Retour à l'Index des auteurs    Accueil
Association Culturelle Arménienne de Marne-la-Vallée (France)

Rémy PRIN
( n. 1947 )

L'auteur

Rémy PRIN --- Cliquer pour agrandir
Naissance le 27 avril 1947 à Bouaye (Loire-Atlantique, France).

Après des études d’ingénieur électronicien (ISEN, Lille) et une thèse de doctorat en Physique du Solide (Université de Nantes), Rémy Prin va mêler différents parcours :

  • celui de l’écriture, d’abord poétique (L’Air Accessible, St-Germain des Prés – 1971, Visage Inépuisable, Traces – 1973, Réunir Lentement, préface de Luc Bérimont, Traces – 1976...), puis soucieuse de dire autrement le territoire et le patrimoine autour notamment de l’art roman (Aulnay d’ombre et de lumière, préface de Christian Gensbeitel, Bordessoules – 2009, Prix des Mouettes 2009)
  • celui des technologies de l’information et du multimédia : au sein de sa société Cosei, il réalise et publie des cd-roms, comme Descartes, construire la connaissance (1996, primé Cervod d’Or), Semences de liberté (1998) ou encore Visages, l’imaginaire des pierres romanes (2000), primé e-culture award au Sommet mondial de l’information (Genève - 2003, Nations-Unies). Plus récemment, il crée un parcours audiovisuel et poétique mêlant l’art arménien, l’art roman et l’art des terres d’Islam (Le Motif et l’image - 2009, Centre de Culture Européenne et Région Poitou-Charentes)
  • celui de la création textile et de l’exploration du langage textile. En collaboration avec son épouse Monique, il expose, de 1980 à 1991, notamment en France (Angoulême, Annemasse, Auch, Chambéry, Mulhouse, Paris), en Belgique (Namur), au Japon (Kyoto), en Pologne (Lödz), en Suisse (Martigny). De 1981 à 1986, il est membre du comité de rédaction de la revue Textile/Art et publie de nombreux articles sur le textile dans les mythes fondateurs, sur les rapports entre textile et peinture...

    Voyageur passionné des territoires et des cultures, notamment au long de la Route de la Soie entre Orient et Occident, il publie le site Parole & Patrimoine, où tout un volet est consacré à l’Arménie.

Site web de l'auteur : www.parole-et-patrimoine.org

ligne
Livre numéro 2221
Rémy PRIN --- Cliquer pour agrandir Saint Grégoire l'Illuminateur
 
Titre : Saint Grégoire l'Illuminateur / auteur(s) : Colloques - Aux commencements de l'Église d'Arménie
Editeur : Pascal-Grégore Delage (Association CaritasPatrum)
Année : 2016
Imprimeur/Fabricant :
Description : 12,5 x 19,5 cm, 156 pages, couverture illustrée NB
Collection :
Notes : Actes de la huitième Petite Journée de Patristique - 12 mars 2016 - Royan (France)
Autres auteurs : Jean-Pierre MAHE [contribution] - Aram MARDIROSSIAN [contribution] - Rémy PRIN [contribution] - Arévik PARSAMYAN [contribution] -
Sujets : Actes de colloque -- Église arménienne
ISBN : 9791095732013
Bibliothèques : Consultable à la Bibliothèque de la Cathédrale apostolique arménienne, Paris
Prix : 15,00 euros

Commentaire :

Avant même la conversion de l'empire gréco-romain au christianisme, le roi arménien Tiridate fit le choix du Christ pour son peuple sous la houlette de cette figure tout aussi charismatique qu'énigmatique de Grégoire Loussavoritch, « l'Illuminateur ». Alors que ce dernier se dresse aux confins de l'histoire et de la légende, le baptême du roi d'Arménie et de sa noblesse eut bien lieu à l'orée du IV siècle même si les historiens débattent encore de la date précise : 301, 311 ou 314 ? C'est ainsi que dans la mémoire collective du peuple arménien, la silhouette du prisonnier de la fosse de Khor Virap devient de plus en plus prégnante et significative : Grégoire devient le porteur de lumière.

Le voilà franchissant les cols escarpés d'Arménie, renversant les temples des vieilles divinités, les remplaçant par des Églises dédiées au Dieu de Jésus-Christ, créant de toutes pièces un clergé chrétien issu de l'ancienne caste sacerdotale polythéiste avant de faire le choix de se retirer pour le restant de ses jours dans une grotte obscure. A ses côtés, le roi Tiridate, devant traiter tant avec les populations paysannes toujours très attachées au culte des génies des démons qu'avec une aristocratie tentée par la pure religion du feu des Perses mazdéens, n'aurait-il fait le choix du christianisme que par calcul politique, pour renforcer son propre pouvoir et la cohésion de son Royaume ? Mais l'empereur romain qui l'avait placé sur le trône de ses pères en 298 n'était autre que Dioclétien, le persécuteur par excellence des chrétiens...

