Retour à l'Index des auteurs    Accueil
Association Culturelle Arménienne de Marne-la-Vallée (France)

Jean-Claude KEBABDJIAN
( n. 1942 )

L'auteur

 
Naissance le 11 juin 1942 à Boulogne Billancourt (Hauts-de-Seine, France), de parents arméniens originaires de Yozgat (Turquie). Sa mère est orpheline en 1915...Son père se réfugie à Paris en 1924.

Ancien élève du collège Samuel Moorat et de l'INALCO, Jean-Claude KEBABDJIAN a été lecteur aux Editions du Seuil.
Créateur des Editions Astrid, ce co-fondateur en 1976 du Centre de Recherches sur la Diaspora Arménienne (CRDA, dont il est l'actuel président - 2005) est directeur de la revue "Ani, cahiers arméniens", édité par le CRDA. Il a coproduit avec le Centre Georges Pompidou le film "Mémoire arménienne ", de Jacques Kebadian.

ligne
Livre numéro 2100
Jean-Claude KEBABDJIAN --- Cliquer pour agrandir L'Arménie d'Antan
Titre : L'Arménie d'Antan / auteur(s) : Yves TERNON - Jean-Claude KEBABDJIAN - Voyage à travers l'Arménie d'avant 1915
Editeur : hc editions
Année : 2015
Imprimeur/Fabricant : impr. en Espagne
Description : 23 x 28 cm, 123 pages, couverture illustrée en couleurs
Collection : Pays d'antan ; ISSN 1770-3255
Notes : Réédition de l'ouvrage "Arménie 1900" paru en 1980
Autres auteurs :
Sujets : Arménie -- 20e siècle -- Cartes postales
ISBN : 9782357202207
Bibliothèques : Catalogué à la Bibliothèque Nationale de France
Prix : 18,50 euros
Achat possible sur : Amazon

Commentaire :

Près de 400 cartes postales anciennes illustrent l'histoire arménienne, au tournant des années 1900-1915. Sur les pas d'un orphelin à la recherche de ses racines, découvrez, au fil des pages de L'Arménie d'Antan, l'album d'un peuple dispersé. «Je suis le maillon rompu d'une longue chaîne. De ma première enfance, nul ne retrouvera jamais le fil. Plus tard, bien plus tard, sur l'autre versant de la vie, quand remonte des profondeurs la nostalgie des origines, je ne pus répondre à l'enfant qui m'interrogeait : «Grand-père, parle-moi de tes parents.» Alors, faute d'une mémoire individuelle, je me constituai une mémoire collective, album imaginaire d'un temps doublement disparu. A travers l'évocation figée de la carte postale, je fis surgir une parentèle fictive, idéale et probable. J'animai un théâtre d'ombres pour le pèlerinage d'adieux d'un peuple à ses montagnes, à ses arbres, à sa glèbe et à ses cimetières, avant que la cohorte des sans-nom descendent des «fleuves impassibles» qui l'engloutiraient à jamais.»

Article de Edouard Pehlivanian, France-Arménie, numéro 421, Juillet-Aout 2015

Une première édition datant de 1980 concernait une petite collection de cartes postales représentant des scènes arméniennes de jadis. Jean-Claude Kébabdjian rencontre alors Yves Ternon dans la recherche d'une solution éditoriale qui donne un somptueux album intitulé Arménie 1900 aux éditions Astrid. Depuis, la collection de cartes postales s'est étoffée avec la découverte de documents concernant la révolution de 1908 et le massacre d'Adana. Ce monde est parcouru par un orphelin à la recherche de son père, fil conducteur qui relie les mémoires multiples. Une introduction géographique et historique écrite par Ternon conduit au seuil du XXe siècle dans une situation pré-génocidaire. On trouve des documents qui montrent une communauté arménienne occidentalisée en particulier à Constantinople, Aïntab et Adana avec des collèges, un artisanat prospère, des troupes de théâtre... à côté de communautés musulmanes moins évoluées. On ne peut que se poser la question : le Génocide était-il une fatalité? En tout cas, on comprend que la jalousie ait été un facteur déterminant.

