Retour à l'Index des auteurs    Accueil
Association Culturelle Arménienne de Marne-la-Vallée (France)

Bernard VARTANIAN
( n. 1942 )

L'auteur

Bernard VARTANIAN --- Cliquer pour agrandir
Naissance le le 12 septembre 1942 à Grenoble (France).

Après des études de mathématiques et de physique à l'université de Grenoble, Bernard Vartanian enseigne en lycée les mathématiques de 1969 à 2004.

Il est passionné de montagne très tôt, alpiniste amateur depuis 1958 et professionnel depuis 1962 ; guide de haute montagne et spécialiste de l’escalade en rocher, il a ouvert de belles premières qui font référence et réalisé des ascensions d’envergure dans les Alpes. Attiré par la littérature depuis 1966, il a publié un recueil de poèmes, "Mots mâchés", paru en 1981 aux Editions Saint-Germain-des-Prés, ainsi que des nouvelles et essais en revues telles que Tam-Tam, Altitudes, Lettre de l'OPMA (Observatoire des Pratiques de la Montagne et de l’Alpinisme).

Selon ses propres termes, "(Il se) consacre maintenant à l'écriture qui (lui) permet de continuer de devenir et partager."

ligne
Livre numéro 1343
Bernard VARTANIAN --- Cliquer pour agrandir La part du vide : imprécis d'escalade et d'alpinisme
Titre : La part du vide : imprécis d'escalade et d'alpinisme / auteur(s) : Bernard VARTANIAN -
Editeur : aleas
Année : 2007
Imprimeur/Fabricant : 01-Peronnas : Impr. SEPEC
Description : 1 vol. (245 p.) : ill., couv. ill. ; 21 cm
Collection :
Notes :
Autres auteurs :
Sujets : Essai -- Alpinisme
ISBN : 9782843011832
Bibliothèques : Catalogué à la Bibliothèque Nationale de France
Prix : 14,00 euros
Achat possible sur : Amazon

Commentaire :

La révélation de la montagne face à la Meije, au Cervin, à la Verte. Être un jour au pied du mur. Suivre humblement les traces des grands alpinistes. Tracer ensuite son chemin selon ses propres règles. Descendre des sommets. Interroger la montagne pour aller au bout de l’aventure.
Pourquoi gravir les montagnes ? Au-delà des récits, seize nouvelles abordent la question qui s’impose depuis la naissance de l’alpinisme. Parfois poétiques, réalistes ou fantastiques, ces nouvelles invitent chacun à retrouver SA montagne, celle du dimanche ou celle de la vie.
Au bord du vide, dans la tension vers le haut, le grimpeur qui ouvre une voie partage la solitude et le risque de l’artiste. Le vide dans lequel il s’accomplit donne alors poids et sens à sa vie. Il reconnaît la part du vide.
Dans l’engagement vers le sommet, l’auteur construit son chemin comme une réponse personnelle à la question primordiale. Son itinéraire oscille entre à-pic et fantaisie.

ligne

  Retour à l'Index des auteurs