Retour à l'Index des auteurs    Accueil
Association Culturelle Arménienne de Marne-la-Vallée (France)

Robert GUEDIGUIAN
( n. 1953 )

L'auteur

Robert GUEDIGUIAN --- Cliquer pour agrandir
Naissance le 3 décembre 1953 à Marseille (France)

Réalisateur engagé, Robert Guédiguian compte dans sa filmographie une quinzaine de longs-métrages, chacun exposant une réalité sociale qui en fait sa marque de fabrique et un hériter de cinéastes tels que René Allio, René Féret ou encore Marcel Pagnol.

Enfant de Marseille et du quartier de L'Estaque, Robert Guédiguian est fils d’un père arménien et d’une mère allemande. s’intéresse très tôt aux questions politiques et sera un temps militant du Parti Communiste. Après une scolarité effectuée au lycée Victor-Hugo de Marseille, il entame des études de sociologie à la faculté d’Aix-en-Provence où il rencontre sa future femme Ariane Ascaride. Il la suivra par la suite à Paris lorsqu'elle décide de s'inscrire au Conservatoire d'art dramatique. Pour finir ses études, Robert Guédiguian écrit une thèse où il questionne la vision de l'Etat dans la classe ouvrière ; un thème que l'on retrouvera dans la plupart de ses films. Grâce à son épouse, il attire l'attention du réalisateur-scénariste René Féret qui lui propose d'écrire avec lui une adaptation de Berlin Alexanderplatz, qui ne se fera jamais. Le réalisateur allemand Rainer W. Fassbinder en fera au final une série télévisée qui connaîtra un succès mondial. Ce projet écarté, Féret propose donc à Guédiguian de l'aider à écrire la comédie dramatique Fernand en 1980.
Cette année marquera ses débuts de réalisateur avec Dernier été, où il met en scène pour la première fois Ariane Ascaride et son futur acteur fétiche Gérard Meylan. Le film est sélectionné en section parallèle à Cannes, ce qui l'expose d'emblée à un public international. Son second film Ki lo sa ? lui permet de faire la rencontre de Jean-Pierre Darroussin qui figurera ensuite aux génériques de la plupart de ses longs-métrages. Ses films suivants sortiront de façon confidentielle, mais afficheront son engagement politique et social. Il faudra attendre 1995 pour que Guégigian reçoive un franc succès critique avec A la vie, à la mort puis un succès public en 1997 avec le romantique et ensoleillé Marius et Jeannette, dont l'intrigue est placée dans le quartier de son enfance.

Guédiguian continue sur sa lancée en signant en 1998 une adaptation du roman de James Baldwin, A la place du coeur, tandis qu'en 2000, il passe A l'attaque!. Sur le canevas de deux hommes différents souhaitant écrire un film politique, le film cristallise ses passions les plus chères, la politique et le cinéma, avec un bel hommage à Julien Duvivier et à Marcel Pagnol en prime. Toujours en 2000, le réalisateur change légèrement de direction en mettant de côté l'habituelle ferveur du Sud pour livrer un film chorale pessimiste, La Ville est tranquille.

Marie-Jo et ses deux amours signe, en 2002, son retour au mélodrame amoureux, avec une sélection au Festival de Cannes à la clé. En 2005, Robert Guédiguian se fait remarquer de nouveau du public et de la critique lorsqu'il adapte une évocation de la vie du président François Mitterrand, Le Promeneur du champs de Mars où il dirige Michel Bouquet et Jalil Lespert. Le Voyage en Arménie suit la promenade présidentielle en 2006 et permet au réalisateur de renouer avec le pays de son père et ses habitants : une expérience qui le marquera à jamais. En pleine période électorale présidentielle de 2007, le metteur en scène s'attaque au polar radical tout en gardant un fond social avec Lady Jane, souvenir d'une chanson des Rolling Stones, qui sort sur les écrans en avril 2008. L'année suivante il revient au cinéma profondément politique avec L'armée du crime montrant la France résistante de la seconde guerre mondiale.