Edouard Pehlivanian, France-Arménie, numéro 421, Juillet-Aout 2015


Livre numéro 1421
Jean-Claude KEBABDJIAN --- Cliquer pour agrandir L'Arménie d'Antan
Titre : L'Arménie d'Antan / auteur(s) : Jean-Claude KEBABDJIAN - Yves TERNON - L'Arménie à travers la carte postale ancienne
Editeur : hc editions
Année : 2009
Imprimeur/Fabricant : Imprimé en Espagne
Description : 1 vol. (123 p.) : ill. en noir et en coul., couv. et jaquette ill. ; 33 cm 400 cartes postales anciennes et documents anciens ; Iconographie : collections privées
Collection : D'antan, ISSN 1770-3255
Notes : Réédition de l'ouvrage "Arménie 1900" paru en 1980 ; 30 ans de travail d'archivage au Centre de Recherches sur la Diaspora Arménienne ont permis de fournir l'illustration de l'ouvrage ; Bibliogr.
Autres auteurs :
Sujets : Arménie -- 20e siècle -- Cartes postales
ISBN : 9782357200227
Bibliothèques : Catalogué à la Bibliothèque Nationale de France
Prix : 28,50 euros
Achat possible sur : Amazon

Commentaire :

1895 : 200 000 victimes, 100 000 réfugiés dans le Caucase, 50 000 orphelins. Un génocide masqué. Mais la répression s’intensifie et les massacres se répètent jusqu’en 1923. Les deux tiers des Arméniens de l’empire ottoman sont exterminés - soit entre 1 200 000 et 1 500 000 personnes - constituant ainsi le premier génocide du XXe siècle.

Pour retracer la tragique destinée du peuple arménien, Yves Ternon choisit d’adopter, avec une grande finesse, la fiction. Sur les pas d’un orphelin à la recherche de ses racines, le lecteur voyage sur les routes de L’Arménie d’Antan, dont les limites géographiques ont considérablement changé. Empruntant la voix de cet enfant qui reconstitue, à partir de cartes postales et de photos, la mémoire de son père disparu au cours du génocide, Yves Ternon dépeint l’histoire de l’Arménie et les prémices du renversement du pays. Grâce à la carte postale ancienne, art de l’instantané, l’ouvrage capte, sans fioriture aucune, la vie de ces hommes et de ces femmes, l’économie du pays selon les régions mais aussi ces paysages oubliés, de la veille du drame jusqu’aux massacres.
Un ouvrage qui a choisi de faire renaître l’histoire arménienne, une des plus anciennes civilisations au monde. Un désastre humain encore méconnu, celui d’un peuple dispersé et de milliers d’existences brisées. Le crime est imprescriptible et pourtant, près d’un siècle plus tard, sa véracité demeure dans les débats politiques actuels.

Cet ouvrage s’inscrit dans la collection La France d’Antan® qui compte une soixantaine de titres. L’iconographie, près de 400 cartes postales anciennes, est issue de collections privées retrouvées par le Centre de Recherches sur la Diaspora Arménienne.


Livre numéro 700
Jean-Claude KEBABDJIAN --- Cliquer pour agrandir Photographies arméniennes : scènes et portraits 1880-1930
 
Titre : Photographies arméniennes : scènes et portraits 1880-1930 / auteur(s) : Jean-Claude KEBABDJIAN - Pierre TER-SARKISSIAN - 80 photographies reunies et commentees par Pierre Ter-Sarkissian, Jean-Claude Kebabdjian et Michel Pazoumian ; [publie par le] Centre de recherches sur la diaspora armenienne, Centre de documentation
Editeur : crda
Année : 1983
Imprimeur/Fabricant : 94-Gentilly : Impr. S.C.I.I.
Description : 108 p. ill., couv. ill. 26 cm
Collection :
Notes :
Autres auteurs :
Sujets : Armeniens -- -- Portraits * Armeniens -- 1900-1945 -- Portraits * Photographes -- Armenie -- * Photographes -- Armenie -- 1900-1945
ISBN : 2904784044
Bibliothèques : Consultable à la Bibliothèque de la Cathédrale apostolique arménienne, Paris
Catalogué à la Bibliothèque Nationale de France
Prix :

Commentaire :

Table des matières

Introduction : Une vocation photographique 7
Carte de l'Arménie 14
Note sur la photographie-objet 17
Chapitre I 1880-1889 33
Chapitre II 1890-1899 39
Chapitre III 1900-1909 47
Chapitre IV 1910-1919 63
Officiers ayant participé à la bataille de Sardarabad 83
Chapitre V 1920-1930 89
Installation des réfugiés à Alep (1922-1936) 92
Iconographie 108


