Retour à l'Index des auteurs    Accueil
Association Culturelle Arménienne de Marne-la-Vallée (France)

David EL KENZ
( n. 1963 )

L'auteur

David EL KENZ --- Cliquer pour agrandir
Naissance le 4 juin 1963

David El Kenz, maître de conférences en histoire moderne, conduit des recherches sur les troubles de religion dans l’Europe du XVIe siècle et sur les massacres à travers l’histoire. Membre du Centre Georges Chevrier (FRE UB CNRS 3499), il participe à la thématique sur les violences extrêmes (« Dire et représenter la violence de crise »).

ligne
Livre numéro 2091
David EL KENZ --- Cliquer pour agrandir Le massacre, objet d'histoire
Titre : Le massacre, objet d'histoire / auteur(s) :sous la direction de David El Kenz
Editeur : Gallimard
Année : 2005
Imprimeur/Fabricant :
Description : 18-Saint-Amand-Montrond : Impr. Bussière
Collection : Folio. Histoire
Notes : Bibliogr. p. 517-529. Notes bibliogr. Index
Autres auteurs : David EL KENZ [directeur] -
Sujets : Massacres -- Génocides -- Historiographie
ISBN : 9782070306626
Bibliothèques : Consultable à la Bibliothèque de la Cathédrale apostolique arménienne, Paris
Catalogué à la Bibliothèque Nationale de France
Prix : 10,00 euros
Achat possible sur : Amazon

Commentaire :

Le massacre est une pratique humaine des plus anciennes et des plus récurrentes. En cela, elle constitue un défi pour l'historien : soit l'étudier comme un événement à chaque fois singulier et s'interdire alors de le constituer en un objet d'histoire en soi, ou bien vouloir en cerner la nature commune, au risque d'une appproche transhistorique qui s'échine à trouver une structure là où il n'y aurait que conjoncture.À distance de ces deux risques, une vingtaine d'auteurs - historiens, philosophes et juristes - conjuguent la permanence du massacre à travers l'histoire, quels que soient les progrès supposés de la civilisation, et sa spécificité dans l'espace et le temps (Occident, Afrique, Asie). La récurrence est soulignée par le déroulé chronologique, des massacres dans l'Antiquité au génocide du Rwanda ou au Kosovo. Le choix n'est pas exhaustif, mais toujours le contexte est restitué et la postérité historiographique soulignée, qui permettent de fonder des catégories classificatoires : massacres assumés, massacres refoulés, vecteurs d'identité ; opération militaire, processus politique, visée terroriste.Surtout, l'histoire des massacres est ici indissociable de celle de la progression de la conscience philosophique, civique ou juridique qui cherche à bannir ce crime contre les Hommes par le recours à la justice. Histoire, droit et philosophie ensemble donnent corps à ce nouvel objet de recherche.

ligne

  Retour à l'Index des auteurs