ACAM - Contacts arméniens - Paris - Jardin d’Erevan      Retour à l'Index des Lieux    Accueil
Association Culturelle Arménienne de Marne-la-Vallée (France)

Jardin d’Erevan

Place du Canada (Pont des Invalides, Cours Albert 1er) - 75008 Paris

ligne
771
Inauguré jeudi 12 mars 2009 par Bertrand Delanoë, Maire de Paris
Voir l'image Streetview ci-dessous

Inauguration (photo Mairie de Paris) --- Cliquer pour agrandir
Inauguration (photo Mairie de Paris)
La statue du père Komitas (photo Mairie de Paris) --- Cliquer pour agrandir
La statue du père Komitas (photo Mairie de Paris)
La plaque (photo JPH, 04/05/2010) --- Cliquer pour agrandir
La plaque (photo JPH, 04/05/2010)
Vue générale (photo JPH, 04/05/2010) --- Cliquer pour agrandir
Vue générale (photo JPH, 04/05/2010)


[Note JPH : ne nous leurrons pas, le "Jardin d'Erevan", c'est la pelouse au bord des quais de Seine, derrière la statue du Père Komitas ; personne ne passe là.]

Malgré la pluie, l'inauguration, jeudi 12 mars 2009, de cette "petite Arménie parisienne au coeur du VIIIe" fut un moment d'émotion. Bertrand Delanoë a rappelé la nécessité de ne pas oublier "le génocide arménien qu'il faut appeler par son nom". "Nous tenons à cette vérité historique", a expliqué le maire: "Nous ne voulons pas écrire cette page autrement que dans l'histoire et la fidélité de l'histoire".
Edward Nalbandian, ministre des affaires étrangères d'Arménie, se félicite: "Aujourd'hui l'âme inquiète de Komitas retrouve la terre natale", en désignant la statue de ce compositeur arménien, rescapé du génocide et réfugié à Paris.
Charles Aznavour est présent, pudique, discret, il se fond dans la foule, serre des mains...son regard est intense mais il ne parlera pas. Pour clore la cérémonie, les jeunes voix de l'école arménienne de Bondy entonnent le chant "Erevan Erebouni". Le jardin d'Erevan vient de naître à Paris...

Le jardin est constitué d’une longue pelouse de 4 950 m2 entre deux rangées de grands arbres. Il se situe cours de la Reine à hauteur de la place du Canada (VIIIe arrondissement) et borde la Seine. La décision d’attribuer à cet espace vert le nom d’Erevan (capitale de l’Arménie depuis la Première république en 1918), a été votée au Conseil de Paris en octobre 2008. L’emplacement choisi pour cette dénomination est riche de sens puisque le 24 avril 2003 le Mémorial du génocide arménien y fut inauguré, symbolisé par la statue du Révérend Père Komitas, musicologue, découvreur de la musique classique arménienne.

Mise à jour : 2011

Image StreetView 

ligne

    Retour à l'Index des Lieux    Accueil