Retour à l'Index des Eglises apostoliques    Accueil
Association Culturelle Arménienne de Marne-la-Vallée (France)

Eglise-Cathédrale apostolique arménienne Sourp Hagop (Saint-Jacques)

295, rue André-Philip, ou 40, rue d’Arménie - 69003 Lyon

ligne
176
Consacrée le 30/06/1963
Eglise Apostolique
Prêtre : R. Père Garabed HARUTYUNYAN (successeur en septembre 2009 de l'archiprêtre Issahag HEKIMIAN, actuel prêtre paroissial)
Culte : Dimanches et jours de fêtes à 10 heures 30
Téléphone : 04 78 60 47 18
Fax : 04 78 62 61 12
Site internet :
E-mail :
Voir l'image Streetview ci-dessous

Vue de l'autel --- Cliquer pour agrandir
Vue de l'autel
Bénédiction du raisin --- Cliquer pour agrandir
Bénédiction du raisin
Père Garabed Harutyunyan --- Cliquer pour agrandir
Père Garabed Harutyunyan


Construite grâce à une souscription populaire avec comme principal bienfaiteur Garabed HAGOPIAN. Pose de la première pierre le 26 juin 1954. Consacrée le 30 juin 1963 par Mgr Sérovpé MANOUKIAN.


Septembre 2009, nouveau recteur
La place vacante laissée à Lyon par Monseigneur Norvan Zakarian, qui a pris ses fonctions à Paris de primat du nouveau diocèse de l'Eglise apostolique arménienne de France, est comblée depuis septembre dernier par le Père Garabed Harutyunyan. Nommé recteur de la cathédrale lyonnaise Saint-Jacques et vicaire pour la région Rhône-Alpes, il a la fonction d'évêque sans être encore consacré. Il coordonne le développement de l'action régionale de l'Église apostolique arménienne et surveille le bon fonctionnement des églises de la région Rhône-Alpes.
Le Père Garabed Harutyunyan est né en 1971 à Etchmiadzine. Il passe 6 ans au séminaire de cette ville et acquiert le titre de diacre (étude sur les cantiques religieux). Ordonné prêtre en 1995, il fait voeu de célibat et enseigne le Nouveau Testament au séminaire du Saint Siège. A son arrivée en France, il y a déjà 11 ans, il est nommé recteur des paroisses arméniennes de l'Isère (Pont de Chéruy/Charvieu, Grenoble, Vienne), suit des cours à l'Institut catholique de Lyon et s'investit pour l'acquisition de la nouvelle église de Grenoble. En 1999, il est élevé à la dignité d'archimandrite (vartabed : docteur de la foi) après avoir soutenu un mémoire consacré à G. Yézian, historien de l'Église arménienne. Il veut tout mettre en oeuvre pour que l'Église soit réellement la maison de Dieu et qu'elle ne se contente pas d'être une "institution qui enterre"... Il considère comme important que la communauté arménienne devienne un peuple de foi en développant le dialogue, le débat, les lectures bibliques. Il continuera de participer aux relations oecuméniques et aux échanges inter-religieux sans négliger les questions concrètes : nouveaux prêtres mariés à Décines, Grenoble et Saint-Étienne, restauration d'une église à Romans...
Jules Mardirossian, France-Arménie, numéro 352, du 16 au 31 décembre 2009


Monseigneur Norvan Zakarian, élu le 22 juin 2007 à la tête du Diocèce de France, a longtemps été titulaire de cette paroisee.
[Monseigneur Norvan Zakarian, né au Liban (1940), a fait ses études aux séminaires d'Antélias et de Jérusalem, puis à.l'Institut Catholique de Paris. Il fut ordonné prêtre en 1968, en l'église arménienne Saint-Jean-Baptiste de Paris, par Mgr Séropé Manoukian. Il commença à exercer son ministère à Paris, puis au sein de la communauté arménienne d'Issy-les-Moulineaux, se vouant immédiatement à la construction d'une église (1972-1975). En 1980, il eut la responsabilité spirituelle des 60.000 Arméniens de Lyon et de sa région. Le 14 février 1982, à Etchmiadzine, il fut consacré évêque par S.S. Vazken I°', catholicos de tous les Arméniens.
Il a donné une vive impulsion à la vie religieuse des communautés arméniennes de la Région Rhône-Alpes (de Lyon à Valence), les encourageant soit à édifier de nouvelles églises (Pont-de-Chéruy, Saint-Étienne), soit à pratiquer dans des lieux de culte déjà existants (Vienne, Romans, Grenoble). La culture arménienne est aussi l'une de ses préoccupations majeures : c'est ainsi qu'il a fondé, en 1987, la chaire d'arménologie à l'Institut catholique de Lyon, et, en 1988, une école privée (maternelle et primaire) où est enseignée la langue arménienne. Parallèlement aux multiples charges d'un évêque responsable d'une communauté arménienne en diaspora, Mgr Zakarian participe activement au dialogue oecuménique entre les Églises.]

Mise à jour : 2012

Image StreetView 

ligne

Retour à l'Index des Eglises apostoliques    Accueil