Retour à l'Index des auteurs    Accueil
Association Culturelle Arménienne de Marne-la-Vallée (France)

Vahé KATCHA
( 1928 - 2003 )

L'auteur

Vahé KATCHA --- Cliquer pour agrandir
Naissance en 1928 à Damas (Syrie), décès le 14 janvier 2003 à Paris (France).
de son vrai nom Vahé-Karnik Khatchadourian

Ecrivain et scénariste.
L'écrivain raconte des histoires. Elles peuvent être tirées d'expériences vécues, observées ou imaginées. Tout l'art de l'écrivain est donc de mettre en scène les décors, les personnages et les actions. Les mots animent et transforment. L'imagination de l'écrivain devient l'imagination du lecteur. Vahé Katcha est ce type de personnage qui guette et espionne la vie de tous les jours, en imagine des fictions, plongeant parfois dans l'absurde, ce qui n'est pas dénué d'intérêt.
Il a choisi un genre qui est un mélange d'aventure, de policier et de fiction.

Né à Damas (Syrie) en 1928, issu d'une famille d'Adana, Vahé Katcha est fils d'entrepreneur. Il a vécu son enfance et son adolescence au Liban, qu'il quitta à 17 ans pour s'installer en France. Il fit des études à l'IDEC (Institut d'Etudes Cinématographiques) en même temps que Jean-Christophe Averty. C'est la passion de la lecture qui l'a amené à l'écriture; journaliste quelque temps, il fit l'interview de Rouben Manoulian pour un journal libanais. Son parcours jusqu'à aujourd'hui a croisé beaucoup de vedettes de cinéma, pour en être une lui aussi dans son genre.

Son premier livre, il l'écrivit à 20 ans et fut édité par Gallimard. Son deuxième livre, "Oeil pour oeil" , André Cayatte en fit un film, avec pour acteur principal Kurt Jurgens.
En tout Vahé Katcha a écrit 25 romans, 2 pièces et 15 scénarios de films. Il a travaillé pour la MGM sur "l'Hameçon" avec Kirk Douglas. Incontestablement le film le plus connu sur lequel il a travaillé est "Le casse'; d'Henri Verneuil, avec Jean-Paul Belmondo. Certains de ses romans sont passés en film: "Galia" qui a lancé Mireille Darc, `A coeur joie'; avec Brigitte Bardot, "Le maître nageur'; avec Jean-Louis Trintignant et Jean-Claude Brialy.

Vahé Katcha a aussi prêté ses talents de scénariste pour "Mayrig" d'Henri Verneuil. Il collabora aussi aux séries télévisées "Des gorilles" de Roger Hanin. Le policier et le roman noir sont aussi des genres qu'il aime; il n'est pas étonnant qu'il ait été le voisin de palier de Michel Audiard.
Vahé Katcha aime écrire face aux vagues de l'Atlantique. D'Etretat à Deauville, c'est là que ses talents s'exaltent. Mais l'animation des folles nuits parisiennes fertilise aussi son imagination d'écrivain.

Vahé Katcha n'oublie jamais ses origines arméniennes. Manifestant anonyme lors des meetings, ses liens avec la Communauté restent forts. De sa culture et de ses racines, il a écrit l'épopée familiale des Dourian dans "Un poignard dans ce jardin", belle oeuvre à la fois romanesque et historique. L'histoire se situe avant, pendant et après le génocide et raconte l'histoire d'une famille arménienne de Constantinople. Homme actif, Vahé Katcha écrit toujours. Il a en projet des scénarios de séries télévisées. Il prépare aussi le scénario d'un film tiré de son roman: "Un homme est tombé dans la rue". Les droits ayant été achetés par Jean-Louis Trintignant, ce film sera sûrement joué par ce dernier. La sortie serait prévue pour la fin de l'année 1995. Vahé Katcha est surtout connu des Arméniens par le roman "Un poignard dans ce jardin". Ses romans ont des atmosphères particulières, parfois au bord de la folie et toujours hors de toute raison.

