Retour à l'Index des auteurs    Accueil
Association Culturelle Arménienne de Marne-la-Vallée (France)

Varoujan ATTARIAN
( 1930 - 2005 )

L'auteur

Varoujan ATTARIAN --- Cliquer pour agrandir
Naissance en 1933 à Beyrouth (Liban), décès le 9 septembre 2005 à Genève (Suisse).

Il fréquente le Collège des Pères Mekhitaristes de Beyrouth. Diplômé ingénieur de l'École Supérieure d'Aéronautique de Paris.

Varoujan Attarian est un ancien haut fonctionnaire d'une organisation internationale à Genève. il a suivi pendant plus de dix ans cette bataille politique et diplomatique du génocide des Arméniens devant l'ONU. Attarian a été l’une des personnes qui ont oeuvré pour la reconnaissance du Génocide arménien par le Parlement helvétique, en 2003. Sa dernière entreprise fut la création de l'association de droit suisse Collège du Dictionnaire -Machtotz , avec des membres de l'ACAM, pour la réalisation de dictionnaires électroniques français-arménien(occidental)-français.

Nous avions eu le plaisir de compter Varoujan Attarian parmi les membres de l'Association Culturelle Arménienne de Marne-la-Vallée.

ligne
Livre numéro 46
Varoujan ATTARIAN --- Cliquer pour agrandir Le génocide des Arméniens devant l'ONU
Titre : Le génocide des Arméniens devant l'ONU / auteur(s) : Varoujan ATTARIAN - pref. d'Adolfo Perez-Esquivel
Editeur : Complexe
Année : 1997
Imprimeur/Fabricant : impr. en Belgique
Description : 140 p. cartes, couv. ill. en coul. 22 cm
Collection : Interventions
Notes : Bibliogr., 5 p
Autres auteurs :
Sujets : Arméniens Massacres des 1915-1923 * Nations unies -- Et l'Arménie
ISBN : 9782870276808
Bibliothèques : Catalogué à la Bibliothèque Nationale de France
Prix : 14,50 euros
Achat possible sur : Amazon

Commentaire :

Le génocide des Arméniens pendant la Première Guerre mondiale est un des grands crimes contre l'humanité resté impuni : une partie importante de la population arménienne de l'Empire ottoman a été massacrée, le reste a été en majorité déporté dans des conditions horribles, conçues pour en achever l'extermination.

Aujourd'hui, la Turquie nie les faits, conteste le nombre de victimes, invoque le passage du temps et prétend à l'impunité. Dans le cadre de sa politique de négation, elle s'est efforcée d'empêcher toute mention du génocide des Arméniens dans les documents de l'ONU.

En montrant les artifices et les jeux politiques au service du déni de responsabilité, et présentant pour la première fois une vue complète de ces actions menées au sein de l'ONU, l'ouvrage dépasse le cas des Arméniens et renvoie à la douloureuse réalité des génocides récents et aux agissements de leurs auteurs recherchant l'impunité.


ligne

  Retour à l'Index des auteurs