Livre numéro 382
Jean-Claude KEBABDJIAN --- Cliquer pour agrandir Arménie 1900
 
Titre : Arménie 1900 / auteur(s) : Jean-Claude KEBABDJIAN - Yves TERNON - [cartes postales reunies et presentees par] J.-C. Kebabdjian ; [commentaire par] Yves Ternon
Editeur : Astrid
Année : 1980
Imprimeur/Fabricant : 92-La Garenne-Colombes : Impr. Imprimag
Description : 197 p. ill. en noir et en coul. 33 cm
Collection : Collection Les Peuples par l'image
Notes :
Autres auteurs :
Sujets : Armenie -- Histoire -- 19 s
ISBN : 2903216010
Bibliothèques : Consultable à la Bibliothèque de la Cathédrale apostolique arménienne, Paris
Catalogué à la Bibliothèque Nationale de France
Prix :

Commentaire :

La genèse de ce livre, dont les différentes étapes se déroulèrent sur plus d'une année, fut pour nous une aventure passionnante.

Au printemps 1978, au cours d'une rencontre avec un collectionneur, Michel Chirinian, nous découvrîmes un lot de cartes postales arméniennes. Si nous connaissions le passé récent par la tradition orale de nos grands-parents et parents, réfugiés en France dans les années 1920 à la suite des massacres d'Arméniens pendant la Première Guerre mondiale, et si nous avions lu de nombreux témoignages et documents sur ces événements, nous étions loin de nous imaginer alors que de simples cartes postales pussent raconter par l'image l'histoire de nos ancêtres, nous donner ce parfum d'un "paradis" perdu, de ces terres éloignées et comme inaccessibles de l'Arménie.

Nous décidâmes de rencontrer Yves Ternon pour lui soumettre ces documents. L'auteur de "Les Arméniens, histoire d'un génocide" nous encouragea à poursuivre notre projet. En quête d'autres cartes, nous parvînmes à réunir un ensemble suffisamment cohérent qui, progressivement, s'assemblait sous nos yeux comme l'album qui faisait défaut aux Arméniens. Et Yves Ternon eut l'idée, lui qui n'est pas un Arménien, de raconter une histoire qui serait le fil invisible entre tous ces documents. Il conçut, à travers la narration d'un orphelin imaginaire, une fiction qui, en quelque sorte, nous redonnait des racines en diaspora.

Ces vieux papiers prirent leur place au sein de notre mémoire collective informulée. Et c'est pourquoi, dans cet album au caractère insolite et très particulier, l'esthétique le dispute à l'affectif.

Nous voulûmes, pour rester encore plus fidèles à la fiction de l'orphelin imaginaire, reproduire le texte en calligraphie manuscrite. Mais devant les difficultés techniques, nous eûmes recours à la photocomposition dans un style qui ne nous éloignait pas de notre idée. Il nous fallait également donner à l'image l'illusion de la grandeur nature. Aussi, avons-nous, pour conserver la valeur esthétique qu'elle possède, sacrifié les bords surchargés des vieilles cartes postales que, par ailleurs, nous avons reproduites intégralement sous forme d'index photographique.

"Arménie 1900" est le journal perdu du peuple arménien, le journal aux feuillets dispersés. A présent, de chaque côté du Mont Ararat, deux Arménies, celle qui subsiste autour de la province d'Erevan, l'Arménie soviétique actuelle, et celle qui, en Turquie, sur la plus grande partie du plateau arménien, fut dépeuplée, voisinent dans le silence ; la petite Arménie des vivants fait face à la grande Arménie des absents.

Cet album est devenu un peu le nôtre. Il sera aussi, probablement, celui de chaque Arménien, et pour les non-Arméniens une fenêtre ouverte sur une société engloutie. Il exprime, pour tout un peuple, une revanche inattendue de l'image sur cette "loi du silence" qui nous refusait des racines et nous plongeait dans un état partiel de non-identité.

C'est dire, malgré la vérité déchirante de certaines scènes, la signification que ce recueil revêt à nos yeux. Cette épopée de la vie quotidienne, tirée de l'oubli, comme réincarnée par l'image, est pour nous la réponse que nous apportons à la négation d'un peuple qu'on a voulu "en trop".

Jean-Claude Kebabdjian


ligne

  Retour à l'Index des auteurs