Retour à l'Index des auteurs    Accueil
Association Culturelle Arménienne de Marne-la-Vallée (France)

Anna LEYLOYAN-YEKMALYAN
( n. 1966 )

L'auteur

Anna LEYLOYAN-YEKMALYAN --- Cliquer pour agrandir
Naissance le 11 mai 1966 à Erevan (Arménie)

Historienne d'art spécialisée dans l'art médiéval du Caucase chrétien

Boursière de la Fondation Sirarpie Der Nersessian (en 1997)
7 juillet 2003 : thèse en Sorbonne, sous la direction de M. Jean-Pierre Mahé "L’école miniaturiste du Vaspurakan (XIVe-XVIIe s.), style, iconographie, familles de copistes et de peintres (XIVe - XVIIe s.).
Cursus enseignant à l'INALCO : enseignante depuis 1998, Maître de Conférence depuis septembre 2010.

ligne
Livre numéro 2122
Anna LEYLOYAN-YEKMALYAN --- Cliquer pour agrandir 15 contes d'Arménie
Titre : 15 contes d'Arménie / auteur(s) : Anna LEYLOYAN-YEKMALYAN -
Editeur : Flammarion
Année : 2015
Imprimeur/Fabricant : Imprimé en Espagne
Description : 148 p. : ill. ; 18 cm
Collection : Jeunesse
Notes : Texte français de Robert Giraud, illustrations intérieures de Harutyun Yekmalyan
Autres auteurs :
Sujets : Contes arméniens
ISBN : 9782081344617
Bibliothèques : Catalogué à la Bibliothèque Nationale de France
Prix :
Achat possible sur : Amazon

Commentaire :

La noblesse de coeur est toujours récompensée. Qu'il s'agisse des trois frères en quête de l'oiseau du paradis ou du jardinier gardien de la rose enchantée, les héros de ces contes sortent grandis des épreuves qu'ils affrontent. Courage et malice sont souvent les clefs du succès. Heureusement, génies et créatures mystérieuses savent aussi se montrer bienveillants. «Leurs souhaits à eux sont exaucés, qu'il en soit autant des vôtres ! Du ciel trois pommes sont tombées, une pour celui qui a écouté l'histoire, une pour celui qui l'a contée et une pour celui qui en a retenu la leçon.»

Article de Bérénice Delaye Aubozian, France-Arménie, numéro 420, juin 2015

Les éditions Flammarion jeunesse rééditent pour notre plus grand plaisir ce livre de 15 contes d'Arménie écrits en 2002 par Anna Leyloyan-Yekmalian, diplômée en Histoire de l'art, de l'École supérieure des beaux-arts et de théâtre d'Erevan, et rédactrice en chef de la rubrique "Beaux-Arts" pendant près de 10 ans. Elle s'installe à Paris en 1997 et est aujourd'hui maitre de conférences à l'Institut national des langues et civilisations orientales (INALCO).
Elle nous livre ici de très jolies histoires où les destins des rois se mêlent à ceux de leur peuple, où des princes délaissés se lancent dans de périlleuses aventures, combattant des animaux fantastiques. Ces légendes sont pleines de légèreté, de couleurs, d'humour et d'optimisme laissant toujours une seconde chance aux êtres humains loin d'être parfaits. Elles remplissent nos cœurs d'allégresse. Ces contes peuvent être lus dès 11 ans. Une mention spéciale à la très jolie illustration de couverture de Frédéric Sochard, infographiste spécialisé dans l'illustration de presse et peintre à ses heures perdues.

Bérénice Delaye Aubozian, France-Arménie, numéro 420, juin 2015


Livre numéro 2042
Anna LEYLOYAN-YEKMALYAN --- Cliquer pour agrandir L'art du livre au Vaspurakan, XIVe-XVe siècles : étude des manuscrits de Yovannēs Xizancʻi
Titre : L'art du livre au Vaspurakan, XIVe-XVe siècles : étude des manuscrits de Yovannēs Xizancʻi / auteur(s) : Anna LEYLOYAN-YEKMALYAN -
Editeur : Peeters
Année : 2009
Imprimeur/Fabricant : impr. en Belgique
Description : 1 vol. (235 p.-[68] p. de pl.) : ill. en noir et en coul., couv. ill. en coul. ; 24 cm
Collection : Bibliothèque de l'INALCO ; n° 10
Notes : Contient des citations en arménien suivies de la trad. française. - Bibliogr. p. 225-235. Notes bibliogr. Glossaire
Autres auteurs :
Sujets : Manuscrits à peintures -- Vaspourakan (Royaume)
ISBN : 9789042920866
Bibliothèques : Catalogué à la Bibliothèque Nationale de France
Prix : 40,00 euros
Achat possible sur : Amazon

Commentaire :

En nous basant sur l'étude des miniatures de Yovannes Xizanc'i, nous avons pu mettre en évidence une certaine diversité dans l'évolution des anciennes traditions iconographiques ainsi que la permanence des traditions folkloriques dans l'art de la miniature. C'est cette diversité et cette permanence qui font toute la richesse et l'originalité de l'art du Vaspurakan, au XIIIe-XVe siècles. Cette diversité provient également du grand nombre de groupes stylistiques exerçant dans les différents scriptoria de la région.
Ces groupes stylistiques se sont édifies autour de familles et parfois même autour de véritables dynasties. Mais, a partir de la seconde moitié du XVe siècle, il se produit un grand changement iconographique dans l'art du Vaspurakan. Il coïncide avec le déplacement du siège catholicossal d'Alt'amar à Etchmiadzine et l'apparition de l'idée d'une unité nationale. Il touche toute la miniature arménienne et, en particulier, les œuvres des artistes partisans de la réunification de l'Église arménienne, qui travaillaient dans les milieux lettrés des grands monastères de l'époque.
Malgré cela, les traditions stylistiques de Yovannes Xizanc'i se perpétuent dans les différents scriptoria du Vaspurakan, grâce aux descendants de sa famille et à ses élevés, même si l'iconographie offerte par cette génération d'artistes est nouvelle pour la région."

