Retour à l'Index des auteurs    Accueil
Association Culturelle Arménienne de Marne-la-Vallée (France)

Monseigneur Kévork KHAZOUMIAN
( n. 1935 )

L'auteur

Monseigneur Kévork KHAZOUMIAN --- Cliquer pour agrandir
Naissance le 10 mars 1935 à Chiah, au Liban.

Eglise catholique de rite arménien.
Ordonné prêtre le 3 juillet 1960
Nommé évêque auxiliaire de Cilicie et du Liban le 22 janvier 2002
Nommé évêque titulaire du siège de Marasc des Arméniens le 22 janvier 2002 (Liban)
Ordonné évêque titulaire du siège de Marasc des Arméniens le 7 avril 2002 (Liban)
Nommé archevêque coadjuteur d’Istanbul (Turquie) le 15 mars 2006.


Article des Nouvelles d’Arménie Magazine, du 17 mars 2006

S.B. Nerses Bedros XIX, patriarche de Cilicie des Arméniens, avec le consentement du synode de l’Eglise arménienne catholique, a transféré (cf. can. 85 du CDC des Eglises orientales catholiques) Mgr Kévork Khazoumian, jusqu’ici exarque patriarcal arménien de Jérusalem et Amman comme coadjuteur de l’archevêque d’Istanbul des Arméniens.

Mgr Kévork Khazoumian est né à Chiah (Beyrouth) en 1935. Il a obtenu une licence en théologie à l’université pontificale grégorienne (1954-1960). Il a été ordonné prêtre à Beyrouth en 1960.

Curé à Beyrouth et Zalka, il a ensuite été recteur du séminaire de Bzommar, directeur spirituel, avocat au tribunal ecclésiastique, vicaire patriarcal pour l’Institut du clergé patriarcal de Bzommar et exarque patriarcal de Jérusalem et Amman.

Le 22 janvier 2002, le pape Jean-Paul II avait donné son consentement à l’élection de Mgr Khazoumian à la dignité épiscopale de la part du synode arménien catholique, lui attribuant le siège titulaire de Marasc des Arméniens.


Article de Custodia Terrae Sanctae, du 14 janvier 2006

Changement à la tête de l’Eglise arménienne catholique de Jérusalem

Le samedi 14 janvier 2006, en l’église Arménienne catholique de Jérusalem, via dolorosa, était célébrée la messe d’Adieu de son Excellence Mgr Kevork Khazoumian.
Mgr Khazoumian avait été nommé exarque patriarcal de Jérusalem et d’Amman en avril 2002. Nommé coadjuteur à Istanbul, il quittera ses fonctions ce jeudi 20 janvier.
La célébration devait être également celle de l’intronisation de Mgr Raphaël Minassian qui lui succède. Celui-ci, retenu, vraisemblablement à Rome, n’a pu participer à la célébration. « C’est une bonne occasion de l’honorer seul. Nous lui devons tellement », déclaraient des fidèles à la sortie de la messe. Officiait avec Mgr Khazoumian, le père Basile Talatinian, ofm, vénérable frère arménien de la Custodie de Terre Sainte. L’assemblée était constituée nombreux évêques des églises catholiques, Mgr Gianfranco Gallone, représentait de Nonce Apostolique, Mgr Michel Sabbah, patriarche latin, accompagné de Mgr Kamal Bathish, Mgr Paul Sayah exarque patriarcal maronite, Mgr Andreas Laun, évêque auxiliaire de Salzburg en Autriche, représentant la conférence épiscopale de ce pays. Quelques prêtres et religieuses de diverses communautés de la ville, dont la Custodie, étaient présents, ainsi qu’un représentant de l’Eglise arménienne orthodoxe et un de l’Eglise copte orthodoxe.
La messe fut dite en arménien, mais pour permettre à l’assemblée de s’unir, la lecture et l’Evangile furent proclamés également en français. Après quelques mots en arménien, ce fut d’ailleurs dans la langue de Molière que Mgr Khazoumian s’adressa à l’assemblée. Il remercia notamment l’Assemblée générale des Catholiques de Terre Sainte, lui souhaitant «de trouver le courage et la sagesse de prendre les décisions utiles pour le servir des chrétiens de ce pays». Les chrétiens de ce pays… Quand lors du vin d’honneur donné à l’auspice autrichien, Mgr Khazoumian se trouva trop ému pour parler, c’est à eux qu’il pensait. «Aujourd’hui a été pour moi un jour de tristesse et d’émotion parce que je quitte une famille….» Mgr Khazoumian n’a pu en dire davantage, et d’ailleurs tout était dit à cette famille qui l’entourait et qui mêlait ses larmes aux siennes. « Quand il est arrivé, nous étions dispersés comme un troupeau sans berger. Il a su nous réunir, au-delà de nos divergences, il a su nous redonner espoir. Vraiment, nous perdons un Père. » L’église arménienne catholique en Terre Sainte compte quelque 500 fidèles. Elle attend son nouveau pasteur, mais elle n’oubliera pas de sitôt, celui qui les a réunis, et qui s’en va occuper un poste bien délicat en Turquie.

ligne
Livre numéro 1141
Monseigneur Kévork KHAZOUMIAN --- Cliquer pour agrandir Album commémoratif de la fondation du Couvent N.-D. de Bzoummar
   
Titre : Album commémoratif de la fondation du Couvent N.-D. de Bzoummar / auteur(s) :
Editeur : Fondation de l Institut patriarcal de Bzoummar
Année : 2000
Imprimeur/Fabricant : Imp. MATCH PRINT, Bourj Hammoud (Liban)
Description : deux livres reliés ensemble, couverture cartonnée illustrée en couleurs, format 220 x 296 mm
Collection :
Notes : Livre un : Bzoummar au présent, 312 pages, Livre deux : Bzoummar au passé, 438 pages; textes en arménien, en arabe et en français; Biographies, bibliographie, Présence des Pères bzoummaristes à travers le monde
Autres auteurs : Monseigneur Kévork KHAZOUMIAN [directeur] -
Sujets : Couvent arménien catholique de Bzoummar
ISBN :
Prix :

Commentaire :

Publié à l'occasion du Jubilé du 250e anniversaire de la fondation de l'Institut patriarcal de Bzommar, 1749-1999, l'Album Commémoratif a été lancé le 30 Juin 2001, fête de Saint Grégoire L'Illuminateur, à Bzoummar. Il est le fruit du travail concerté du Comité de l'Album Commémoratif des Festivités du Jubilé.
Ce volume contient des renseignements concernant le Couvent de Bzoummar et, en général, sur l'église arménienne catholique.

Autres auteurs : Mgr Jean Teyrouzian, Georges Moukhtar, Me Jacques Kerlakian, Mgr Joseph Amaoutian, Mgr Antranig Granian, Mgr Mesrob Djourian, Père Sarkis Davidian, Père Antoine Chadarévian, Chahé Narguizian, Joseph Partamian.


ligne

  Retour à l'Index des auteurs