Retour à l'Index des auteurs    Accueil
Association Culturelle Arménienne de Marne-la-Vallée (France)

Eric SEMERDJIAN
( n. 1956 )

L'auteur

Eric SEMERDJIAN --- Cliquer pour agrandir
Naissance le 21 juillet 1956 à Marseille 4e (Bouches-du-Rhône, France).

Consultant, spécialiste de stratégie et développement des organisations. Ancien Président de la Chambre de Commerce et d'Industrie Franco-Arménienne. Directeur du Développement Territorial de Provence Promotion, Agence de développement économique des Bouches-du-Rhône, créée par la Chambre de Commerce et d'Industrie Marseille-Provence et le Conseil Général.
[info 2010]

ligne
Livre numéro 1543
Eric SEMERDJIAN --- Cliquer pour agrandir Mémoire de la douceur qui vient
Titre : Mémoire de la douceur qui vient / auteur(s) : Eric SEMERDJIAN - Turcs, Arméniens : sortir de l'empêchement
Editeur : L'Harmattan
Année : 2010
Imprimeur/Fabricant : 14-Condé-sur-Noireau : Impr. Corlet
Description : 1 vol. (62 p.) : couv. ill. en coul. ; 22 cm, Photo de couverture : Mireille Pélindé-Rian
Collection :
Notes :
Autres auteurs :
Sujets : Génocide arménien de 1915 -- Descendants -- Histoire personnelle
ISBN : 9782296133174
Bibliothèques : Catalogué à la Bibliothèque Nationale de France
Prix : 10,00 euros
Achat possible sur : Amazon

Commentaire :

En 1915, le premier génocide du XXe siècle, perpétré par le gouvernement Jeune-Turc inaugurait la création de la Turquie moderne sur le meurtre d’un million cinq cent mille Arméniens. Prés d’un siècle plus tard, que reste-t-il, pour les survivants, de cette mémoire génocidaire ? L’héritage meurtrier qui sommeille en chaque descendant s’exprime, au-delà de la parole, plus ou moins bruyamment. A partir d’anecdotes de la vie quotidienne, quatre générations d’une même famille dialoguent, en écho, de la propagation de cette irradiation fondatrice qui trouve son origine dans l’escamotage des corps niés du génocide. Une bague, un cartable, des vacances dans le Haut-Var, un accident vasculaire cérébral, une carte postale, un enterrement… La vie quotidienne nous parle en creux de notre fidélité à l’ordre perverti que nous entretenons avec la vie et la mort, la transmission, la filiation, le deuil, la séparation. Dans ce voyage à l’intérieur des corps des survivants du génocide, la rencontre avec celui de l’ennemi était inévitable. Dès lors, comment sortir du face à face pathogène et de la relation en miroir qui lient encore aujourd’hui les héritiers des victimes et des bourreaux ? Comment dépasser nos mémoires d’empêchement et nous émanciper de deux histoires en suspension d’avenir ?
Le temps est venu d’élaborer ensemble une mémoire du futur.

Livre numéro 323
Eric SEMERDJIAN --- Cliquer pour agrandir Arménie rencontres
Titre : Arménie rencontres / auteur(s) : Louis GUINAMARD - préface d'Eric Semerdjian
Editeur : Editions Taor
Année : 2002
Imprimeur/Fabricant : Imprimé sur les presses de l'Imprimerie Mariogros à Turin (Italie)
Description : 176 pages, 170 photos couleur
Collection :
Notes :
Autres auteurs : Eric SEMERDJIAN [préfacier] -
Sujets : Arménie -- Moeurs et coutumes -- Photographies
ISBN : 9782951898806
Bibliothèques : Catalogué à la Bibliothèque Nationale de France
Prix : 30,00 euros
Achat possible sur : Amazon

Commentaire :

Un portrait de l’Arménie
Culture millénaire et République adolescente, pays en mutation économique, au patrimoine incommensurable. Bien plus qu’un territoire sur une carte, l’Arménie est une identité portée par une population fière et une diaspora affirmée.

