Retour à l'Index des auteurs    Accueil
Association Culturelle Arménienne de Marne-la-Vallée (France)

Albert ANDONIAN
( n. 1926 )

L'auteur

Albert ANDONIAN --- Cliquer pour agrandir
Naissance le 12 octobre 1926 au Pouzin (Ardèche, France).

Arrivé en Arménie soviétique sans diplôme, il devient professeur de français, puis traducteur au plus haut niveau à la prestigieuse agence de presse NOVESTI à Moscou, en particulier de Brejnev, Tchernenko et Gorbatchev. Longtemps résidant en France, il vit maintenant dans la capitale russe.

Albert ANDONIAN est bien connu des membres de l'ACAM, puisqu'il a souvent participé à nos rencontres et soirées, en les animant par ses contes ou traductions de poèmes. Écrivain, journaliste, traducteur et poète, il a à son actif une trentaine d'ouvrages publiés en France ou en Russie. Nous avons le plaisir de compter Albert Andonian parmi les membres de l'Association Culturelle Arménienne de Marne-la-Vallée.

ligne
Livre numéro 1794
Albert ANDONIAN --- Cliquer pour agrandir Monsieur Pagnolian au pays des Soviets
Titre : Monsieur Pagnolian au pays des Soviets / auteur(s) : Albert ANDONIAN -
Editeur : Thaddee
Année : 2012
Imprimeur/Fabricant : Corlet Imprimeur à Condé-sur-Noireau
Description : 15 x 20 cm, 232 pages, couverture illustrée en couleurs
Collection :
Notes :
Autres auteurs :
Sujets : Union soviétique -- Russie -- Arménie -- Moeurs et coutumes
ISBN : 9782919131051
Bibliothèques : Consultable à la Bibliothèque de la Cathédrale apostolique arménienne, Paris
Catalogué à la Bibliothèque Nationale de France
Prix : 20,00 euros
Achat possible sur : Amazon

Commentaire :

Si vous cherchez un livre drôle, vous le tenez entre les mains ! En plus de rire aux larmes à la lecture d’une série d’histoires courtes, vous apprendrez les mille secrets de la vie courante du citoyen soviétique, russe et arménien, du plus humble au plus élevé.

Le style d’Albert Adonian rappelle celui de Pagnol d’où son surnom de Monsieur Pagnolian. Albert Andonian porte en lui l’esprit de la France et de la Provence, de son tempérament frondeur et de son humour ; et leurs équivalents, en version arménienne. Le genre humoristique étant quasiment absent de l’édition arménienne qui privilégie les thématiques du génocide ou du christianisme, ce livre pionnier rendra justice au sens de la fête et de l’humour, une seconde nature chez les Arméniens.

Mais au fait, comment Albert s’est-il retrouvé au pays des Soviets ? Saignée par la Seconde guerre mondiale, enhardie par sa victoire militaire, l’U.R.S.S. de Staline lance un appel aux Arméniens du monde entier en 1946, les invitant à s’installer dans leur mère patrie, la petite République d’Arménie. 100.000 candidats y affluent dont 7.000 de France. Albert a tout naturellement suivi ses parents. Il avait vingt et un ans. Si « le bonheur c’est de passer à côté du pire », il est un des rares à avoir réussi.


Livre numéro 36
Albert ANDONIAN --- Cliquer pour agrandir La Russie et le problème arménien
 
Titre : La Russie et le problème arménien / auteur(s) : Albert ANDONIAN -
Editeur : auteur
Année : 2001
Imprimeur/Fabricant :
Description : 49 p
Collection :
Notes :
Autres auteurs :
Sujets : Actualité -- Arménie
ISBN :
Bibliothèques : Consultable à la Bibliothèque de la Cathédrale apostolique arménienne, Paris
Prix : 7,62 euros

Commentaire :