En 2011, Guédiguian revient avec une nouvelle comédie dramatique, Les Neiges du Kilimandjaro, avec Jean-Pierre Daroussin et Ariane Ascaride.

ligne
Livre numéro 2138
Robert GUEDIGUIAN --- Cliquer pour agrandir La bombe
 
Titre : La bombe / auteur(s) : José Antonio GURRIARAN -
Editeur : Thaddee
Année : 2015
Imprimeur/Fabricant : Imprimerie Pulsio
Description : 14 x 21 cm, 285 pages,couverture illustrée en couleurs, 2 photographies d'archive où figure l'auteur
Collection :
Notes : Traduction d'un ouvrage paru en 1982 ;libre adapatation en 2015 par Robert GUÉDIGUIAN dans le film "Une histoire de fou"
Autres auteurs : Robert GUEDIGUIAN [préfacier] -
Sujets : ASALA -- Récits personnels
ISBN : 9782919131242
Prix : 20,00 euros
Achat possible sur : Amazon

Commentaire :

Dans la nuit du 29 décembre 1980, l'ASALA(Armée Secrète de Libération de l'Arménie) fait sauter les locaux de deux compagnies aériennes à Madrid. José Antonio Gurriarân passait par là... Il gît seul dans une mare de sang, à moitié mort. Durant de longues semaines, il attend la décision des chirurgiens. Va-t-on amputer ses deux jambes ?
Un long combat s'engage pour ce grand-reporter. Loin de nourrir de la haine pour les poseurs de la bombe, José Antonio n'a de cesse de les comprendre. D'où ce livre, enfin traduit en français. Il se passionne pour la cause, juste parmi les justes, de l'Arménie martyre.p>Pacifiste convaincu, il va obtenir de l'ASALA un face à face avec les membres du commando qui l'a grièvement blessé. Son objectif : leur dire que la violence, au-delà de l'ivresse des premiers succès médiatiques, finira par nuire à l'idéal qu'ils défendent et détruire de l'intérieur ceux qui sèment la terreur et la mort. A l'appui de son message, il leur offre un livre de Martin Luther King (photo de couverture).

Si l'ASALA a disparu dans les années 1990, J.A. Gurriarân reste un défenseur infatigable de la cause arménienne.


Livre numéro 1819
Robert GUEDIGUIAN --- Cliquer pour agrandir Le Voyage en Arménie
 
Titre : Le Voyage en Arménie / auteur(s) : Robert GUEDIGUIAN - Robert Guédiguian (Auteur), Marie Desplechin (Auteur), Ariane Ascaride (Auteur)
Editeur : lettmotif Editions
Année : 2012
Imprimeur/Fabricant : France
Description : 21 x 13cm, 152 pages, couverture illustrée en couleurs
Collection : Scenars
Notes : Scénario complet et dialogues du film Le Voyage en Arménie de Robert Guédiguian Interview de Robert Guédiguian
Autres auteurs :
Sujets : Arménie contemporaine -- Récits personnels
ISBN : 9782919070459
Prix : 18,00 euros
Achat possible sur : Amazon

Commentaire :

Scénario du film éponyme, sorti en 2006.

Anna, cardiologue, apprend à son père qu'il est malade du cœur et doit être opéré. Quand celui-ci disparaît soudainement, Anna, convaincue qu'il est parti en Arménie, pays qu'il avait quitté vers les années 1950, part à sa recherche. Le retrouvera-t-elle malgré le peu d'indices qu'elle a ?

Pour Robert Guédiguian, c'est un retour aux sources familiales vers une Arménie qui a beaucoup changé après la chute du communisme. Le film fait connaître ce pays qui a du mal à s'adapter aux mutations « libérales », où l'attrait de l'ouest est très fort et où des business malsains fleurissent. L'Arménie gardera-t-elle son identité et son charme issus d'une histoire millénaire et pourra-t-elle contenir sa jeunesse à l'intérieur de ses frontières ?

Dans une courte partie documentaire, Guédigian montre ses protagonistes dans un vieil hélicoptère soviétique découvrant des paysages grandioses puis, à l'atterrissage, la magnifique église de Hayravank, au bord du lac Sevan.


ligne

  Retour à l'Index des auteurs