Louis Guinamard et Gérard Bakalian ont parcouru le pays à la rencontre de la population et de ses réalités quotidiennes. Leur récit photographique (176 pages, 170 images en couleur) nous fait découvrir un pays dont la population a souvent été meurtrie : par le génocide perpétré en 1915 ; par le tremblement de terre de 1988, qui a ravagé le Nord du pays où une partie des habitants vit encore dans des bidonvilles ; par le conflit du Kharabagh, dont les vétérans, blessés dans leur chair et leur tête, peinent à se réintégrer.
Mais un pays, aussi, dont les richesses culturelle et humaine permettent de surmonter toutes ces épreuves. C’est cette force latente que les auteurs ont tenté de transmettre au travers de leur travail


Le livre est disponible par correspondance (envoi sous 15 jours) :
Par chèque de 35 euros (30 euros + 5 euros de frais de port) à l’ordre des Editions Taor, adressé à l’adresse suivante :
Editions Taor
193, rue Saint-Honoré - 75001 Paris - Tél : 06 62 05 69 64
A Paris :
- Librairie Samuelian , 51, rue Monsieur-le-Prince, 75006 Paris
- Itinéraires, 60, rue Saint-Honoré, 75001 Paris
- Voyageurs du Monde, 55, rue Sainte-Anne, 75002 Paris
A Marseille :
- Voyageurs du Monde, 25, rue Fort-Notre-Dame, 13001, Marseille
- Arcadia, 30, rue des électriciens, Saint Barnabé, 13012, Marseille
- Maupetit, 142, La Canebière, 13001 Marseille
- La Bouquinerie, 88, la Canebière, 13001 Marseille
A Toulouse :
- Voyageurs du Monde, 26, rue des marchands, 31000 Toulouse

Liens utiles :
- les Editions Taor : site editions.taor.free.fr ; email : editions.taor@free.fr
- Louis Guinamard, journaliste et photographe : site louiguy.free.fr ; email : louiguy@hotmail.com


Préface d'Eric Semerdjian, Président de la Chambre de Commerce et d'Industrie Franco-Arménienne

Images d'Arméniens, images d'Arménie, Louis Guinamard et Gérard Bakalian nous donnent à voir un carnet de route sensible et sans concession sur un pays paradoxal et émouvant.
Au travers des portraits de femmes, d'enfants et d'hommes, au-delà de l'histoire immédiate d'un peuple, surgissent, comme un résumé d'humanité, les contradictions d'un monde où se côtoient espoir et fatalité, résignation et vitalité, abandon et résistance.
C'est peut-être la force de ces photos dans ce qu'elles interrogent pour nous, Arméniens de la diaspora, l'idée même que nous avons de l'avenir de ce pays, et au-delà, le devenir de notre identité dans son incarnation physique et spirituelle. Et pour vous qui n'y êtes pas intimement liés, l'occasion de découvrir les réalités arméniennes.
Pour un peuple, héritier du premier génocide du XXe siècle, programmé mort, l'image passée ou présente constitue toujours une revanche sur la loi du silence qui nous a longtemps refusé l'idée même de racine et d'identité.
Ces photos participent donc de cet inlassable travail de réappropriation individuelle et collective.
Elles s'inscrivent dans l'ordre nécessaire de tous les témoignages encore étonnés de cette résistance farouche des forces de vie contre les forces de mort.
La vie comme une promesse dans les yeux des enfants, la survie comme réalité abrupte dans les yeux des anciens.
Au bout, le pari d'une place enfin trouvée, d'une transmission enfin pacifiée, d'une réconciliation avec une histoire maltraitante.
Au-delà du témoignage, la beauté des photos.
D'Erevan presque japonisante couvée à distance par un Ararat aux faux airs de Fujiyama, de la paysanne de Goris qui semble indiquer un chemin probable, le plaisir et la force de l'insouciance au bord du lac Sevan...
... La vie est là.
Les questions restent.
L'Arménie n'est plus un pays rêvé.
L'Arménie est juste au bord de son rêve.

Eric SEMERDJIAN



ligne

  Retour à l'Index des auteurs