Retour à l'Index des auteurs    Accueil
Association Culturelle Arménienne de Marne-la-Vallée (France)

HAMASDEGH
( 1895 - 1966 )

L'auteur

HAMASDEGH --- Cliquer pour agrandir
Naissance le 26 novembre 1895 à Kharper (Turquie), décès le 26 novembre 1966 à New York (États-Unis d'Amériue)

Né Hampartzoum Kelénian

Poète et écrivain arménien occidental, né dans un village proche de Kharpert en Anatolie, Hamasdegh, de son vrai nom Hampartzoum Gelenian, rejoint son père émigré aux États-Unis en 1913 où il vivra jusqu’à sa mort. Malgré cet exil, il ne cessera d’écrire en arménien, en rêvant à son village natal perdu. Écrivain régionaliste et ruraliste, représentatif de la littérature de l’exil, écrivain populaire, il reprend et enrichit les thèmes spatio-temporels du folklore arménien : la terre, les travaux agraires, les fêtes rituelles, le caractère cyclique du temps, la vie personnelle indissociable de la vie collective. Kioughe [Le Village] (Boston, 1924), Antserèv [Pluie] (Paris, 1929), Le Cavalier blanc (Boston, 1952), ses œuvres les plus célèbres témoignent de son inépuisable nostalgie du passé et du pays perdu. Son héritage littéraire est tout entier ancré sur le village arménien occidental pré-génocidaire restituant la nature, les coutumes et traditions, mais aussi les sentiments et les aspirations d’une population pour l’essentiel rurale : « L’aspiration à découvrir de nouvelles impressions m’a imprégné au-delà de la vie, au-delà de la terre à la recherche d’un oiseau bleu », écrit-il.

ligne
Livre numéro 2365
HAMASDEGH --- Cliquer pour agrandir Le cavalier blanc
Titre : Le cavalier blanc / auteur(s) : HAMASDEGH - Traduit de l’arménien par Houri Ipékian
Editeur : Parenthèses
Année : 2019
Imprimeur/Fabricant : 58-Clamecy : Impr. Laballery
Description : 16,5 × 23 cm, 304 pages, couverture illustrée en couleurs
Collection : Diasporales
Notes : Traduction de : Սպիտակ ձիաւորը (Le cavalier blanc)
Autres auteurs : Houri IPEKIAN [traducteur] -
Sujets : Roman ruraliste
ISBN : 9782863642955
Bibliothèques : Consultable à la Bibliothèque de la Cathédrale apostolique arménienne, Paris
Catalogué à la Bibliothèque Nationale de France
Prix : 22,00 euros
Achat possible sur : Amazon

Commentaire :

Rendre sa réalité à un monde perdu, tel est l’argument de cette large fresque épique. Au cœur de l’Anatolie, un village et les lieux alentour chargés de souvenirs et d’histoire, se racontent avec toutes leurs traditions et pratiques de terroir, rappelant les relations de coexistence entre voisins de différentes communautés.
L’observation et la rêverie deviennent ici des matériaux pour cette écriture de la nostalgie, véritable reflet de l’âme d’un destin collectif remémoré. Autour du jeune Mardik, au lourd secret de naissance, et de son amoureuse kurde Zeynab, la trame du récit d’aventures a pour décor les tableaux d’un cadre pastoral où apparaissent tour à tour de légendaires résistants, un architecte fantasque, un mystérieux brocanteur, un tisserand contemplatif et ce cavalier au cheval blanc, comme personnage onirique récurrent qui surgit dans les paysages de montagnes et de vallées.
Traversé par les figures de ces héros, ce prodigieux roman est le grand texte de la littérature arménienne du combat pour la justice et la liberté..

ligne

  Retour à l'Index des auteurs