Livre numéro 1051
  L’école miniaturiste du Vaspurakan (XIVe-XVIIe s.), style, iconographie, familles de copistes et de peintres
   
Titre : L’école miniaturiste du Vaspurakan (XIVe-XVIIe s.), style, iconographie, familles de copistes et de peintres / auteur(s) : Anna LEYLOYAN-YEKMALYAN -
Editeur :
Année : 2003
Imprimeur/Fabricant :
Description :
Collection :
Notes : Thèse en Sorbonne, sous la direction de M. Jean-Pierre Mahé, 7 juillet 2003
Autres auteurs :
Sujets :
ISBN :
Prix :

Commentaire :


Livre numéro 434
Anna LEYLOYAN-YEKMALYAN --- Cliquer pour agrandir Quinze contes d'Arménie
Titre : Quinze contes d'Arménie / auteur(s) : Anna LEYLOYAN-YEKMALYAN - Textes français de Robert Giraud ; Illustrations de Haroutyun Yekmalyan
Editeur : Flammarion
Année : 2002
Imprimeur/Fabricant : 45-Manchecourt : Impr. Maury-Eurolivres
Description : 169 p. : couv. ill. en coul. ; 18 cm
Collection : Castor poche. Senior, ISSN 0763-4544contes
Notes :
Autres auteurs :
Sujets : Contes arméniens
ISBN : 9782081611863
Bibliothèques : Consultable à la Bibliothèque de la Cathédrale apostolique arménienne, Paris
Catalogué à la Bibliothèque Nationale de France
Prix : 5,50 euros
Achat possible sur : Amazon

Commentaire :

L’idée de publier en français des contes arméniens m'est venue il y a quatre ans quand j'ai compris combien notre culture est méconnue et les livres font encore défaut, explique l'adaptatrice Anna Leyloyan, enseignante à l'INALCO, 36 ans, originaire d'Arménie. Etant la maman d'une petite fille, j'avais été interpellée par la curiosité de ses camarades, des maîtres et des parents. Il me paraissait important de dévoiler les richesses de notre culture. Les contes de tous les pays fonctionnent sur les mêmes ressorts merveilleux... Certains ravissent avant de séduire comme de gros brillants miroitant à l'azur d'un ciel limpide... D'autres, comme les contes arméniens ressemblent aux cailloux égrenés par le Petit Poucet ».C'est vrai que nos contes sont à notre image, ou à celle de notre vécu. Comme les cathédrales gothiques qui se dressent jusqu'au ciel, nos églises, en épousant nos plaines et nos montagnes, parlent de la grandeur de Dieu. Mais elles en parlent différemment. De même, les Katchkars comme les Pietas.
Notre merveilleux ne se donne pas à voir facilement. Il est profond et il faut aller le chercher."

Deux ans ont passé avant qu'un éditeur se montre intéressé. Il a alors fallu sélectionner les contes les plus adaptés à la compréhension des 10/11 ans et mettre au point la traduction. En ex-RSSA, le seul ouvrage de référence était une édition très savante intitulée Contes populaires arméniens. Dès les années trente, en effet, on avait commencé d'enregistrer la tradition orale, la diversité des récits et des versions en dialectes régionaux. Aujourd'hui, le public découvre une quinzaine de récits assez peu connus du public arménien lui-même. Car en Arménie, les contes les plus familiers sont ceux que nos grands écrivains ont adapté à la littérature. « La goutte de miel » ou « Le rossignol à mille plume » célébrés par Toumanian, notamment. Il sera aisé de se procurer cet ouvrage puisque la collection, est disponible à la FNAC pour 5,23 Euros. J'ai aimé l'idée d'une sélection de contes méconnus pour plonger dans un pan de mémoire dérobée. On y découvre quelques jolies histoires. « L'art de partager », par exemple, montre que le peuple, un brin impertinent, n'est jamais dénué de bon sens ni de loyauté. Mais je n'ai pas été toujours séduite. « Femme acariâtre » ou « Femme cupide», par exemple, m'ont ennuyée. Si ces personnages se retrouvent dans les contes de partout, ils sont, ici, le cœur et la morale de l'histoire. Variations sur le thème d'Adam, d'Eve et de la Pomme ? Pas tout à fait, puisque le Diable en personne n'y résiste pas ! Et les bonshommes sont de bien pauvres bonshommes... Pourquoi avoir choisi de présenter des contes d'une telle ineptie ? ! Quant au « merveilleux », il l'est souvent tout à fait et, parfois, plus du tout... Entre chèvre, bœuf et âne, on retombe vite sur terre... Retenons que l'astuce salvatrice du bonhomme, universelle elle aussi, est souvent sa seule ressource. Mais les digressions fréquentes nuisent à la cohérence des récits. Certaines répétitions les engraissent sans forcément les enrichir. Qu'importé, vraiment! Recouvrer un bout de mémoire et se le réapproprier, c'est un « merveilleux » qui peut se suffire. Car pour réécrire l'histoire, il faut bien la connaître !

Nouvelles d’Arménie Magazine, numéro 77, Août 2002


ligne

  Retour à l'Index des auteurs