Avant-propos de l'auteur
L'avenir de l'Arménie préoccupe la Diaspora arménienne dont le moral est loin d'être au beau fixe, suite aux événements qui se succèdent en Arménie.
Le lecteur aura remarqué que le titre de ce livre est au singulier, alors que les problèmes à résoudre sont légions. Mais aucun d'eux ne pourra l'être tant que le problème N° 1, à savoir le BLOCUS, source de tous les maux, ne sera pas levé.
Dans ce livre j'explique son origine, pourquoi on se trompe quant à celle-ci, les raisons pour lesquelles il sévit toujours, les moyens de le contourner provisoirement et, enfin, où est sa solution ou plutôt ses solutions, car il y en a deux. Sans pouvoir, malheureusement, les situer de façon assez précise dans le temps, je distingue déjà quelques lueurs qui annoncent le bout du tunnel.
Je parle aussi de la situation des 2 millions d'Arméniens qui vivent actuellement en Russie et de leur abnégation pour aider leurs familles et leurs parents restés en Arménie. Je n'aborde presque pas la situation de ces derniers, car vous la connaissez aussi bien que moi.
Je ne passe pas outre aux plans et projets à l'étude et en voie de réalisation, et surtout au tournant capital que le gouvernement arménien va être contraint, sous le pression de son peuple, d'amorcer dans un proche avenir pour sortir définitivement l'Arménie de l'impasse dans laquelle elle se trouve. Même au prix de quelques petites concessions.

J'ai demandé à trois hommes politiques ( deux Arméniens et un Russe) de développer pour mon livre le thème: « La Russie et le problème arménien ». Ce sont:
- Son Excellence Sourène SAHAKIAN, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la république d'Arménie en Fédération de Russie.
- Monsieur Ara ABRAMIAN, président de l'Union des Arméniens de Russie.
- Monsieur Vladimir JIRINOVSKI, fondateur et président du Parti libéral-démocrate de Russie, vice-président de la Douma (parlement) de la Fédération de Russie.

Chacun d'eux le traite à sa manière. Les textes de messieurs SAHAKIAN et ABRAMIAN répondent plutôt au titre: « La Russie et les Arméniens » . Sans le problème. Ce qu'on ne peut pas dire de monsieur JIRINOVSKI qui ne parle que de cela sans y aller par quatre chemins.
Chaque exposé est suivi de la présentation de son auteur et de mon commentaire.
Je n'ai pas demandé aux instances militaires suprêmes de Russie de s'exprimer pour ne pas envenimer encore plus la situation déjà très tendue en Transcaucasie. Le seul rappel des engagements découlant des accords russo-arméniens aurait suffi .

Secrets ou pas, tout ce qui n'a pas été écrit par mes coauteurs bénévoles que je tiens à remercier au passage, vous le lirez dans la deuxième partie de ce livre que je soumets à votre jugement.

Bonne lecture!

Albert Andonian


Livre numéro 35
Albert ANDONIAN --- Cliquer pour agrandir Flashes sur la Russie : plus de 60 radiographies de la société russe actuelle
Titre : Flashes sur la Russie : plus de 60 radiographies de la société russe actuelle / auteur(s) : Albert ANDONIAN -
Editeur : Société des Ecrivains (ou Editions...)
Année : 2001
Imprimeur/Fabricant : Paris : Impr. ISI
Description : 167 p. : couv. ill. en coul. ; 21 cm
Collection :
Notes :
Autres auteurs :
Sujets : Russie -- Moeurs et coutumes
ISBN : 9782844349637
Bibliothèques : Consultable à la Bibliothèque de la Cathédrale apostolique arménienne, Paris
Catalogué à la Bibliothèque Nationale de France
Prix : 15,25 euros
Achat possible sur : Amazon

Commentaire :

Avant-propos de l'auteur
Ce livre n'a pas pour but de vous donner une image négative de la Russie et ses habbitants. Obéissant comme un seul homme à un ordre venu je ne sais d'où, les médias français, avec la Télé au premier rang, s'en chargent. Et pas de main morte.

Pas de politique. Aucune prise de position de ma part. Si vous voulez la connaître, voyez "Regard sur la Russie d'aujourd'hui" publié par ce même Editeur.

Bien sûr il sera question dans ce livre d'abus et de corruption, mais là je n'apprendrai rien à mes concitoyens qui ne sont pas lésés, c'est le moins qu'on puisse dire, dans ce domaine. Ministres et maires démissionnent, attendant d'être jugés, pour avoir disons.. . entaché leur réputation. I1 n'y a qu'à écouter les informations chaque soir pour être servi à souhait.

Au contraire, j'ai pour objectif de réconcilier les Français avec les Russes qui ont d'autres soucis que celui de courir, un couteau entre les dents, après tout ce qui passe à portée de la main. Alors que la Tchétchénie était présente dans tous les bulletins d'informations, les speakers de la 1re et de la 2e chaînes oubliaient souvent de dire que le journaliste français enlevé l'avait été par des Tchétchènes, laissant intentionnellement supposer que c'était par des Russes. Bon! Heureusement pour tout le monde, cette histoire n'est plus qu'un mauvais souvenir.

