Retour à l'Index des auteurs    Accueil
Association Culturelle Arménienne de Marne-la-Vallée (France)

Fondation Calouste Gulbenkian
( n. 1956 )

L'auteur

 
Délégation en France:
Centre Culturel Calouste Gulbenkian, 39, bd de La Tour-Maubourg - 75007 Paris
www.gulbenkian-paris.org
La Fondation Calouste Gulbenkian est une institution portugaise privée créee en 1956 par volonté testamentaire de son fondateur, financier de nationalité britannique et d'origine arménienne, pionnier de l'industrie pétrolière au Moyen-Orient, mort à Lisbonne en 1955, à l'âge de quatre-vingt-six ans. Son siège fut installé dans la capitale portugaise et elle possède des délégations à Londres (Portland Place, 98) et à Paris. Le Centre Culturel Portugais de Paris fonctionnait depuis 1965 avenue d'Iéna, dans l'ancienne résidence du fondateur. Il est devenu en 1993 le Centre Culturel Calouste Gulbenkian - Portugal qui propose en plus d'une excellente bibliothèque, une activité importante et régulière de conférences, expositions, concerts et éditions. La Fondation a construit et offert à la Cité Universitaire de Paris la Résidence "André de Gouveia", destinée aux étudiants.

A Lisbonne (avenue de Berna), la Fondation Calouste Gulbenkian a inauguré en 1969 de vastes installations (architectes R. Atouguia, P. Cid et A. Pessoa) qui comptent aujourd'hui le Musée Calouste Gulbenkian, consacré aux collections du fondateur, venues de paris, de Londres et de Washinghton où elles se trouvaient conservées (6640 pièces exposées) et le Centre d'Art Moderne, ouvert au public en 1983 (architecte Leslie Martin) : musée, centre de recherche et de documentation et un Service d'Animation, Création et Education (ACARTE).

La Fondation Calouste Gulbenkian déploie une vaste activité au Portugal et à l'étranger dans les domaines de la bienfaisance, des arts, de l'éducation et de la science ; elle dispose d'un orchestre, d'un choeur et d'une compagnie de ballet et organise des cours, des rencontres et des cycles de spectacles et concerts qui se succèdent régulièrement au cours de l'année. La Fondation distribue annuellement de nombreux subsides et des bourses pour la poursuite d'études spécialisées au Portugal et à l'étranger ou pour la réalisation de programmes de recherche scientifique et de recherche artistique. Elle a promu également une collaboration avec des universités portugaises et étrangères et des relations avec des organismes internationaux comme l'UNESCO.

Pour obtenir toute information complémentaire, vous pouvez vous adresser au :

Centre Culturel Calouste Gulbenkian
39, bd de La Tour-Maubourg
75007 Paris
Tél : 33 (0)1 53 85 93 93

Site web de l'auteur : www.gulbenkian-paris.org

ligne
Livre numéro 1765
Fondation Calouste Gulbenkian --- Cliquer pour agrandir Calouste Sarkis Gulbenkian - L'homme et son oeuvre
 
Titre : Calouste Sarkis Gulbenkian - L'homme et son oeuvre / auteur(s) : Fondation Calouste Gulbenkian -
Editeur : Fondation Calouste Gulbenkian
Année : 2010
Imprimeur/Fabricant : G.C. Grafica de Coimbra, Ltd - Coimbra (Portugal)
Description : 15,5 x 21 cm, 116 pages, illustrations en couleur
Collection : Service des Communautés Arméniennes
Notes : Nouvelle édition ; édité également en version anglaise sous ISBN 9789728767242 ; bibliographie, table des matières
Autres auteurs : Astrig TCHAMKERTEN [directeur] -
Sujets : Biographie de Calouste Gulbenkian, et présentation de la Fondation Calouste Gulbenkian à Lisbonne
ISBN : 9789728767259
Bibliothèques : Consultable à la Bibliothèque de la Cathédrale apostolique arménienne, Paris
Prix :

Commentaire :

Biographie de Calouste Sarkis Gulbenkian (1869-1999)

Livre numéro 806
Fondation Calouste Gulbenkian --- Cliquer pour agrandir Calouste Sarkis Gulbenkian - L'homme et son oeuvre
 
Titre : Calouste Sarkis Gulbenkian - L'homme et son oeuvre / auteur(s) : Fondation Calouste Gulbenkian -
Editeur : Fondation Calouste Gulbenkian
Année : 1999
Imprimeur/Fabricant : G.C. Grafica de Coimbra, Ltd - Coimbra (Portugal)
Description : 15,5 x 21 cm, 64 pages, illustrations en couleur
Collection : Service des Communautés arméniennes, Lisbonne
Notes : Bibliographie, table des matières
Autres auteurs :
Sujets : Biographie de Calouste Gulbenkian, et présentation de la Fondation Calouste Gulbenkian à Lisbonne
ISBN :
Bibliothèques : Consultable à la Bibliothèque de la Cathédrale apostolique arménienne, Paris
Prix :

