré combattre contre les Turcs avec les Russes.
b) « d'autres Arméniens, dans des intentions non moins hostiles », sont demeurés dans le pays (en Turquie) et ont attaqué de dos l'armée turque.
c) à Van les Arméniens ont « fomenté la rébellion. »
5° «L'élément purement turc d'Asie Mineure n'a eu aucune participation à ces crimes et au pillage C'est donc aussi un crime que d'accuser encore les Turcs des massacres des Arméniens. »
6° L'auteur accuse « les missions évangéliques anglaises, françaises, russes, américaines et italiennes d'être indirectement cause de l'éloignement que les Arméniens ressentent pour les Turcs.
7° Complicité allemande.
Nous allons examiner ces points en nous basant, autant que faire se peut, sur des documents et des témoignages de personnalités dont l'impartialité et l'intégrité ne font aucun doute pour personne.


ligne

  Retour à l'Index des auteurs