Poutine est en train de rétablir l'ordre et la discipline. En tous les cas il essaie. Et puis il faut bien reconnaître que les Russes ne sont pas encore bien habitués à cette belle chose qu'est la liberté qu'ils confondent souvent avec l'anarchie (et c'est peut-être là l'explication de la plupart des flashes qui suivent). Mais ce n'est qu'une question de temps et les élèves rattraperont très vite leurs maîtres occidentaux. Ils savent déjà faire des grèves, occuper des entreprises. Le reste ne tardera pas à venir.

Les us et coutumes diffèrent d'un pays à un autre. Les mentalités aussi. Ce qui est admis dans l'un, ne l'est pas dans un autre. Ce qui passe inaperçu ici, suscite l'indignation là. En principe, presque tous les flashes décris dans ce livre ne pouvaient se produire qu'en Russie. Où voulez-vous, si ce n'est en Russie, qu'un ramasseur de ferraille se présente à un poste de réception avec deux douzaines de bombes de gros calibre dans son camion.

Une noce en France et une noce en Russie. Deux événements aux objectifs identiques mais aux déroulements combien différents. Le comportement des gens dans une même situation chez nous et là-bas. Leur vue et la nôtre sur une même chose, sur un même cas.

Les flashes choisis vous montreront des aspects insolites de la vie des Russes. Ils vous étonneront souvent. Pour cela nous allons partager leur vie, manger et boire avec eux. Nous descendrons même avec les autres en pleine taïga pour aller faire pipi pendant l'arrêt du train prévu pour cela. Bien des flashes seront aussi des sujets à réflexion.

Ceci encore. Il sera souvent question d'argent. Sachez qu'en janvier 2001 un dollar US valait 29 roubles et un franc français environ 4 roubles. Les taux ont sans doute quelque peu changé depuis.

Bonne lecture!

Albert Andonian


Commentaire

Petit voyage dans la société russe. L'amusant livre d'Albert Andonian, "Flashes sur la Russie" peut se grignoter allègrement, en partant de la table des matières : "Une noce à Moscou", "Les raviolis de Sibérie", "Maison close... pour chien", ou bien encore "L'art de boire sans se griser". A chaque petit chapitre de deux ou trois pages, une anecdote cocasse - quoique finalement assez désespérante - tirée du quotidien moscovite. Sans prétention, l'écriture est pétillante, et les petits tableaux bien trouvés. De faits divers en faits de société, on a soudain épuisé les ressources "radiographiques" de ce petit volume.

Les Nouvelles d'Arménie, numéro 65, juin 2001.


Livre numéro 34
Albert ANDONIAN --- Cliquer pour agrandir Confession d'un poète
Titre : Confession d'un poète / auteur(s) : Albert ANDONIAN -
Editeur : Société des Ecrivains (ou Editions...)
Année : 2000
Imprimeur/Fabricant : Paris : Impr. ISI
Description : 68 p. : couv. ill. en coul. ; 21 cm
Collection :
Notes :
Autres auteurs :
Sujets : Poésie
ISBN : 9782844348289
Bibliothèques : Consultable à la Bibliothèque de la Cathédrale apostolique arménienne, Paris
Catalogué à la Bibliothèque Nationale de France
Prix : 7,62 euros
Achat possible sur : Amazon

Commentaire :

Pour faire connaître la richesse de la poésie arménienne, il faut la traduire. Et pour cette tâche, il faut avoir soi-même un tempérament de poète, ainsi qu'un don inné des langues. Albert Andonian réunit ces qualités.
La deuxième partie de sa "Confession d'un poète" nous dévoile un artiste peignant avec des mots, un poète tour à tour lyrique, philosophique, mais toujours fin psychologue.