Commentaire :

Biographie de Calouste Sarkis Gulbenkian (1869-1999)

Livre numéro 1978
Fondation Calouste Gulbenkian --- Cliquer pour agrandir Objets d'art français de la Collection Calouste Gulbenkian
 
Titre : Objets d'art français de la Collection Calouste Gulbenkian / auteur(s) : Fondation Calouste Gulbenkian -
Editeur : Paris : Fondation Calouste Gulbenkian
Année : 1969
Imprimeur/Fabricant : Manuel Pacheco, Lisbonne, Portugal
Description : 28 x 32 cm, 58 pages, couv; Illustrée en couleurs
Collection :
Notes : Texte de Pierre Verlet, Conservateur een chef au Musée du Louvre
Autres auteurs :
Sujets : Collections Gulbenkian à Lisbonne
ISBN :
Bibliothèques : Consultable à la Bibliothèque de la Cathédrale apostolique arménienne, Paris
Prix :

Commentaire :

Cet Album a pour but de présenter et de commenter quelques objets d'art français du XVIIIe siècle. C'est le second d'une série dont la Fondation Calouste Gulbenkian a annoncé la publication pour divulguer les œuvres d'art de ses Collections. Le choix des œuvres a été déterminé par la préférence et l'intérêt, si profond, tant de fois manifesté par le Collectionneur quand il les a achetées et le relief particulier qu'elles prennent dans le contexte générale du Musée. Par leur valeur esthétique, artistique et historique elles sont aussi les plus représentatives de la France de cette époque. On doit tenir compte que la Fondation a déjà manifesté une attention très spéciale à la divulgation de la section de Peinture et de l'Art de l'Orient Islamique, en réalisant au moment opportun des expositions et en publiant les catalogues.

Livre numéro 1977
Fondation Calouste Gulbenkian --- Cliquer pour agrandir Calouste Gulbenkian, collectionneur
 
Titre : Calouste Gulbenkian, collectionneur / auteur(s) : Fondation Calouste Gulbenkian - Traduit du portugais par Hélène Bourgeois.]
Editeur : Paris : Fondation Calouste Gulbenkian, Presses universitaires de France
Année : 1969
Imprimeur/Fabricant : Manuel Pacheco, Lisbonne, Portugal
Description : 29 cm, 243 p., ill. en noir et en coul., cart. ill
Collection :
Notes : Contient aussi un texte français de Kevork Essayan. _ Index
Autres auteurs :
Sujets : Collections Gulbenkian à Lisbonne
ISBN :
Bibliothèques : Consultable à la Bibliothèque de la Cathédrale apostolique arménienne, Paris
Catalogué à la Bibliothèque Nationale de France
Prix :

Commentaire :

