Retour à l'Index des auteurs    Accueil
Association Culturelle Arménienne de Marne-la-Vallée (France)

Marie-Carmen SMYRNELIS

L'auteur

 
Docteur en Histoire, est l’auteur d’une thèse sur les rapports intercommunautaires à Smyrne aux XVIIIe et XIXe siècles et de plusieurs articles sur l'histoire de Smyrne. En poste à la Fondation Maison des sciences de l'homme, Paris (en 2006).
ligne
Livre numéro 1135
Marie-Carmen SMYRNELIS --- Cliquer pour agrandir Smyrne, la ville oubliée ? mémoires d'un grand port ottoman, 1830-1930
Titre : Smyrne, la ville oubliée ? mémoires d'un grand port ottoman, 1830-1930 / auteur(s) : Marie-Carmen SMYRNELIS - Sous la direction de M.-C. Smyrnelis
Editeur : Autrement
Année : 2006
Imprimeur/Fabricant : 14-Condé-sur-Noireau : Corlet impr.
Description : 1 vol. (252 p.) : ill., couv. ill. ; 23 cm
Collection : Collection Mémoires : villes, ISSN 1157-4488 [sic] ; n° 121
Notes : Bibliogr. p. 240-242. Notes bibliogr. Glossaire. Index. - L'ISSN exact est : 1636-8649. L'article d'Anahide Ter Minassian : " Les Arméniens : le dynamisme d'une petite communauté ", pp 79-91
Autres auteurs : Anahide TER MINASSIAN [contribution] -
Sujets : Izmir (Turquie ) -- 19e siècle -- Izmir (Turquie ) -- 1900-1945
ISBN : 9782746708013
Bibliothèques : Catalogué à la Bibliothèque Nationale de France
Prix : 19,00 euros
Achat possible sur : Amazon

Commentaire :

Qui se penche sur l’histoire de Smyrne est frappé par le décalage entre le destin exceptionnel qu’a connu cette ville depuis l’Antiquité et l’oubli dans lequel elle est tombée après le terrible incendie de 1922. Izmir, la ville reconstruite sur ses cendres, ressemble bien peu à la brillante ville ottomane du XIXe et du début du XXe siècle.

“Smyrne l’Infidèle” pour ses habitants musulmans parce que les non-musulmans – juifs et chrétiens – y sont majoritaires ; “petit Paris de l’Orient” pour les voyageurs européens qui la visitent au XIXe siècle en raison de l’intense vie intellectuelle qui y règne. Dès la fin du XVIIe siècle, Smyrne est un port florissant de la Méditerranée orientale. Jusqu’à la Première Guerre mondiale, cette ville prospère grâce aux relations commerciales multiples, rayonne par son cosmopolitisme – y coexistent Européens, chrétiens orthodoxes et catholiques, musulmans et juifs –, par ses relations étroites avec l’Europe, par l’ingéniosité de ses habitants en matière d’innovations et par leur goût pour les arts.

Ce sont les habitants de Smyrne, leurs sociabilités, leurs mémoires, de 1830 à 1930, qui sont évoqués ici, pour mieux comprendre le siècle charnière de l’histoire de cette ville aujourd’hui oubliée.

Plus de vingt cartes postales de l’époque complètent cette étude historique pour en faire un véritable récit.

Ouvrage dirigé par Marie-Carmen Smyrnelis.
Avec des spécialistes et historiens grecs, turcs, français, suisse et allemand : Evangelia Achladi, Cânâ Bilsel, Elena Frangakis-Syrett, Alp Yücel Kaya, Vangelis Kechriotis, Henri Nahum, Christoph Neumann, Oliver Jens Schmitt, Iflık Tamdo€an, Anahide Ter Minassian, Fikret Yilmaz, Sibel Zandi-Sayek, Basma Zerouali.


L'article d'Anahide Ter Minassian : " Les Arméniens : le dynamisme d'une petite communauté ", pp 79-91

Livre numéro 748
  Une société hors de soi, identités et relations sociales à Smyrne aux XVIIIe et XIXe siècles
   
Titre : Une société hors de soi, identités et relations sociales à Smyrne aux XVIIIe et XIXe siècles / auteur(s) : Marie-Carmen SMYRNELIS -
Editeur : ehess
Année : 2000
Imprimeur/Fabricant :
Description :
Collection :
Notes : Thèse de doctorat en histoire, 27 janvier 2000 ; direction Maurice Aymard
Autres auteurs :
Sujets :
ISBN :
Prix :

Commentaire :


ligne

  Retour à l'Index des auteurs