Retour à l'Index des auteurs    Accueil
Association Culturelle Arménienne de Marne-la-Vallée (France)

Saint Jean CHRYSOSTOME
( 347 - 407 )

L'auteur

Saint Jean CHRYSOSTOME --- Cliquer pour agrandir
Né à Antioche, mort le 14 septembre 407 sur la route de l’exil à Comane (Asie Mineure) , Jean I, patriarche de Constantinople, tient son surnom "Chrysostome – bouche d’or" à sa légendaire éloquence dont l’éclat attirait les foules. Evêque en 398, il conserve la même liberté de parole contre la cour impériale, plaidant pour une refonte de la société. Le patriarche d’Alexandrie, à la suite d’un synode, le dépose comme évêque en 403. L’année suivante, huit ans seulement après avoir été ordonné prêtre, des troupes envahissent son église. Il est condamné. Son exil commence en direction de la mer Noire. Il meurt en chemin, épuisé, après un voyage de trois mois et demi, à Comane, dans l’actuelle Turquie.
Jean Chrysostome est célèbre pour sa parole intrépide dénonçant la richesse insolente de certains et plaidant inlassablement pour les pauvres. Certains propos tenus contre les Juifs de la communauté d’Antioche en conflit avec la communauté chrétienne sont difficiles à entendre aujourd’hui. Ce pasteur, qui assuma jusqu’au bout l’exigence de sa parole, est resté, malgré des limites, l’apôtre de la sainteté proposée à tous.

On n’oubliera pas non plus l’auteur de la magnifique liturgie byzantine avec laquelle de nombreux chrétiens de Grèce et du Moyen-Orient vivent aujourd’hui leur foi.

ligne
Livre numéro 168
Saint Jean CHRYSOSTOME --- Cliquer pour agrandir Sur la Providence de Dieu
Titre : Sur la Providence de Dieu / auteur(s) : Saint Jean CHRYSOSTOME - introd., texte critique, trad. et notes par Anne-Marie Malingrey
Editeur : Editions du Cerf
Année : 2000
Imprimeur/Fabricant : 77-Courtry : Impr. SAGIM
Description : 290 p. ; 20 cm
Collection : Sources chrétiennes, ISSN 0750-1978 ; 79
Notes : Texte grec et trad. française en regard. - Notes bibliogr. Index
Autres auteurs :
Sujets : Document - actualité
ISBN : 9782204065252
Bibliothèques : Catalogué à la Bibliothèque Nationale de France
Prix : 31,00 euros
Achat possible sur : Amazon

Commentaire :

C'est de son exil, au coeur des montagnes d'Arménie, que Jean Chrysostome rédige ce traité, juste avant d'être emmené vers une nouvelle résidence. Pityonte, sur les bords de la Mer Noire. Il allait bientôt mourir d'épuisement, à Comane, dans la province du Pont. Aucune épreuve ne lui avait été alors épargnée : injustice des hommes, captivité, isolement, rudesse du climat, absence de tout confort, attaques répétées des brigands isauriens... Au milieu de tous ses malheurs, il trouve la force de se détacher encore davantage de lui-même, de penser aux autres, de rendre grâce à Dieu : c'est le fruit de ses méditations qu'il recueille ici à l'intention d'Olympias, de ses amis et de ses fidèles de Constantinople. Document historique sur la situation matérielle et morale de l'Eglise de Constantinople en 407, ces pages sont aussi le témoignage d'une foi inébranlable et une méditation approfondie sur le problème de la souffrance et sur le mystère de la Providence divine. Ce dernier écrit de Jean Chrysostome est comme le sceau qu'il imprime sur son oeuvre et sur sa vie.

ligne

  Retour à l'Index des auteurs