C'est à la découverte de ces origines passionnantes et complexes de l'Église arménienne ainsi qu'à son inscription tenace dans l'histoire et la mémoire des hommes que nous convient les Actes de cette Petite Journée de Patristique consacrée à Grégoire l'Illuminateur. Passionnantes... c'est-à-dire placées sous le signe de la Croix et de l'épreuve tout autant que dans la lumière d'une espérance plus forte que la mort.
Les animateurs de la P.J.P, A. Wellens et P.-Gr. Delage


Sommaire

De Thaddée à Grégoire l'Illuminateur : la christianisation de l'Arménie, JEAN-PIERRE MAHÉ, page 1
Destruction/sécularisation des temples et premières implantations d'églises en Arménie d'après les données archéologiques, ARÉVIK PARSAMYAN, page 23
Légitimer la norme : les Canons de Grigor l'Illuminateur, ARAM MARDIROSSIAN, page 61
Saint Grégoire et le libre arbitre. Origine du mal et liberté humaine comme système doctrinal de la Didascalie, HÉLÈNE MOUNIER, page 79
Rôle et place des femmes dans la christianisation de l'Arménie, PASCAL-GRÉGOIRE DELAGE, page 95
L'art arménien : de l'affirmation identitaire aux échanges des cultures, RÉMY PRIN, page 117
Faire la fête (liturgique) avec le poète Grégoire de Narek, ANNIE WELLENS, page 141


Livre numéro 1631
Rémy PRIN --- Cliquer pour agrandir Les pierres et l'âme, fragments arméniens
Titre : Les pierres et l'âme, fragments arméniens / auteur(s) : Rémy PRIN - Préface Denis Donikian
Editeur : parole ouverte
Année : 2011
Imprimeur/Fabricant : Pulcio (CE)
Description : 17 x 23 cm, 272 pages, 130 photos couleur, une carte couv. illustrée en coul.
Collection :
Notes : Photographies : Rémy PRIN et Sylvie JADEAU
Autres auteurs : Denis DONIKIAN [préfacier] -
Sujets : Architecture arménienne -- Voyage
ISBN : 9782364150010
Bibliothèques : Consultable à la Bibliothèque de la Cathédrale apostolique arménienne, Paris
Prix : 32,00 euros
Achat possible sur : Amazon

Commentaire :

"Les pierres & l'âme, fragments arméniens" est le titre du nouveau livre publié par Rémy Prin aux éditions Parole Ouverte, à la fois récit de voyage en Arménie et en Turquie, rencontre poétique avec les pierres et les hommes, et réflexion sur la place du patrimoine aujourd'hui, dans le devenir des peuples.
Échos du voyage, bonheurs des rencontres, douleurs des ruines, le patrimoine arménien est ici montré comme une présence qui nous questionne, exemplaire de toutes nos cultures : l'intensité d'un chant devenu précaire, en risque de se dissoudre, mais qu'on voudrait comme un creuset fertile pour demain.
L'Arménie est née comme d'une alliance improbable entre Orient et Occident, à l'interface des empires. Ballottés entre Rome et la Perse, maintes fois envahis, morcelés, démembrés presque, les Arméniens ont su dans une adversité extrême développer une culture hors du commun. Tout au long du temps, les architectes arméniens ont semé sur le territoire comme des pépites de leur âme, dressant leurs pierres vers le ciel en un chant d'exception.
Le livre fait un double périple, des villages reculés de l'Arménie actuelle aux sites perdus dans les montagnes en Turquie de l'est. Périple à la découverte des pierres, mais d'abord à la rencontre des hommes, ceux d'Arménie, serrant sur leur cœur leur culture comme un espoir dans leur devenir précaire, et ceux de Turquie, Kurdes notamment, côtoyant un patrimoine qui n'est pas le leur, et qui s'interrogent sur ces " voisins lointains ".
L'écriture, nimbée de nombreuses photographies, tisse une sorte de vécu amoureux du patrimoine, des rencontres ou des absences. Elle révèle aussi en filigrane la violence faite à ce peuple et les blessures encore ouvertes. Regard passionné vers cette terre sensible arménienne dont les pierres et leur devenir nous interrogent aujourd'hui plus qu'ailleurs.

Extrait de la préface de Denis Donikian

“Ainsi, lecteurs, sommes-nous tenus en haleine constamment, pris entre deux mondes qui se parlent, l'un sensible, l'autre en naissance, et saisis sans cesse dans l'émerveillement premier du geste humain qui a bâti, creusé, et somme toute édifié une forme de foi. C'est dire combien ce livre devait voir le jour. Il manquait au voyageur amoureux pour qu'il écoute la force cachée des monuments séculaires arméniens. Il manquait... Le voici.”


ligne

  Retour à l'Index des auteurs