Retour à l'Index des auteurs    Accueil
Association Culturelle Arménienne de Marne-la-Vallée (France)

Arménag SAKISIAN

ligne
Livre numéro 1983
Arménag SAKISIAN --- Cliquer pour agrandir Pages d'art arménien
 
Titre : Pages d'art arménien / auteur(s) : Arménag SAKISIAN - Enluminure, tapis, tissus royaux, sculpture sur bois, orfèvrerie, faïences, iconographie
Editeur : Union Générale Arménienne de Bienfaisance
Année : 1940
Imprimeur/Fabricant : Rodez, impr. de G. Subervie
Description : In-4° (280 x 225), 54 p., pl
Collection :
Notes : Publications de l'Union générale arménienne de bienfaisance. Fonds Melkonian
Autres auteurs :
Sujets :
ISBN :
Bibliothèques : Consultable à la Bibliothèque de la Cathédrale apostolique arménienne, Paris
Catalogué à la Bibliothèque Nationale de France
Prix :

Commentaire :

Avant-propos

Les recherches qu'embrasse ce volume avaient paru dans une dizaine de périodiques : notamment, en français, dans la Revue de l'Art, Syria, Ars Islamica de l'Université de Michiyan, Artihus Asiae de Leipzig ; et en arménien, dans Anahit de M. Tchobanian et Pazmaveb des Mékhitaristes de Venise.
La réunion de ces études, qui restaient ainsi éparses, contribuera j'espère, à en augmenter la signification et la portée. Un minimum de remaniements et de retouches, rendus nécessaires par cette présentation, ont seuls été effectués.
Les Arméniens peuvent invoquer comme lettres de noblesse, à côté de leur littérature millénaire et de leur architecture, qui ferait honneur à n'importe quelle nation civilisée, leurs arts décoratifs. C'est toutefois en un sens large que, dans leur ensemble, ces pages se rapportent à l'art arménien, car elles englobent, en dehors de l'art proprement national, des activités dans lesquelles le rôle des artistes et artisans arméniens, quoique prépondérant, s'applique à des styles d'origine étrangère. C'est le cas pour l'orfèvrerie de Stamboul ou la céramique de Keutahia. Une place a été également faite à l'iconographie, même lorsque l'artiste était étranger, comme dans le cas de la pittoresque Société arménienne jouant aux cartes du XVIIIe siècle.
Par cette contribution, je souhaiterais apporter, £US 4U.P11 MTflMT selon mon pouvoir, comme disent les enlumineurs arméniens du Moyen-Age, ma pierre au monument qui sera un jour élevé à l'art arménien.
Montmorency, le 6 septembre 1939
ARMÉNAG SAKISIAN.


ligne

  Retour à l'Index des auteurs