Claude Mutafian


Livre numéro 33
Albert ANDONIAN --- Cliquer pour agrandir A Chacun son destin, suivi de Regard sur la Russie d'aujourd'hui
Titre : A Chacun son destin, suivi de Regard sur la Russie d'aujourd'hui / auteur(s) : Albert ANDONIAN -
Editeur : Société des Ecrivains (ou Editions...)
Année : 2000
Imprimeur/Fabricant : Paris : Impr. ISI
Description : 244 p. : carte, couv. ill. en coul. ; 21 cm
Collection :
Notes :
Autres auteurs :
Sujets : Arméniens -- URSS -- 1945-1990 -- Biographies
ISBN : 9782844346452
Bibliothèques : Consultable à la Bibliothèque de la Cathédrale apostolique arménienne, Paris
Catalogué à la Bibliothèque Nationale de France
Prix : 15,25 euros
Achat possible sur : Amazon

Commentaire :

Ils sont partis en 1947 pour vivre une vie heureuse en Arménie. Leur patriotisme va très vite s'altérer au fil des années. Le régime qui va les accueillir leur réservera un destin inattendu. ce cheminement malheureux est relaté avec humour. On ne s'ennuie pas en parcourant ces pages qui se lisent comme un roman.

AZAD Magazine, 3e trimestre 2000


A chacun son destin, mais à l'évidence celui d'Albert Andonian est peu banal et aucune fiction n'aurait pu approcher de sa réalité. " A chacun son destin " reprend en partie " Histoire d'un Akhpar", publiée en 1992 en Russie, mais c'est à noter, en français. Il s'y était autocensuré. L'évolution politique de la Russie, l'ouverture des archives du KGB lui permettent de combler les vides et les silences.

De 1926 à 1947, Albert Andonian a vécu en France, de 1947 à 1962 en Arménie et depuis 1962 en Russie mais il passe la moitié de son temps en France. Qui suis-je? se demande-t-il. A vingt ans, en 1947, il suit ses parents qui, séduits par les sirènes communistes et soviétiques, s'embarquent à Marseille pour aller repeupler la mère patrie. Il devient alors un "akhpar", un frère, terme ironique par lequel les Arméniens de l'Arménie soviétique désignaient ceux qui avaient été assez fous pour choisir de quitter la France pour l'Arménie. Dans sa vie d'akhpar, il a tout connu: la faim, le froid, la traque, la prison, l'expulsion mais aussi la gloire et les honneurs lorsqu'il est devenu traducteur officiel des grands du régime, dans les rencontres internationales. Son destin personnel rencontre l'Histoire, celle de l'Arménie, de la Russie. Les péripéties de sa vie familiale suivent les événements politiques.


Livre numéro 32
Albert ANDONIAN --- Cliquer pour agrandir L'Arménie éternelle, Poésie
 
Titre : L'Arménie éternelle, Poésie / auteur(s) : Albert ANDONIAN - préface de Claude Mutafian
Editeur : Bureau Dendy
Année : 1992
Imprimeur/Fabricant :
Description : 96 pages, 11 x 18 cm
Collection :
Notes : Ce recueil traduit par Albert Andonian a été édité avec l'appui financier de l'Association Culturelle Arménienne de Marne-la-Vallée et la participation active de son Président P. Pilibossian
Autres auteurs : Claude MUTAFIAN [préfacier] -
Sujets : Poésie
ISBN :
Bibliothèques : Consultable à la Bibliothèque de la Cathédrale apostolique arménienne, Paris
Prix :

Commentaire :

Préface

En Arménie, on rencontre un poète à chaque pas, on récite des poésies à la moindre occasion. Tcharentz ou Sévak y sont vénérés par toutes les couches de la population, ce qui déroute le visiteur français qui n'a entendu déclamer Lamartine que dans des réunions d'intellectuels, et encore...
Pour faire connaître cette richesse millénaire de l'Arménie, il faut la traduire. Et pour cette tâche difficile, il faut avoir soi-même un tempérament de poète, une sensibilité trempée dans l'atmosphère arménienne, ainsi qu'un don inné pour les langues. Albert Andonian réunit ces qualités. Il nous offre ici une "roseraie" de la poésie arménienne", qui initiera les uns et enthousiasmera les autres

Claude Mutafian


Livre numéro 31
Albert ANDONIAN --- Cliquer pour agrandir Histoire d'un Akhpar
 
Titre : Histoire d'un Akhpar / auteur(s) : Albert ANDONIAN -
Editeur : Bureau Dendy
Année : 1992
Imprimeur/Fabricant :
Description : 140 p. , 14 x 19,5 cm
Collection :
Notes : Au dos, lettre de Jean-Pierre Chabrol à Albert Andonian
Autres auteurs :
Sujets :
ISBN :
Bibliothèques : Consultable à la Bibliothèque de la Cathédrale apostolique arménienne, Paris
Catalogué à la Bibliothèque Nationale de France
Prix :

Commentaire :

Avant-propos de l'auteur
Mais qu'est-ce qu'un Akhpar ?
C'était le nom donné à tout rapatrié en Arménie indépendamment du pays d'origine. Il signifie " frère " en arménien populaire occidental. Il y a donc eu des Akhpars français, bulgares, syriens, américanins, etc. Cette histoire est celle de ma vie.

