Retour à l'Index des auteurs    Accueil
Association Culturelle Arménienne de Marne-la-Vallée (France)

VASKEN 1er, Catholicos de tous les Arméniens
( 1908 - 1994 )

L'auteur

VASKEN 1er, Catholicos de tous les Arméniens  --- Cliquer pour agrandir
Naissance le 20 septembre 1908 à Bucarest (Roumanie), décès en 1994 à Etchmiadzine (Arménie).
Né Léon Baldjian

Né le 20 septembre 1908 à Bucarest (Roumanie) dans une famille arménienne. En 1936, il a terminé la faculté de philosophie et des lettres de l'Université de Bucarest. C'est de cette époque que datent ses premiers ouvrages scientifiques: «La discipline en pédagogie» (1936) et «Sur la notion de « personnalité » (1938). Jusqu'en 1943, il a travaillé comme professeur à l'École arménienne de Bucarest. Puis il a pris l'habit monastique, a été élevé à dignité d'archimandrite en recevant le nom de Vazghen et est devenu chef du diocèse arménien en Roumanie. Il a fait des études complètes de théologie à l'Université de Bucarest. Pendant les années passées en Roumanie, il a fait publier trois travaux de recherches: «Les Arméniens de Musa Dagh » de Franz Werfel, «Le Catholicos Khrimian en tant que précepteur », « Notre liturgie ».

Il est le dernier catholicos de l'ère soviétique. Son élection en septembre 1955 a été l'une des plus controversée. Il fut accusé d'inféodation au pouvoir soviétique par la partie pro-dachnak de la Diaspora. Les interventions d'Etchmiadzine dans l'élection du catholicos de Cilicie ne mettront dans ce débat que de l'huile sur le feu.
Vazkèn ler bénéficie de la déstalinisation et sous son pontificat les signes d'une plus grande religiosité se multiplient. Il saura redonner au catholicossat une "image de marque" par un sens élevé des relations, des initiatives dans le domaine de la restauration des monuments historiques et la publication d'ouvrages d'art lié à l'art religieux arménien.
En 1988, il joue à fond la carte de la glasnost et de la Pérestroïka, et se fait élire député du Congrès des Députés du Peuple. Son attitude à l'égard du mouvement Karabagh en 1988 et 1989, dont il qualifiera l'action d'extrémiste, lui vaudra une impopularité croissante dans le peuple.
Après l'indépendance de l'Arménie, bien que libre de toute contrainte politique, l'âge et la maladie ne lui ont sans doute pas permis d'imprimer un grand élan de foi en Arménie et de s'opposer à l'action prosélyte des catholiques et des protestants américains dans le pays.

ligne
Livre numéro 1612
VASKEN 1er, Catholicos de tous les Arméniens  --- Cliquer pour agrandir La prospérité du monde est dans l'union des hommes
 
Titre : La prospérité du monde est dans l'union des hommes / auteur(s) : VASKEN 1er, Catholicos de tous les Arméniens - Traduit du russe par Stanislav Dovganiouk, Illustration de Serguéï Ouezdine
Editeur : catholicossat d etchimiadzine
Année : 1988
Imprimeur/Fabricant : Agence de presse Novosti
Description : 12,5 x 19 cm22 pages, couverture illustrée en couleurs
Collection :
Notes :
Autres auteurs :
Sujets : Religion -- Eglise arménienne -- URSS
ISBN :
Bibliothèques : Consultable à la Bibliothèque de la Cathédrale apostolique arménienne, Paris
Prix :

Commentaire :

Ouvrage marqué de l’orientation de propagande du régime (Question des « journalistes » : « Comment les années du culte de la personnalité de Staline se sont-elles fait sentir sur l'activité de l'Eglise Arménienne? »)

Page intérieure

« TROUVER LE CHEMIN DE LA VIE DANS LA PAIX ET L'AMITIÉ
Le Patriarche-Catholicos Suprême de tous les 'Arméniens, Vazghen I", répond aux questions des journalistes.
En quoi consistent les particularités de l'Eglise Arménienne?
Les fidèles de l'Eglise Apostolique Arménienne changent-ils en U.R.S.S. ?
Comment les années du culte de la personnalité de Staline se sont-elles fait sentir sur l'activité de l'Eglise Arménienne?
Comment éviter les contradictions éventuelles dans les rapports entre différentes Eglises et associations religieuses?
Quelle importance attachez-vous à l'anniversaire de l'Eglise Orthodoxe Russe : au millénaire du Baptême de la Russie ?
Quel est le destin des Arméniens de nos jours ?
Quelle est, selon vous, la base théologique de l'activité en faveur de la paix?
Que faut-il faire en premier lieu pour parvenir à la paix universelle ?
Que pensez-vous de l'homme ? »


Livre numéro 1675
VASKEN 1er, Catholicos de tous les Arméniens  --- Cliquer pour agrandir Les Arméniens du Moussa-Ler
 
Titre : Les Arméniens du Moussa-Ler / auteur(s) : VASKEN 1er, Catholicos de tous les Arméniens - Dans le roman de Franz Werfel
Editeur : Sarkis Bédoian, Paris
Année : 0000
Imprimeur/Fabricant : Imprimerie Alexandre, Paris
Description : 13,5 x 18 cm, 44 pages
Collection :
Notes : Texte publié sous le nom de Garabed Baldjian
Autres auteurs :
Sujets : Génocide arménien, Histoire -- Commentaire
ISBN :
Bibliothèques : Consultable à la Bibliothèque de la Cathédrale apostolique arménienne, Paris
Prix :

Commentaire :

AVANT-PROPOS

En 1940, à Bucarest, capitale roumaine, Garabed BALD-JIAN * publie un essai d'analyse psychologique du roman de Franz Werfel sous le titre "Les arméniens du Moussa-Lér".
Arménien de la diaspora, Garabed BALDJIAN apprécie hautement la signification et la valeur du roman ; celui-ci éveille dans son cœur les richesses de l'univers intérieur des valeurs et de l'âme arméniennes vues par le grand romancier autrichien d'origine juive, Franz Werfel.
D'emblée, notre auteur posera que l'objet de ses réflexions jetées sur le papier n'est pas une critique littéraire de l'ouvrage, mais l'approche des conditions réelles de vie des Arméniens engagés dans l'aventure du Moussa-Lér.
A la vérité, le roman, de renommée internationale, pourrait faire honneur à n'importe quelle nation, tant en raison de l'originalité de son style et de la profondeur d'analyse morale et psychologique qui l'animent, que du caractère héroïque du combat d'une poignée des représentants de cette nation.
C'est précisément pourquoi il importe que nous entrions en communion avec ceux qui, sublimes, sains et beaux, portent en eux l'image morale d'un peuple qui a su braver le temps.
Issue de toutes les couches sociales et porteurs de toutes leurs potentialités morales et matérielles, une poignée d'hommes révèlent le vrai visage de l'Arménité.
Par ce roman, l'auteur peut véritablement être considéré comme un légitime témoin par le cœur de la tragédie copartageant de ses indicibles douleurs.
Aussi, nous publions la traduction française de l'essai d'analyse, si actuel, dont Garabed BALDJIAN est l'auteur, comme itinéraire du roman aux lecteurs.
En conclusion
Ayons foi en les forces morales des Arméniens ;
Et soyons fiers d'être Arméniens.


ligne

  Retour à l'Index des auteurs