Retour à l'Index des auteurs    Accueil
Association Culturelle Arménienne de Marne-la-Vallée (France)

Adriano ALPAGO-NOVELLO
( 1932 - 2005 )

L'auteur

Adriano ALPAGO-NOVELLO --- Cliquer pour agrandir
Naissance le 20 juillet 1932, à Belluno (Italie), décès le 4 juin 2005.

Architecte de profession, directeur des chaires d'architecture aux université de Turin et de Milan et, en 1988, à l'université Ca' Foscari de Venise, où il a dirigé les chaires d'histoire de l'art de l'Islam et de Byzance. Il est le fondateur et le directeur de "Centre d'études et de documentation de la culture arménienne" en Italie. Ses principales recherches portent sur l'architecture chrétienne d'Orient. Il a publié de nombreuses études et ouvrages, dans diverses langues, sur l'architecture arménienne et géorgiennes


Je l'ai rencontré la première fois en 1965 à la Librairie Orientale Samuelian à Paris. Il était accompagne de Paolo Cuneo, un autre jeune architecte italien. Il m'avait parlé de ses projets. Après quelques mois de recherches bibliographiques en Italie et en France sur l'architecture chrétienne des premiers siècles et une mission d'études en Arménie soviétique, il devait publier les résultats de ses études.
Plus de trente ans sont passés et il y à quelques mois, est paru le 23e et dernier volume de la remarquable série de monographies sur l'architecture arménienne chrétienne d'Arménie dédié à Vagharshapat. " Dans les années 1965 - 67, par une singulière coïncidence et presque en même temps deux groupes de spécialistes italiens de la Faculté d'Architecture de Milan et de Rome, dont Paolo Cuneo et moi-même, avons entrepris une recherche sur l'architecture arménienne, dans le cadre d'un plus vaste intérêt sur l'architecture de l'Orient chrétien. " se souvient Adriano Alpago Novello. Dans la même période, le Centre d'études et de Documentation de la Culture Arménienne est créé à Milan.

Outre leurs 25 missions d'études en Arménie historique, en collaboration avec l'institut d'Art de l'Académie Nationale des Sciences d'Arménie ces spécialistes italiens ont recueilli un nombre impressionnant de photographies, de relevés architecturaux, de matériaux bibliographiques. En même temps, le Centre a organisé le premier symposium international sur l'art arménien à Bergame, avec des conférences, des cours et des débats. " Dès 1968, à Milan, une exposition photographique sur l'architecture arménienne du IVe au XVIIe siècles a suscité l'intérêt extraordinaire d'un public mondial pour les églises arméniennes et parallèlement nous avons publié progressivement les volumes " Documenti "en plusieurs langues dont l'Arménien. " déclare-t-il. La collection de monographies sur l'architecture arménienne chrétienne d'Arménie, pour laquelle il a employé une grande partie de sa vie, est à présent terminée. " Beaucoup de mes amis qui ont donné une contribution fondamentale à ces volumes sont morts: Armen Manoukian, Armen Zarian Haroutioun Kasangian, Paolo Cuneo, pour lesquels j'éprouve beaucoup de reconnaissance et d'affection ", ajoute avec tristesse Adriano Alpago Novello. " C' est aussi grâce à eux si la connaissance des Arméniens et de leur culture est actuellement très diffusée. "

Mais il ne considère pas pour autant sa mission achevée. En collaboration avec le Centre d'études et de Documentation de la Culture Arménienne, Adriano Alpago Novello vient d'aborder de nouveaux secteurs de recherches dans la récupération et la restauration des monuments d'Arménie. " L occasion du nouveau millénaire et la célébration du 17e anniversaire de la chrétienté de 1'Armenie devrait être pour nous un test significatif à ce sujet." Affirme-t-il.