En cette fin de siècle, Vahé Katcha a traversé une bonne partie de celui-ci, liant des amitiés solides avec ce que l'on appelle des stars du cinéma français.
Ce qu'il faut retenir, ce sont ses livres, à découvrir, à lire et à relire.

Daniel Kérackian, France-Arménie, numéro 142, Février 1995.


Article Nouvelles d'Arménie Magazine, numéro 83

Vahé Katcha, auteur notamment du roman sur le génocide arménien « Un poignard dans ce jardin », est décédé mardi à son domicile parisien d'une crise cardiaque. Ce scénariste et écrivain d'origine arménienne est né à Damas en 1928, et a vécu au Liban avant de s'installer en France à 17 ans. Vahé Katcha était notamment connu du public français pour ses scénarios ainsi que pour l'adaptation de ses romans au cinéma, en particulier dans les années 60 et 70. Parmi ceux-ci on se souviendra notamment de « Oeil pour oeil » adapté à l'écran par André Cayatte, de « Galia» avec Mireille Darc, «A cœur joie » avec Brigitte Bardot, « Le maître nageur» avec Jean-Louis Trintignant et Jean-Claude Brialy ou « La grande sauterelle» avec Mireille Darc. Il a aussi participé aux scénarios de certains films d'Henri Verneuil dont « Le casse » ou « Mayrig ». Il a en tout écrit 25 romans, 2 pièces de théâtre et 15 scénarios de films. Vahé Katcha était toujours resté fidèle à ses origines et on le voyait participer aux manifestations arméniennes. "Un poignard dans ce jardin" qu'il a écrit en 1981 a été un succès de libraire. Il raconte l'histoire d'une famille arménienne de Constantinople dont le destin a été irrémédiablement marqué par le génocide. Cet écrivain de talent n'aura donc survécu qu'un an au départ de son ami et complice Henri Verneuil. Vahé Katcha faisait partie des principales figures publiques de la deuxième génération post-génocidaire. Il symbolisait tout ce pan de l'histoire de notre communauté, celui des fils des victimes, qui à son tour prend petit à petit le chemin du départ.

ligne
Livre numéro 377
Vahé KATCHA --- Cliquer pour agrandir Un Poignard dans ce jardin
 
Titre : Un Poignard dans ce jardin / auteur(s) : Vahé KATCHA -
Editeur : Presses de la Cité
Année : 1984
Imprimeur/Fabricant : SEG, 92-Châtillon-sous-Bagneux
Description : 471 pages, carte, couverture illustrée en couleurs, 23 cm
Collection :
Notes : La couverture porte en plus : "La saga des Arméniens" , Bibliographie : 2 pages
Autres auteurs :
Sujets : Roman -- Génocide arménien
ISBN : 225800862X
Bibliothèques : Consultable à la Bibliothèque de la Cathédrale apostolique arménienne, Paris
Catalogué à la Bibliothèque Nationale de France
Prix :

Commentaire :

Un poignard dans ce jardin est l'histoire d'une famille arménienne entre 1884 et 1916 en Turquie.
Plusieurs personnages pittoresques traversent cette grande fresque dominée par les frères Azad et Tigran Dourian qui symbolisent la lutte d'un peuple encore mal connu de l'histoire.
Vous découvrirez la vie quotidienne telle" qu'elle se déroulait à cette période au bord du Bosphore, les intrigues du palais, les agissements machiavéliques de ses dirigeants.
Vahé Katcha a restitué fidèlement les événements tragiques qui ont abouti à un véritable génocide qu'on oublie trop aujourd'hui.
Un poignard dans ce jardin est raconté avec une émotion contenue qui ne laissera personne indifférent. Ce poignard est en quelque sorte l'Epée de Damoclès qui n'a pas cessé de menacer et de briser des milliers de familles qui ne demandaient qu'à vivre tranquillement en cultivant leurs jardins.

ligne

  Retour à l'Index des auteurs