Retour à l'Index des auteurs    Accueil
Association Culturelle Arménienne de Marne-la-Vallée (France)

Eric HOESLI

L'auteur

Eric HOESLI --- Cliquer pour agrandir
Directeur des quotidiens régionaux de Suisse romande "24 Heures" et "La Tribune de Genève" (en 2006)
ligne
Livre numéro 1182
Eric HOESLI --- Cliquer pour agrandir A la conquête du Caucase
Titre : A la conquête du Caucase / auteur(s) : Eric HOESLI - Epopée géopolitique et guerres d'influence
Editeur : Editions des Syrtes
Année : 2006
Imprimeur/Fabricant : 21-Dijon-Quétigny : Impr. Darantière
Description : 1 vol. (686 p.-[16] p. de pl.) : ill. en noir et en coul., couv. ill ; 25 cm
Collection :
Notes : Bibliogr. p. 649-672. Notes bibliogr. Index. Postface par Thierry de Montbrial, de l'Institut
Autres auteurs :
Sujets : Géopolitique -- Caucase -- 1800-....
ISBN : 9782845451308
Bibliothèques : Catalogué à la Bibliothèque Nationale de France
Prix : 31,50 euros
Achat possible sur : Amazon

Commentaire :

Le Caucase est une des zones géopolitiques les plus sensibles du globe. Plusieurs conflits s’y déroulent aujourd'hui. La région est victime de l’affrontement entre plusieurs États et de l'intervention de puissances extérieures. Depuis quelques années on y constate l'apparition de courants islamistes fondamentalistes, l'explosion du grand banditisme et le retour de revendications nationales ou ethniques. La découverte de nouvelles réserves de pétrole et de gaz a en outre aiguisé l'appétit des grandes puissances.
À la conquête du Caucase donne les clés nécessaires à la compréhension des enjeux et des problèmes actuels de la région.

Chacun des six tableaux qui composent l'ouvrage est construit à partir des meilleures sources disponibles. Dès le début le lecteur se retrouve aux sources du conflit tchétchène à travers le destin de l'imam Chamil. Il est ensuite plongé dans le roman-feuilleton du « Grand Jeu », à une époque où la Grande-Bretagne victorienne rêvait d'arrêter une extension du domaine tsariste russe. Il découvre également comment les Anglais se désintéressent progressivement du Caucase en laissant la place aux Allemands. La partie du livre sur la conquête des sommets du Caucase, et du plus mythique d’entre eux, le mont Elbrouz, est fascinante.

La partie suivante du livre raconte le martyre des Tchétchènes et d'autres composants de la mosaïque caucasienne, déportés par les Soviétiques dans des conditions effroyables. L'auteur montre au lecteur comment cette tragédie a finalement débouché, après la chute de l'Union soviétique, sur un nouveau soulèvement des Tchétchènes. L'enjeu géopolitique accentué par ce conflit est, à son avis, d'empêcher la renaissance de la Russie et d'assurer à la « Communauté transatlantique » dirigée par les États-Unis la maîtrise du nouveau « Grand Jeu », si parfaitement décrit dans la dernière partie du livre : celui des hydrocarbures.

L'objet de l’auteur n’est pas de prendre parti, mais d'aider à l’intelligence des débats. Mais l’intérêt de l'ouvrage ne s'arrête pas là. L'auteur prête une grande attention aux hommes, pas seulement aux groupes et à la politique. L'histoire, ou plutôt les histoires qu'il raconte sont faites de millions d'aventures et de tragédies individuelles. Et il sait que ce sont autant de fois une aventure et une tragédie. Son récit est émaillé d'anecdotes qui permettent de composer le tableau d'ensemble, mais qui nous rappellent aussi l’importance et la singularité de chaque vie, niées par les idéologues totalitaires de tout acabit.

« Quand on a ouvert ce gros volume, on ne peut plus le lâcher avant la fin. On est pris dans un mouvement palpitant qui nous fait enjamber plus de deux siècles pour déboucher sur les inconnues du monde actuel, tant il est vrai que ['histoire de la conquête du Caucase ne s'arrête pas à la dernière page de ce livre. »

Thierry de Montbrial


ligne

  Retour à l'Index des auteurs