Retour à l'Index des auteurs    Accueil
Association Culturelle Arménienne de Marne-la-Vallée (France)

Jacques DER ALEXANIAN
( n. 1934 )

L'auteur

Jacques DER ALEXANIAN --- Cliquer pour agrandir
Naissance le 18 mai 1934 à Valence (Drôme)

Quand sa proche famille fixée aux Etats-Unis l'engage à venir poursuivre ses études en Amérique, il choisit de demeurer en France. Il se jette avec passion dans des études d'ingénieur, d'architecte et de designer. Depuis, il a collaboré à d'importantes réalisations auprès de grand noms de l'architecture française.

ligne
Livre numéro 1222
  Les héritiers du pays oublié : 1922-1987
Titre : Les héritiers du pays oublié : 1922-1987 / auteur(s) : Jacques DER ALEXANIAN -
Editeur : L'Harmattan
Année : 2007
Imprimeur/Fabricant : 14-Condé-sur-Noireau : Impr. Corlet
Description : 1 vol. (476 p.-[8] p. de pl.) : ill., couv. ill. en coul. ; 24 cm
Collection :
Notes : Réédition - D'apres un cahier manuscrit du pere de l'auteur Gazar Der Alexanian
Autres auteurs :
Sujets : Der Alexanian famille * Armeniens -- A l'etranger -- Biographies * Armeniens -- France -- Biographies
ISBN : 9782296023321
Bibliothèques : Catalogué à la Bibliothèque Nationale de France
Prix : 38,00 euros
Achat possible sur : Amazon

Commentaire :

Les Arméniens… Ils sont arrivés en France en 1924, venant de Syrie, survivants du grand massacre de 1915 qui, en Turquie, a anéanti les trois quarts de leur peuple. Ils sont jeunes : exilés, apatrides, ils savent leur condition précaire. Patients, travailleurs, aucune tâche ne les rebute. A Marseille, à Valence, et jusqu’à Belfort et dans la banlieue parisienne, ils constituent des communautés fidèles aux coutumes, à l’esprit et à l’âme de la patrie perdue. Très vite, ces hommes et ces femmes épris de paix, ces vieux chrétiens – les premiers chrétiens de l’histoire de la chrétienté – s’intègrent dans la société française. Bientôt, les voici français ; cependant, dans leur cœur, toujours arméniens.
Une histoire exemplaire, que Jacques Der Alexanian fait revivre à travers le destin des siens et de quelques autres, en France et partout dans le monde – au Canada, aux Etats-Unis, en Argentine et ailleurs – où les tempêtes de l’Histoire ont dispersé son peuple. Un récit d’une admirable sobriété, simple et émouvant,qui demeurera comme le plus juste témoignage porté sur l’une des grandes aventures humaines de ce siècle.

Livre numéro 1204
Jacques DER ALEXANIAN --- Cliquer pour agrandir Le ciel était noir sur l'Euphrate : 1900-1922
Titre : Le ciel était noir sur l'Euphrate : 1900-1922 / auteur(s) : Jacques DER ALEXANIAN -
Editeur : L'Harmattan
Année : 2007
Imprimeur/Fabricant : Corlet Numérique, 14110 Condé-sur-Noireau
Description : 384 pages -8 p. de pl. : ill., couv. ill. en coul. ; 24 cm, couv. en coul. anciennes photographies et reproduction de documents
Collection :
Notes : Réédition - D'apres un cahier manuscrit du pere de l'auteur Gazar Der Alexanian
Autres auteurs :
Sujets : Der Alexanian Gazar 1896-1971 * Armenie -- Histoire -- 1901-.... * Armeniens Massacres des 1915-1923 -- Récits personnels
ISBN : 9782296023628
Bibliothèques : Consultable à la Bibliothèque de la Cathédrale apostolique arménienne, Paris
Catalogué à la Bibliothèque Nationale de France
Prix : 34,00 euros
Achat possible sur : Amazon

Commentaire :

Ce livre retrace l'authentique aventure des Arméniens, encore jamais racontée. En des mots simples et graves, où chante tout au long une mélancolie, avec une émotion pleine de retenue et de pudeur à l'image de son jeune héros, Gazaros, il nous conte, à travers l'itinéraire personnel et mouvementé de ce dernier, l'histoire passionante d'un peuple et d'un pays oubliés.