Introduction

1. ON A BEAUCOUP PARLE, on a beaucoup écrit au sujet de Calouste Gulbenkian, homme d'affaires d'une rare envergure internationale, dans un secteur où la légende et la réalité se confondent presque toujours: l'industrie du pétrole.
Mais on ne sait que peu de chose de Calouste Gulbenkian, l'extraordi¬naire collectionneur de nombreuses et précieuses œuvres d'art, bien que cette facette de sa personnalité présente le plus vif intérêt.
Réunir une grande collection d'art est en soi-même une œuvre qui exige toujours, non seulement la possession de puissants moyens financiers, mais encore une rare sensibilité, une connaissance profonde de l'histoire de l'art, et la subtilité, la persévérance et le tact qui caractérisent les grands diplo¬mates et les grands négociateurs.
Et quand on pense que la collection Gulbenkian se compose de plusieurs milliers d'objets, d'une qualité exceptionnelle pour la plupart, et qu'elle fut rassemblée peu à peu, par une seule personne, en un temps relativement court — quatre dizaines d'années environ — on ne peut que ressentir pour celui qui la constitua une profonde admiration.
Pour cette raison, parmi d'autres, nous avions pensé que Colôquio, revue des arts et des lettres, propriété de la Fondation instituée par Calouste Gulbenkian, pourrait publier un numéro spécial dans lequel la figure du collectionneur serait dûment étudiée et révélée à tous ceux qui aiment les arts et qui ignorent complètement, ou peuvent difficilement s'en rendre compte, ce qu'a dû représenter la recherche, le choix et l'acquisition de la merveilleuse collection que Calouste Gulbenkian nous a léguée. Nous avons eu la satisfaction de présenter partiellement cette collection au Palais Pombal, à Oeiras, où elle fut conservée, dans les salles d'exposition ou dans les réserves, avant d'être transférée en totalité dans le musée construit pour elle dans l'ancien parc Sainte-Gertrude, avenue de Berne, à Lisbonne.
2. Les directeurs de Colôquio chargés de réaliser un numéro spécial de la revue, contenant, outre la description générale de la collection et des études sur ses noyaux les plus importants ou les moins connus, un essai dans lequel la personnalité du collectionneur reçût l'éclairage qu'elle méritait, et où il fût traité accessoirement des méthodes dont il avait usé pour atteindre ses incomparables résultats, s'efforcèrent de me persuader de me charger de ce travail.
Ils invoquèrent à cette fin des raisons essentiellement sentimentales — les plus convaincantes ! —, arguant qu'une telle étude devait être faite, de préférence, soit par quelqu'un qui, familier de Calouste Gulbenkian à l'époque où il avait constitué sa collection, connût à fond les motifs qui l'avaient décidé à une aussi difficile et aussi onéreuse entreprise, soit par un investigateur expert en matière d'histoire de l'art et de critique d'art.
Et, parce que ma dette personnelle de reconnaissance envers Calouste Gulbenkian pour les preuves d'estime et de confiance qu'il me prodigua est très grande, et parce que plus je pénètre dans la connaissance de son œuvre et plus je l'admire, je me décidai à accepter cette mission, comptant, pour la remplir dignement, d'abord sur les informations qui pourraient m'être fournies par son gendre, M. Kevork Essayan — qui vécut dans l'intimité de Calouste Gulbenkian et collabora avec lui pendant les trente-cinq dernières années de sa vie, et qui, après son décès, a été, comme l'un de ses exécuteurs testamentaires et comme administrateur de la Fondation, le plus fidèle interprète et réalisateur de sa volonté — ensuite sur mes souvenirs personnels, et enfin sur les éléments que je pourrais tirer de ses vastes archives.
3. Kevork Essayan, acquiesçant, avec une bonne grâce extrême, à la demande que je lui fis dans ce sens, s'empressa aussitôt de préparer une note sur les faits de sa connaissance de nature à aider à l'élaboration du présent travail.
Il se produisit cependant que Kevork Essayan, au lieu de se limiter à la rédaction d'un récit sommaire des événements relatifs à la constitution de la collection que sa mémoire avait retenus, fit bien davantage, puisqu'il nous donna, en un témoignage d'un style élégant, une admirable synthèse des aspects les plus saillants de la personnalité de son beau-père, en tant que collectionneur d'art.
Après avoir lu ce témoignage, je compris que je n'avais le droit ni de le faire mien, ni de l'altérer en rien; je résolus donc de le publier in extenso, et de le prendre, en partie, comme point de départ des recherches auxquelles j'allais me livrer.
La mémoire de Calouste Gulbenkian gagne à la publication de cet essai, comme le font aussi les lettres et les arts. C'est pourquoi il est inséré dans mon travail aussitôt après l'introduction.
4. Dans la réalisation de la présente étude, pour mieux l'adapter à mes possibilités limitées d'investigateur, de critique et d'écrivain, j'adoptai la ligne de conduite suivante: au lieu de présenter au lecteur Calouste Gulbenkian collectionneur d'art, je lui laisserais le soin de se présenter tout seul, soit en un monologue, parlant de soi-même et pour soi-même dans ses écrits intimes, soit dans un dialogue, parfois contradictoire, avec ses correspondants les plus familiers au cours de l'élaboration de sa collection, écrits et correspondance tirés de ses inépuisables archives. A ce monologue et à ce dialogue ferait suite une analyse critique de ce que d'autres ont écrit avant moi au sujet de Calouste Gulbenkian.
Ainsi, la première partie, la principale, et peut-être la seule de mon téméraire essai à avoir de la valeur — en dehors du témoignage de Kevork Essayan-est une synthèse des documents extraits de ses archives.
En dernier lieu, pour conclure, et à la lumière de ce que je savais déjà, de ce qui me fut révélé par Kevork Essayan et de ce que j'ai appris dans l'abondante documentation que j'ai consultée, j'ai essayé d'esquisser le véritable portrait psychologique de celui qui fut un des plus extraordinaires collectionneurs de notre temps.
Il est évident que la réalisation de ce travail, selon le programme auquel je me soumis, me prit plus de temps que je ne le pensais et que je n'avais eu l'intention de lui consacrer. Je me vis donc contraint d'abandonner notre idée primitive de l'insérer dans Colôquio, et de le publier sous forme de volume.


Livre numéro 1988
Fondation Calouste Gulbenkian --- Cliquer pour agrandir Tableaux de la Collection Gulbenkian
 
Titre : Tableaux de la Collection Gulbenkian / auteur(s) : Fondation Calouste Gulbenkian - Catalogue d'une exposition à Pais Octobre 1960
Editeur : Fondation Caloust Gulbenkian
Année : 1960
Imprimeur/Fabricant : Neoggravura LDA, Llisbonne
Description : 15 x 21 cm, 88 pages
Collection :
Notes :
Autres auteurs :
Sujets : Tableaux de la Colelction Gulbenkian
ISBN :
Bibliothèques : Consultable à la Bibliothèque de la Cathédrale apostolique arménienne, Paris
Prix :

Commentaire :


ligne

  Retour à l'Index des auteurs