Ce n'est pas le premier livre écrit par un Akhpar. Le dernier ? Qui sait ? Mais, à la différence de ceux qui l'ont précédé, ce n'est pas un ouvrage dont l'objectif est de faire la critique d'un systeme politique, chose d'ailleurs inutile aujourd'hui, puisque le navire soviétique a coulé. Mais il est absolument impossible, c'est évident, de décrire la vie d'un homme en faisant abstraction du milieu dans lequel il a évolué. L'ironie prédomine, la vérité est absolue, cela de la première à la dernière ligne, sans jamais abuser de la couleur noire.

J'avais 21 ans, lorsque commence cette histoire. Comme vous avez pu le lire sur la couverture, je m'appelle Albert ANDONIAN. Je suis né en France, en 1926. Ma vie a été celle des enfants dont les parents tiraient l'aiguille ou travaillaient en usine pour qu'ils puissent étudier.
Malheureusement, les jeunes de ma génération, à de rares exceptions, n'ont pu combler ce voeu de leurs parents. La guerre a bouleversé des millions de destins.
Sans être un danger public, j'étais tout de même ce jeune que les papas et les mamans voyaient d'un oeil craintif en compagnie de leurs rejetons. Ce fait a pesé lourd dans la balance, lorsque les miens décidèrent d'aller vivre en Arménie. Je vous invite à revivre cette Grande Aventure avec moi.

Albert Andonian


Commentaire

Un frère pas comme les autres...
Au lendemain de la Guerre, I'Arménie a vu arriver des dizaines de milliers de "Akhpar" : des Arméniens venus de la diaspora pour repeupler la "Mère patrie", décimée. L'un d'eux, Albert Andonian, était né à Lyon vingt ans auparavant.
Apres maintes péripéties, il se retrouve à Moscou et devient le traducteur des "numero un" du Régime. Mais la capitale soviétique n'a pas effacé sa culture. II ne pouvait résister à l'attrait des poètes d'Arménie: un recueil de traductions vient de paraître, il permettra de réaliser la richesse de ce patrimoine. II est indissociable de "L'Histoire d'un Akhpar", le récit de son expérience décrite non comme une tragédie - ce serait trop facile - mais comme un conte incontournable.

On ne résiste pas à ce mélange de réalisme et d'humour, en particulier dans la description peu connue de la vie paysanne arménienne.

Les Nouvelles d'Arménie, numéro 1, mai 1993


Livre numéro 147
Albert ANDONIAN --- Cliquer pour agrandir La Tragédie de Soumgaït : un pogrom d'Arméniens en Union soviétique
Titre : La Tragédie de Soumgaït : un pogrom d'Arméniens en Union soviétique / auteur(s) : Samuel CHAHMOURADIAN - temoignages recueillis par Samuel Chahmouradian ; trad. du russe par Albert Andonian ; texte francais adapte par Roland Mehl ; presentation de Bernard Kouchner ; pref. d'Elena Bonner
Editeur : Le Seuil
Année : 1991
Imprimeur/Fabricant : 61-Lonrai : Impr. Normandie roto
Description : 219 p. 21 cm
Collection :
Notes : Bibliogr., 1 p. Index
Autres auteurs : Albert ANDONIAN [traducteur] -
Sujets : Soumgait Massacre de 1988 -- Recits personnels
ISBN : 9782020135795
Bibliothèques : Catalogué à la Bibliothèque Nationale de France
Prix :
Achat possible sur : Amazon

Commentaire :

Pendant trois jours, en février 1988, la population arménienne de la ville de Soumgaït, en Azerbaïdjan, a connu un véritable massacre. Des dizaines de tués, de torturés et brûlés vifs. Le tableau atroce de cette sauvagerie présenté d'après les récits des survivants.

ligne

  Retour à l'Index des auteurs