Alice Tachdjian-Polgrossi , Les Nouvelles d'Arménie Magazine, numéro 44, Juin 1999

ligne
Livre numéro 24
Adriano ALPAGO-NOVELLO --- Cliquer pour agrandir Les Arméniens : histoire, art, archéologie
Titre : Les Arméniens : histoire, art, archéologie / auteur(s) : Adriano ALPAGO-NOVELLO - Giulio Ieni, Agopik Manoukian... [et al.] ; [trad. par Chantal Delorme]
Editeur : l aventurine
Année : 1995
Imprimeur/Fabricant : Impr. en Italie
Description : 284 p. ill. en noir et en coul. 31 cm
Collection : Arts et cultures
Notes : Bibliogr. p. 275-284
Autres auteurs :
Sujets : Art arménien * Arménie -- Civilisation * Arménie -- Histoire
ISBN : 284190010X
Bibliothèques : Catalogué à la Bibliothèque Nationale de France
Prix : 39,00 euros
Achat possible sur : Amazon

Commentaire :

Commentaire première parution

Les Arméniens
Adriano Alpago Novello, Giulio Teni, Agopig Manoukian, Alberto Pensa, Gabriella Uluhogian, B. Lévon Zekiyan. Jaca Book.
Exclusivité Payot-Weber, Milan
1986, 215 Photographies, 245 planches et dessins, 2 cartes.

Dans les précédentes livraisons d'Ani, nous avons dit tout le bien que nous pensions des ouvrages trilingues (anglais, arménien et italien) publiés dans l'excellente série Documenti di Architetturn Armena que dirigent Agopik et Armen Manoukian. Cela, tant pour la beauté des volumes proposés aux lecteurs que la qualité extrême des textes. Le premier titre, signé par A. Alpago Novello et S. Mnatsakanian, paraissait en 1968, consacré au Complexe Monastique d'Haghbat. En parallèle à cette collection de monographies, le spécialiste pouvait également se procurer les livres de la série Ricerche sull 'Architettura Armena. Toutes ces publications, présentées régulièrement lors d'expositions, de congrès, séminaires et conférences, sont le résultat d'un travail de recherches et d'études sur le monde arménien ainsi que la conséquence directe d'une étroite collaboration entre le Centre d'Études et de Documentation de la Culture Arménienne de Milan et l'Académie des Sciences d'Arménie.

Depuis près de vingt ans que sont édités ces ouvrages spécialisés, au fur et à mesure, s'édifie un corpus du paysage des monuments arméniens dont l'importance n'échappe à personne car on y présente une documentation d'un intérêt extraordinaire et concernant le plus souvent un matériel peu connu, voire totalement inconnu. Ainsi, au cours des années, a été amassé un ensemble capital d'informations, de documents et d'analyses. Toutefois, le lien entre tous ces éléments manquait. Certes, une telle remarque ne concerne nullement le spécialiste qui, de par ses connaissances et sa pratique quotidienne et professionnelle, établit, de fait, les corrélations. Par contre, il n'en va pas de même avec le grand public, même le lecteur cultivé. Tout n'est pas évident. Les animateurs de ces deux collections ainsi que les auteurs des différents volumes l'ont parfaitement compris. En dépit de cette constatation, la rédaction d'un ouvrage servant de lien posait des problèmes qui ne pouvaient être immédiatement résolus. Il fallait compter avec le temps, ou plus exactement attendre l'achèvement d'un travail d'approche permettant une parfaite appréhension du domaine sur un plan d'ensemble et des sujets en particulier. Vingt années seront donc nécessaires, vingt années de recherches et de réflexion se concrétisant, aujourd'hui, avec Les Arméniens, une splendide publication que présentent les éditions Jaca Book. Cet ouvrage est l'œuvre conjointe des meilleurs spécialistes actuels: Adriano Alpago Novello, Giulio Teni, Agopik Manoukian, Alberto Pensa, Gabriella Uluhogian et le père Lévon Zekiyan.

Les Arméniens ne se présente nullement comme un livre d'histoire, ni même un de ces insipides ouvrages d'art dont on nous abreuve par trop. De par son contenu, cette publication rappelle les précieuses et somptueuses études sur l'histoire des civilisations que l'on doit à ces rares spécialistes qui, comme René Grousset ou Jacob Burckhardt, sont seuls capables de conférer une dimension philosophique à leurs écrits.

