ACAM - Contacts arméniens - Chaville - Monument      Retour à l'Index des Lieux    Accueil
Association Culturelle Arménienne de Marne-la-Vallée (France)

Monument

face à la Gare Chaville rive-droite - 92370 Chaville

ligne
127
Inauguration le 5 octobre 2002
Voir l'image Streetview ci-dessous

Vue générale (28 janvier 2009) --- Cliquer pour agrandir
Vue générale (28 janvier 2009)
Plan rapproché (28 janvier 2009) --- Cliquer pour agrandir
Plan rapproché (28 janvier 2009)
Détail (28 janvier 2009) --- Cliquer pour agrandir
Détail (28 janvier 2009)
Détail (28 janvier 2009) --- Cliquer pour agrandir
Détail (28 janvier 2009)


Le mois d’octobre 2002 a été un moment exceptionnel pour la petite communauté arménienne de Chaville. Sous l’intitulé général « L’Arménie à Chaville », et centrée sur l’inauguration du monument arménien, se sont articulées plusieurs manifestations culturelles organisées conjointement par l’Association cultuelle de l’église apostolique arménienne de Chaville et la Municipalité.

Inauguration du Monument arménien
(5 octobre 2002 à 11h)
Erigée face à la Gare Chaville rive-droite, cette œuvre du sculpteur Georges Ayvayan, don de la communauté arménienne à la ville de Chaville, a une double signification :
- Lieu de mémoire pour les victimes du génocide de 1915 ;
- Signe de la longue amitié franco-arménienne.
Le monument comprend deux parties :
- L’écrin : douze colonnes représentant les douze provinces de l’Arménie historique, le tout formant les deux Ararat ; cinq marches symbolisant la dispersion sur les cinq continents.
- Le joyau : Une sculpture centrale en bronze constituée d’un enchevêtrement des lettres de l’alphabet arménien avec, se détachant au centre, l’esquisse d’une croix.
Sur l’une des colonnes, deux citations (en arménien et en français), de deux poètes martyrs : Siamanto et Varoujan.

Lors de la cérémonie d’inauguration, en présence d’André Santini, député-Maire d’Issy-les-Moulineaux, Jean-Jacques Guillet, député des Hauts de Seine, de maires des communes environnantes et d’environ 300 personnes, se sont successivement exprimés: Roupen Kharazian, 1er Secrétaire de l’Ambassade d’Arménie (S.E. M. l’Ambassadeur étant en mission en Arménie) ; Hraïr Heratchian, Président de l’Association cultuelle de l’Eglise apostolique arménienne de Chaville ; Jean Levain, Maire de Chaville ;Mgr Kude Naccachian, qui après un discours en français, a béni le monument.
La cérémonie s’est achevée à l’Atrium (Palais de la culture de Chaville), par une réception offerte par la Mairie.

Exposition photographique : « Les Arméniens en France et… à Chaville. Images d’une intégration »
(1er au 23 octobre 2002)
L’inauguration de cette exposition a eu lieu le mardi 1er octobre 2002 à l’Atrium de Chaville, en présence de nombreux représentants du Conseil municipal. Elle comprenait deux parties : la première relatant 1600 ans de présence arménienne sur la terre de France, et la seconde retraçant, à l’aide de 70 photographies, 80 ans de présence des Arméniens dans cette ville de l’ouest parisien où avaient vécu certains intellectuels tels Lévon Chanth, Zabel Yessayan ou encore le Prince Hovsep Arghoutian, héros de l’expédition du Khanassor (1897), reposant aujourd’hui dans le cimetière de la ville.

Conférence-Diaporama du Dr Patrick Donabédian sur l’architecture arménienne à l’Atrium de Chaville
(4 octobre 2002)
Une soixantaine de personnes ont suivi l’excellent exposé de ce spécialiste de l’histoire de l’art en général et de l’architecture arménienne en particulier.

Conférence de Krikor Beledian sur son ouvrage « 50 ans de littérature arménienne en France »,
Salle de l’Eglise arménienne (12 octobre 2002)
Krikor Beledian, écrivain de langue arménienne, a présenté devant environ 50 présents, le résultat de ses vingt années de recherche sur la littérature diasporique en France, recherches concrétisées par un volumineux ouvrage de 475 pages publié aux Editions du CNRS en 2001.

« Ararat », d’Atom Egoyan
au Cinéma de l’Atrium (5 octobre 2002)
A l’issue de la projection du film devant 500 spectateurs, Anahit Ter-Minassian a procédé à une analyse utile et a répondu aux questions posées.

Ce mois arménien restera longtemps gravé dans les mémoires de chacun.

Hraïr Heratchian, pour l'ACAM

Mise à jour : 2011

Image StreetView 

ligne

    Retour à l'Index des Lieux    Accueil