Livre numéro 228
Jacques DER ALEXANIAN --- Cliquer pour agrandir Un Nom pour héritage
Titre : Un Nom pour héritage / auteur(s) : Jacques DER ALEXANIAN -
Editeur : L'Harmattan
Année : 2001
Imprimeur/Fabricant :
Description : 304 pages, couv. ill. en coul. 24 cm
Collection :
Notes :
Autres auteurs :
Sujets : Der Alexanian * Armenie -- Histoire -- 1901-.... * Armeniens Massacres des 1915-1923 -- Recits personnels
ISBN : 9782747501408
Bibliothèques : Consultable à la Bibliothèque de la Cathédrale apostolique arménienne, Paris
Catalogué à la Bibliothèque Nationale de France
Prix : 22,90 euros
Achat possible sur : Amazon

Commentaire :

Que pouvait être le destin d'un enfant de ces Arméniens parvenus en France dans les années 1920, rescapés d'un génocide dont ils demeuraient traumatisés ? Décider de faire sienne cette terre de naissance, et vivre pleinement son identité française.
Après "Le ciel était noir sur l'Euphrate" et "Les héritiers du pays oublié", il s'agit ici du parcours du fils de nos personnages précédents, durant cinquante années de vie en France avec toutes ses péripéties, ses drames, ses moments heureux et malheureux. C'est l'existence d'un quart des soixante millions de Français, portant un nom venu d'ailleurs, qui est ainsi évoquée à travers le modèle exemplaire de ceux d'origine arménienne. Ce livre constitue le troisième volet d'une trilogie révélant non seulement, et comme jamais, le vécu du premier génocide contemporain, mais aussi une assez étonnante aventure, saga romanesque, vraie et inédite, celle des Arméniens dispersés à travers le monde dans tous les lieux de leur aboutissement, depuis le début du siècle.
Puis voilà que se produisent les événements liés au Karabagh faisant resurgir le problème arménien, le drame du séisme dévastateur, les bouleversements en Union soviétique auxquels contribue l'Arménie, permettant à celle-ci de redevenir réalité, d'accéder à son indépendance sous les regards du monde, de renouer avec l'Occident. Et particulièrement avec la France, qui enfin accorde à "ses" Arméniens la reconnaissance qu'ils attendaient d'elle, en cette fin de l'an 2000.

Livre numéro 227
Jacques DER ALEXANIAN --- Cliquer pour agrandir Les héritiers du pays oublié : 1922-1987
 
Titre : Les héritiers du pays oublié : 1922-1987 / auteur(s) : Jacques DER ALEXANIAN -
Editeur : Robert Laffont
Année : 1991
Imprimeur/Fabricant : 27-Mesnil-sur-l'Estree : Impr. Firmin-Didot
Description : 476 p. couv. ill. en coul. 24 cm
Collection :
Notes :
Autres auteurs :
Sujets : Der Alexanian famille * Armeniens -- A l'etranger -- Biographies * Armeniens -- France -- Biographies
ISBN : 2221072552
Bibliothèques : Catalogué à la Bibliothèque Nationale de France
Prix : 139 FRF

Commentaire :

Quatrième de couverture :
Les Arméniens… Ils sont arrivés en France en 1924, venant de Syrie, survivants du grand massacre de 1915 qui, en Turquie, a anéanti les trois quarts de leur peuple. Ils sont jeunes : exilés, apatrides, ils savent leur condition précaire. Patients, travailleurs, aucune tâche ne les rebute. A Marseille, à Valence, et jusqu’à Belfort et dans la banlieue parisienne, ils constituent des communautés fidèles aux coutumes, à l’esprit et à l’âme de la patrie perdue. Très vite, ces hommes et ces femmes épris de paix, ces vieux chrétiens – les premiers chrétiens de l’histoire de la chrétienté – s’intègrent dans la société française. Bientôt, les voici français ; cependant, dans leur cœur, toujours arméniens.

Une histoire exemplaire, que Jacques Der Alexanian fait revivre à travers le destin des siens et de quelques autres, en France et partout dans le monde – au Canada, aux Etats-Unis, en
Argentine et ailleurs – où les tempêtes de l’Histoire ont dispersé son peuple.
Un récit d’une admirable sobriété, simple et émouvant,qui demeurera comme le plus juste témoignage porté sur l’une des grandes aventures humaines de ce siècle.


Livre numéro 226
  Le ciel était noir sur l'Euphrate : 1900-1922
Titre : Le ciel était noir sur l'Euphrate : 1900-1922 / auteur(s) : Jacques DER ALEXANIAN -
Editeur : Robert Laffont
Année : 1991
Imprimeur/Fabricant : 27-Mesnil-sur-l'Estree : Impr. Firmin-Didot
Description : 384 p.-[8] p. de pl. couv. ill. en coul. 24 cm
Collection :
Notes : D'apres un cahier manuscrit du pere de l'auteur Gazar Der Alexanian
Autres auteurs :
Sujets : Der Alexanian Gazar 1896-1971 * Armenie -- Histoire -- 1901-.... * Armeniens Massacres des 1915-1923 -- Recits personnels
ISBN : 9782221073360
Bibliothèques : Catalogué à la Bibliothèque Nationale de France
Prix : 17,38 euros
Achat possible sur : Amazon

Commentaire :

L'authentique et passionnante histoire d'un peuple et d'un pays oubliés, écrite par un citoyen français d'origine arménienne

Livre numéro 225
Jacques DER ALEXANIAN --- Cliquer pour agrandir Le Ciel était noir sur l'Euphrate
 
