Retour à l'Index des auteurs    Accueil
Association Culturelle Arménienne de Marne-la-Vallée (France)

Patrick KARAM

L'auteur

 
Docteur en Science politique, Patrick Karam est spécialiste de géopolitique. Il a écrit de nombreux articles et ouvrages dont "Les guerres du Caucase" (Perrin, 1995) et "Le retour de l'islam dans l'ex-empire russe" (L'Harmattan, 1996).
ligne
Livre numéro 368
  Les Guerres du Caucase : des tsars à la Tchétchénie
Titre : Les Guerres du Caucase : des tsars à la Tchétchénie / auteur(s) : Patrick KARAM - avec la collab. de Thibaut Mourgues
Editeur : Plon
Année : 1995
Imprimeur/Fabricant : 27-Mesnil-sur-l'Estree : Impr. Firmin-Didot
Description : 394 p. cartes, couv. ill. en coul. 24 cm
Collection :
Notes :
Autres auteurs :
Sujets : Caucase Russie -- Histoire -- Autonomie et mouvements independantistes
ISBN : 9782262011062
Bibliothèques : Catalogué à la Bibliothèque Nationale de France
Prix : 24,24 euros
Achat possible sur : Amazon

Commentaire :

Patrick Karam et Thibaut Mourgue tracent, contrée par contrée, le profil de ces peuples du Caucase auxquels des montagnes particulièrement escarpées ont conféré un très vif sentiment d'indépendance que l'islamisation a encore accru , la résistance à la Russie venant se renforcer d'arguments théologiques. Les auteurs consacrent un de leurs plus longs développements à la question arménienne, posée finalement depuis qu'au Moyen Age le plus ancien Etat nation chrétien fut privé de son indépendance (le dernier roi d'Arménie, un sang-mêlé franco-asiatique, est inhumé à Saint- Denis). On se rend compte à quel point le dossier des Arméniens dont le génocide de 1896-1924 n'est toujours pas reconnu par la communauté internationale reste central pour un apaisement durable dans cette région éternellement explosive. Or l'Union européenne, insouciante dans les Balkans avant le fracas yougoslave et même après, est complètement aveugle à l'égard des drames en cours ou en gestation au Caucase, en particulier au sujet de l'avenir arménien. Les trois cent mille Français originaires d'Arménie, en dehors de gestes sentimentaux ou humanitaires, à la façon de Charles Aznavour, sont, eux aussi, relativement silencieux sur les convulsions autour de leur berceau, dont l'indépendance, récupérée à la faveur de l'effondrement soviétique, paraît bien fragile. Géorgie, Tchétchénie, Azerbaïdjan, etc., figurent également et copieusement au menu de ces Guerres du Caucase, livre qui risque de rester longtemps nécessaire sur le bureau des hommes politiques et des journalistes.

ligne

  Retour à l'Index des auteurs