Après avoir situé le cadre d'expansion de la civilisation arménienne, A. Alpago Novello laisse le père L. Zekiyan esquisser, dans ses grandes lignes, l'histoire de ce peuple. De l'étude des lieux et de l'histoire, A. Manoukian en arrivera, tout naturellement, à celle des structures sociales. La société génère des superstructures spirituelles ainsi qu'une culture écrite que le père Zekiyan et G. Uluhogian analyseront. Ensuite, seulement, seront abordés les chapitres consacrés à l'architecture et aux autres arts si spécifiques des Arméniens. Ces derniers chapitres porteront les signatures de A. Alpago Novello, G. Ieni et A. Pensa.

Inscrit dans la continuité des séries Documenti di Architettura Armena et Ricerche sull 'Architettura Armena, Les Arméniens aborde les problèmes posés en les mettant en perspective, c'est-à-dire en refusant de les traiter comme des entités dissociées d'un ensemble. De ce fait, le lecteur saisit la culture arménienne dans ses manifestations spécifiques tout en les percevant dans un contexte relevant aussi bien de la géographie que de l'histoire des civilisations et des peuples alors en contact avec les Arméniens. Ainsi, certaines affirmations, quant à l'architecture de ces derniers, avancées il y a plus d'un demi-siècle par divers spécialistes de Byzance, et que l'on répète encore dans tant de manuels, sont définitivement infirmées. Cette architecture apparaît donc dans ce qu'elle a d'initiatrice mais aussi en tant que facteur de transmission des formes architectoniques, c'est-à-dire de pont entre l'Orient et l'Occident.

Certains chapitres de cet ouvrage abordent des sujets rarement ou jamais traités jusqu'à présent en des publications faites en une autre langue que l'arménien. Ainsi, le travail au repoussé, la décoration sculptée, l'habitat rural, les chapiteaux de bois. Il en va de même quant aux motifs décoratifs des tapis auxquels seuls quelques spécialistes s'intéressent dans des ouvrages destinés à un public particulièrement restreint. Pareillement, il conviendra de s'attarder sur le chapitre "Typologies architecturales" où G. Ieni expose et analyse 172 églises. Les plans reproduits permettent de suivre très aisément l'évolution de la conception de l'architecture religieuse. Cet ensemble rappelle, mais dans un développement autrement plus important, l'étude que publia A. Khatchatrian, en 1949, dans la revue Vostan.

Une bibliographie de dix pages, riche de plusieurs centaines de titres, permet au lecteur qui le souhaite d'approfondir ses connaissances. Elle rendra, également, d'immenses services à l'étudiant en lui simplifiant ses recherches car les références sont distribuées par rapport aux sujets traités dans les divers chapitres.

Avec Les Arméniens nous disposons enfin d'une grande œuvre de vulgarisation et d'initiation à une civilisation trop souvent méconnue. Toutefois, il ne faudrait nullement croire que ses auteurs s'adressent à un public des plus larges. Il n'en est rien. A une iconographie très riche et fort belle vient s'ajouter un texte de haut niveau dont la compréhension exige, malgré tout, des connaissances. Nous ne pouvons qu'apprécier cela. En effet, les ouvrages de vulgarisation ne manquent pas, mais leurs auteurs en simplifient tellement les textes qu'ils deviennent inutiles et inintéressants.

Gérard Bédrossian, Cahiers arméniens ANI, N° 3 (1987)


Livre numéro 1043
   Architecture arménienne : IVe-XVIIIe siècle
 
Titre : Architecture arménienne : IVe-XVIIIe siècle / auteur(s) : Adriano ALPAGO-NOVELLO - Musée d'art et d'histoire, Bruxelles, 8 mars-13 avril 1980 / [catalogue et organisation par A. Alpago-Novello, A. Manoukian et al.]
Editeur : Bruxelles : Musées royaux d art et d histoire
Année : 1980
Imprimeur/Fabricant :
Description : 82 p.-[39] p. de pl. : ill., couv. ill. ; 21 x 21 cm
Collection :
Notes :
Autres auteurs :
Sujets : Architecture -- Arménie -- Expositions
ISBN :
Bibliothèques : Catalogué à la Bibliothèque Nationale de France
Prix :

Commentaire :


ligne

  Retour à l'Index des auteurs