Retour à l'Index des auteurs    Accueil
Association Culturelle Arménienne de Marne-la-Vallée (France)

Edouard CORTES

L'auteur

 
Journaliste-reporter d'images, Édouard Cortès, 27 ans, organise et participe à plusieurs périples dont la traversée du Caucase à pied, l'expédition scientifique et culturelle Paris-Kaboul à la découverte du patrimoine de l'Afghanistan, un voyage en 2 CV vers l'Asie du Sud-Est. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages dont Paris-Saigon. paru aux Presses de la Renaissance en 2005 (information 2007)
ligne
Livre numéro 1249
Edouard CORTES --- Cliquer pour agrandir Ararat, sur la piste de l'arche de Noé
Titre : Ararat, sur la piste de l'arche de Noé / auteur(s) : Edouard CORTES - Préface de Sylvain Tesson
Editeur : pressesdelarenaissance
Année : 2007
Imprimeur/Fabricant : 18-Saint-Amand-Montrond : Impr. Bussière
Description : 1 vol. (223 p.-[16] p. de pl.) : ill. en coul., cartes, couv. ill. en coul. ; 23 cm
Collection : Esprit de voyage
Notes :
Autres auteurs :
Sujets : Ararat -- Turquie -- Descriptions et voyages -- 1990-....
ISBN : 9782750902070
Bibliothèques : Catalogué à la Bibliothèque Nationale de France
Prix : 18,00 euros
Achat possible sur : Amazon

Commentaire :

A 4 200 mètres d'altitude, dans les glaces du mont Ararat, un objet mystérieux fait de main d'homme a été photographié à partir de satellites et mesuré par des radars. Des échantillons de ce morceau de bois découvert en 1955 remonteraient à une époque contemporaine du déluge.
Peut-il vraiment s'agir des restes de l'arche de Noé ? Pour répondre à cette question, Édouard Cortès s'est lancé sur la trace de ce mythe fondateur. À l'aide de récits des religions monothéistes, de témoignages et autres documents historiques, il a d'abord mené une enquête auprès des peuples vivant au pied de la montagne : bergers et guerriers kurdes, militaires et imams turcs, passeurs iraniens, moines chrétiens syriaques, équipes d'expéditions américaines, russes ou italiennes, toutes à la recherche de l'arche. Puis, accompagné de deux amis - l'écrivain-voyageur Sylvain Tesson et le photographe Thomas Goisque -, il a gravi la montagne sacrée et atteint son glacier pour percer le secret.
Un voyage qui nous entraîne aux origines de l'Homme à travers l'un de ses plus beaux mythes. Une quête passionnée qui nous met face à une énigme de la science, à un mystère pour l'Humanité. Une réflexion sur le sens de la vie, car la planète et les hommes qui y vivent ont grandement besoin d'une " arche " de salut.


Article de Louis Guinamard, France-Arménie, numéro 296, du 16 au 31 mai 2007

II l'a fait ! Cinq années à tourner autour du pot, des voyages à travers l'Europe pour repérer les plus belles représentations de l'Arche, et une ascension de 5 165 mètres pour atteindre le sommet de l'Ararat... Simplement pour en avoir le cœur net.
Edouard Cortès a mené un périple incroyable, pour une phrase, un souvenir, une croyance, un rêve : sa grand-mère qui lui tend un jour une écharde de bois et prétend qu'elle est "issue de l’arche de Noé". Edouard n'y croit pas, forcément. N'empêche. Il prend la route. Aventurier au long cours de 27 ans qui avait déjà traversé tout le Caucase à pied, Edouard a rencontré en chemin les populations qui vivent au pied du Mont, des chercheurs d'arche, des créationnistes convaincus. Dans son périple, il n'a rien oublié du lien entre l'Ararat et la culture arménienne à laquelle il se réfère abondamment. Un témoignage lumineux qui combine l'aventure à la recherche spirituelle. Un superbe prétexte à la rencontre et au bout, la rédaction d'un livre, Ararat, sur la piste de l'arche de Noé, qui relate son aventure, mais aussi son enquête sur les différents chercheurs d'arche et la vraisemblance de sa présence au sommet de l'Ararat. Entre la prouesse personnelle et le mythe universel, Edouard a franchi le pas.

Louis Guinamard


ligne

  Retour à l'Index des auteurs