Titre : Le Ciel était noir sur l'Euphrate / auteur(s) : Jacques DER ALEXANIAN -
Editeur : Robert Laffont
Année : 1988
Imprimeur/Fabricant : 27-Mesnil-sur-l'Estree : Impr. Firmin-Didot
Description : 384 p.-[8] p. de pl. couv. ill. en coul. 24 cm
Collection :
Notes : D'après un cahier manuscrit du père de l'auteur Gazar Der Alexanian Avant-titre : "Les heritiers du pays oublie" La couv. porte en plus : "la tragique histoire des Arméniens"
Autres auteurs :
Sujets : Armeniens Massacres des 1915-1923 -- Recits personnels
ISBN : 2221057139
Bibliothèques : Consultable à la Bibliothèque de la Cathédrale apostolique arménienne, Paris
Catalogué à la Bibliothèque Nationale de France
Prix :

Commentaire :

Je dois être franche : lorsque me parvint le livre de Jacques Der Alexanian, "Le ciel était noir sur l'Euphrate", je ne fus guère encline, dans l'immédiat, à le lire; je m'explique : rien qui ne rende plus perplexe que cette floraison incessante d'écrits sur la tragédie du peuple arménien (utiles et nécessaires en eux-mêmes pour l'entretien de notre mémoire), tant il semble que tout ait été dit et analysé ou presque.
Cependant, il faut saluer l'initiative prise par Jacques Der Alexanian de publier ce livre qui s'ouvre sur l'année 1900 et s'achève en 1925. Un petit chapitre d'une soixantaine de pages seulement est consacré au génocide de notre peuple. Là n'est pas le sujet du livre.
Il s'agit en fait de raconter la vie d'un jeune homme, bousculé dans son histoire, basculé dans l'Histoire. Cet homme, c'est le père de Jacques, Gazar Der Alexanian. Ce dernier avait, dans un journal à l'origine destiné à son frère parti en Amérique, terre de travail et d'avenir, relaté jour après jour son aventure personnelle et celle des Arméniens survivants après "l'effroyable crime". Après sa mort, ce journal fut remis à son fils, qui décida, tel un devoir, de le traduire, en respectant le plus scrupuleusement possible le texte d'origine : '"Il m'incombait, écrit l'auteur, de faire un livre sur l'héritage de mon père, non pas pour des initiés mais pour tous ceux qui, s'attachant à la dramatique aventure d'un homme, voudraient aussi un moment porter leur regard vers ce pays".

Ce qu'on trouve ici, c'est donc l'autobiographie d'un homme, fait non pas de l'étoffe précieuse d'un héros, mais du simple tissu de chair et de sang d'un être humain, qui raconte et se raconte avec authenticité et sobriété.
Dans une parenthèse de quelques années, Gazaros rapporte, avec plein de pudeur et d'émotion, l'histoire d'une destinée, la sienne, celle de sa famille, celle de ses compatriotes. Les premières pages du livre dégagent une atmosphère de paix et de sérénité. Nous sommes en Anatolie, dans la région de Kharpert, en 1908.. Gazaros a dix ans, il vit heureux au milieu des siens. Les travaux aux champs, les repas de famille, les retrouvailles entre amis, rythment harmonieusement les journées. Un mariage se prépare, c'est la vie, la fête, la joie... Ce serait si simple que tout continue... Mais tout avorte et c'est la rupture.
La guerre fait rage en Europe, la barbarie s'abat sauvagement en Orient. A partir de là, se déploient des situations et des personnages que ballottent les flux et les reflux du malheur et de la souffrance.
A peine sorti de l'enfance, Gazaros se retrouve seul dans un monde qu'il ne reconnaît pas, qu'il ne connaît même pas. Le problème n'est pas tant de vivre que de survivre, pour cela il faut partir : c'est le début d'un périple de huit années où se côtoient sans jamais se quitter la vie et la mort. Gazaros doit fuir les gendarmes et militaires civils, face aux Turcs il doit fuir son identité, c'est ainsi qu'il devient Mahmad et bientôt il devient meutchag (serviteur) au service des aghas (maîtres). II est le témoin terrorisé des déportations et convois d'orphelins, il assiste impuissant à la rébellion des Kurdes, il retrouve dispersés, des amis et des membres de sa famille, il est enrôlé de force dans l'armée, il rencontre la gentillesse, trouve la sympathie des uns et leur protection mais doit se méfier des autres, cupides, jaloux, délateurs. C'est à un dur apprentissage et à une expérience douloureuse que se trouve confronté Gazaros qui, cependant, jamais ne manquera de courage ni ne se départira de sa foi.

La lecture achevée de ces 380 pages rédigées dans un style simple et grave, on se persuade qu'une leçon nous est donnée, une leçon sur la tolérance - tolérance qui aurait permis à ceux qui ont connu la rupture générée par l'événement historique de 1915 de continuer de vivre ensemble les uns à côté des autres.
Aucune aigreur, aucune rancune dans ce livre qui ne veut engager aucune polémique, qui se contente de raconter la vie quotidienne des hommes avant, pendant et après le génocide. C'est en cela que réside l'intérêt et l'originalité du livre de Jacques Der Alexanian.

Véronique Tokian, France-Arménie, numéro 71, Septembre 1988.


ligne

  Retour à l'Index des auteurs