Retour à l'Index des auteurs    Accueil
Association Culturelle Arménienne de Marne-la-Vallée (France)

Pierre IONOFF

ligne
Livre numéro 1671
Pierre IONOFF --- Cliquer pour agrandir Charles Aznavour, Les années Paris
 
Titre : Charles Aznavour, Les années Paris / auteur(s) : Pierre IONOFF - Préface de Philippe Labro
Editeur : Rodeo Books
Année : 1999
Imprimeur/Fabricant : Imp. Lienhart, Aubenas-d'Ardèche
Description : 160 p. : ill., couv. ill.
Collection :
Notes : Bibliogr. p. 125-126
Autres auteurs :
Sujets : Biographie -- Charles Aznavour
ISBN : 9781903021019
Bibliothèques : Consultable à la Bibliothèque de la Cathédrale apostolique arménienne, Paris
Catalogué à la Bibliothèque Nationale de France
Prix : 139 FRF

Commentaire :

Avant-propos

Cet ouvrage a pour ambition de faire vivre trente-cinq années de la vie de Charles Aznavour à Paris, en suivant le parcours qui fut le sien dans cette ville, depuis sa naissance, le 22 mai 1924, jusqu'à ce mois de décembre 1959 où il connut le succès décisif à l'Alhambra, le music-hall de la rue de Malte, aujourd'hui disparu.
Ces décennies furent les années parisiennes de Charles Aznavour, avant les triomphes et la célébrité.
Il invite à découvrir les rues, les quartiers et les lieux où il vécut, telle une promenade, sans nostalgie mais avec tendresse et émotion, à la rencontre d'un homme et de son génie.
Une promenade, le long des années d'enfance et de jeunesse, difficiles mais heureuses, au cours de laquelle tous ceux qui aiment cet immense artiste se souviendront, ou découvriront, avec quelle intensité il a aimé Paris, comment il a été imprégné de son esprit et de sa chair, comment il a nourri son art à la ferveur de la rue, des rencontres et de l'univers envoûtant de cette ville dont la magie, depuis des siècles, a inspiré les créateurs, qu'ils soient poètes ou peintres, musiciens ou chanteurs.
Paris est une cité élégante et farouche, elle a pour loi la noblesse de cœur, pour code d'honneur l'authenticité.
Elle ne dédaigne ni les plus belles parures ni les haillons; elle s'adonne aux fêtes et aux fastes, mais accorde sa préférence aux créatures familières qui hantent ses rues de l'aube au crépuscule, confondant bien souvent le jour et la nuit. Ce sont ses enfants chéris, encore étonnés et attendris de vivre là. Elle leur réserve les corridors secrets ouverts sur le rêve, les ruelles préservées, les faubourgs populaires, et mille cafés où il fait si bon laisser s'écouler du sablier du temps les grains de la vie en savourant sa mélancolie.
Paris est une séductrice qui comme toutes les séductrices a le désir d'être séduite à son tour. Les courtisans sont écartés, ni le rang social, ni les origines ne sont d'aucun secours. Elle s'offre au cœur pur, à l'âme sincère et désintéressée, à celui qui se donne et sait recevoir avec gourmandise, non du bout du bec, mais à pleine bouche.
Sera aimé de Paris celui qui aime Paris, il recevra alors pour la vie ses caresses et son amour.
Baladins, poètes, chanteurs, vous les artistes, qui pénétrez le fantastique quotidien avec l'agilité d'un cambrioleur de l'étrange, vous savez que la beauté la plus pénétrante de Paris ne se voit pas, elle se respire telle une essence subtile laissant ainsi entrevoir son sortilège.
Artistiquement, on ne naît pas à Paris mais de Paris, lieu magique, creuset où fermente l'esprit. Les artistes de tous les temps ont aimé Paris avec passion, c'est là qu'ils se révèlent à eux-mêmes, découvrent leur souffle créateur et réalisent qu'ils sont investis d'un mystère nommé don, talent, ou simplement grâce.
Charles Aznavour est de cette race. À Paris, il construit sa carrière et fonde une œuvre qui rayonne aujourd'hui de par le monde. À Paris, il trouve l'inspiration et puise la force de surmonter l'adversité et l'incompréhension, de dominer réticences et préjugés. S'il n'a rien renié, il n'a jamais cédé, jamais renoncé et a atteint la plénitude de son art en se donnant avec générosité tel qu'il est sur la scène, sensible, émouvant, irradiant d'amour.
Bien des lieux à Paris sont aznavouriens pour la seule raison qu'il y vécut avec ferveur des années impérissables. Ils préservent, intact, un parfum attachant comme un charme, la part des anges, invisible mais palpable par l'esprit et le cœur.


ligne

  Retour à l'Index des auteurs