Retour à l'Index des auteurs    Accueil
Association Culturelle Arménienne de Marne-la-Vallée (France)

Jules MARDIROSSIAN

L'auteur

 
De formation scientifique, Jules Mardirossian a travaillé sur les questions de crimes contre l’humanité, de diversité culturelle dans le cadre des Etats nations. Il a étudié les évolutions géopolitiques du Caucase, du Moyen-Orient et de l’Asie centrale.
Président du Centre d’études de documentation et d’informations arméniennes (CEDIA) Fondateur et actuel président du magazine mensuel « France-Arménie ». Il est plus particulièrement responsable dans cette publication de la rubrique « Fenêtres sur le monde », mettant en valeur les nouvelles parutions d’ouvrages et d’articles scientifiques traitant des questions géopolitiques, sociétales et de crimes contre l’humanité.
Président de l'association pour le Mémorial lyonnais du génocide arménien (MLGA), monument inauguré le 24 avril 2006.
ligne
Livre numéro 1344
Jules MARDIROSSIAN --- Cliquer pour agrandir Crimes de masse au XXe siècle, génocides, crimes contre l'humanité
 
Titre : Crimes de masse au XXe siècle, génocides, crimes contre l'humanité / auteur(s) : Jules MARDIROSSIAN -
Editeur : aleas
Année : 2008
Imprimeur/Fabricant :
Description :
Collection : Histoire
Notes : Voir Autres auteurs ci-dessous
Autres auteurs :
Sujets : Crimes contre l'humanité -- Génocides
ISBN : 9782843012396
Prix : 10,00 euros
Achat possible sur : Amazon

Commentaire :

Autres auteurs Claire AUZIAS, Odile BELINGA, Pierre-Jérôme Biscarat, André S. Dizdarevic, Isabelle Doré-Rivé, Michel Faucheux, Ugo IANNUCCI, Édith JAILLARDON, Ida ZIRIGNON

Le XXe siècle aura été l’un des plus sanglants, l’un des plus barbares de l’histoire de l’humanité, en même temps qu’il a enregistré dans tous les domaines : technique, scientifique, médical… des progrès qui suscitent l’admiration ou le rêve.
Dans ce contexte d’horreur, un mouvement s’est amorcé à l’échelle internationale. Un important travail pour la mémoire et pour l’histoire conduit survivants, historiens, responsables associatifs et enseignants à attirer l’attention des nouvelles générations sur la nocivité de certaines doctrines, comme celles qui affirment la pureté ou la supériorité de certains peuples par rapport à d’autres.
L’autre élément réconfortant est la réaction de la communauté internationale et l’apparition de notions juridiques nouvelles : le génocide et le crime contre l’humanité ainsi que les juridictions pénales internationales.
La Chaire lyonnaise des Droits de l’Homme est partenaire d’autres institutions, dont le Centre d’Histoire de la Résistance et de la Déportation ainsi que de la Maison d’Izieu, mémorial des enfants juifs exterminés.
Cette publication s’inscrit dans les actions menées par la Chaire lyonnaise pour favoriser l’indispensable travail de mémoire et préparer les nouvelles générations à s’engager de façon concrète pour la défense des droits des êtres humains.


ligne

  Retour à l'Index des auteurs