Retour à l'Index des auteurs    Accueil
Association Culturelle Arménienne de Marne-la-Vallée (France)

Vahan TERIAN
( 1885 - 1920 )

L'auteur

Vahan TERIAN --- Cliquer pour agrandir
Naissance le 28 janvier 1885 à Gantza, dans la province historique du Djavakhk (aujourd'hui en Géorgie), décès le 7 janvier 1920 à Orenbourg (maintenant Tchkalov, Russie).

Vahan Térian, Ter Grigorian pour l'état-civil. Son père, admirateur de Tolstoï, était le curé du village. C'était un homme entreprenant qui, tout en s'acquittant de ses tâches spirituelles et sociales, s'adonnait à des activités agricoles, comme les autres habitants du village. Sa mère était une personne sensible, qui «souvent s'attristait et pleurait», rapporte Kamtchar Grigorian, expliquant la mélancolie du poète par des facteurs héréditaires.

Vahan Térian passe son enfance dans son village natal aux paysages « féeriques », comme il les qualifie lui-même, parsemés de fleurs multicolores et odorantes, célèbres dans toute la région. Sensible à la beauté de cette nature montagnarde et à la paix profonde qu'elle procure, le poète, habitué plus tard à la vie trépidante des villes et à l'entourage de ses amis, ne se plaindra pas moins de l'isolement de son village, « un lieu lointain terrible et sombre ».

Après avoir fait ses études primaires à l'école du village, puis à l'école officielle d'Akhalkalak, Térian s'inscrit, en 1899, au Collège Lazarian de Moscou, véritable pépinière d'intellectuels et d'artistes arméniens. Il y restera six ans, en qualité d'interne d'abord, puis d'externe, rentrant souvent au Caucase, intégré en fait à la colonie arménienne de l'ex-capitale tsariste.

En 1906, Térian entre à l'Université de Moscou, où il suit des cours de langue et d'histoire. Il s'intéresse en même temps à la vie littéraire russe, se familiarise avec la poésie de Block et de Brussov, s'intéresse à Baudelaire et aux symbolistes français, dont il traduit des poèmes.

En 1908 sont publiés les "Rêves Crépusculaires", premier recueil de poèmes de Térian, et connaissent un succès fulgurant. Les jeunes se mettent à l'imiter et les aînés reconnaissent qu'il apporte un sang neuf à la poésie arménienne orientale, dominée à l'époque par Hovhannès Toumanian et Avédik Issahakian.

Un nouveau recueil intitulé "Poésies" dont le premier tome est publié en 1912. Térian reprend les "Rêves Crépusculaires", y adjoint de nouvelles séries, mais ne parvient pas à mener à bout la publication du deuxième tome, où il voulait réunir ses autres poésies.

En 1913, Térian entre à l'Université de Saint Petersbourg où il suit des cours de philologie. Il étudie l'arabe, le persan, le géorgien, ... Il participe en même temps à des travaux de rédaction et d'édition et joue un rôle important dans la publication de l'almanach littéraire "Garoun" et d'une anthologie de la littérature arménienne orientale, pour laquelle il collabore avec Maxime Gorki.

Atteint de tuberculose, en 1916, il se soigne d'abord dans un sanatorium de Soukhoumi, sur la Mer Noire, puis se repose dans son village natal, mais ne parvient pas à retrouver la santé. Il n'hésite cependant pas à se lancer dans l'action révolutionnaire. En tant que membre du commissariat des nationalités, il s'occupe des affaires arméniennes. Il prépare un mémorandum sur la question arménienne, élabore un projet de décret au sujet de l'Arménie occidentale, participe aux négociations de Brest-Litovsk et s'occupe des Arméniens déplacés réfugiés en Russie.

Vers la fin de 1919, miné par la maladie, Térian entreprend un voyage vers l'Asie Centrale pour accomplir une mission, peut-être, mais surtout pour rétablir sa santé délabrée. Il meurt à Orenbourg, au début de 1920, à l'âge de 35 ans.

Extrait de "Oeuvres vives de la littérature arménienne" de Krikor Chahinian ( cf. bibliographie ACAM ), avec l'autorisation de l'auteur.

ligne
Livre numéro 695
  Choix de poèmes
 
Titre : Choix de poèmes / auteur(s) : Vahan TERIAN - traduit de l'arménien par Meguerditch Arsénian
Editeur : Astrid
Année : 1978
Imprimeur/Fabricant : Paris : impr. Mang
Description : 38 p. : ill., couv. ill. ; 24 cm
Collection : Cultures arméniennes ; 2
Notes : Bibliogr., 1 p.. - Texte arménien et traduction française en regard
Autres auteurs :
Sujets :
ISBN :
Bibliothèques : Catalogué à la Bibliothèque Nationale de France
Prix : 30,00 FRF

Commentaire :


ligne

  Retour à l'Index des auteurs