Retour à l'Index des auteurs    Accueil
Association Culturelle Arménienne de Marne-la-Vallée (France)

Tigrane YEGAVIAN
( n. 1985 )

L'auteur

Tigrane YEGAVIAN --- Cliquer pour agrandir
Naissance en 1985 à Paris

Titulaire d’un Master en politique comparée spécialité Monde Musulman à Sciences Po Paris et d’une licence d’arabe à l’INALCO, il est co-auteur de Moyen Orient 2013, bilan géopolitique (Éditions du Cygne) ainsi que de l’Atlas géopolitique mondial 2013 paru aux Éditions Argos. Il collabore régulièrement pour le site Le Fait religieux, les revues Moyen-Orient, Conflits et Carto ainsi qu’au mensuel France-Arménie sur les questions ayant trait aux minorités du Moyen-Orient, au Caucase, la Turquie et à la diaspora arménienne.

Infatigable voyageur et arpenteur de l'Arménie, ce journaliste de la diaspora a pris le temps de goûter à des rencontres et des chemins de traverse, pour mieux nous faire partager ses passions arméniennes.

ligne
Livre numéro 2470
Tigrane YEGAVIAN --- Cliquer pour agrandir Géopolitique de l'Arménie
Titre : Géopolitique de l'Arménie / auteur(s) : Tigrane YEGAVIAN -
Editeur : bibliomonde
Année : 2022
Imprimeur/Fabricant : Imprimé en Bulgarie
Description : 15 x 21 cm, 198 pages, couverture illustrée en couleurs
Collection : Géopolitique : 3
Notes :
Autres auteurs : Gérard CHALIAND [préfacier] -
Sujets : Arménie -- Histoire contemporaine -- Guerre 2020
ISBN : 9782368020166
Bibliothèques : Catalogué à la Bibliothèque Nationale de France
Prix : 17,50 euros
Achat possible sur : Amazon

Commentaire :

En 2020, une guerre désastreuse a fait perdre aux Arméniens une partie de l’enclave du Haut-Karabagh, ainsi que le glacis qui l’entourait. Ces territoires, contrôlés depuis le début des années 1990, sont passés aux mains de l’Azerbaïdjan, appuyé sur une coalition hétéroclite menée par la Turquie. L’attitude des alliés de l’Arménie, en particulier la Russie, n’a pas été aussi franche qu’espérée. Ce qui a conduit au cessez-le-feu humiliant du 9 novembre 2020. De plus, les exactions de l’armée azerbaïdjanaise sont perçues comme une réplique du génocide de 1915, un crime toujours nié par les voisins immédiats de l’Arménie. Cette nation pluri-millénaire sans tradition étatique récente, doit aujourd’hui analyser les raisons d’un tel désastre, apprendre à survivre dans un environnement géopolitique hostile et réinventer sa relation à une diaspora importante et influente, pour un si petit État. C’est ce que se propose de faire cet ouvrage qui se veut avant tout pédagogique et prospectif.

Article d’Éric Denecé, France-Arménie, numéro 494, Mars 2022

Fin septembre 2020, avec le soutien militaire de la Turquie et de mercenaires islamistes, l'Azerbaïdjan a déclenché une violente offensive contre la république autoproclamée du Haut-Karabagh. Cette enclave - également dénommée Nagorny-Karabagh ou Artsakh - est un territoire arménien depuis l'Antiquité, ainsi qu'en témoignent les nombreuses églises et monuments civils illustrant l'occupation ancestrale de la région. Après moult vicissitudes historiques, le Karabagh a proclamé son indépendance en 1994, se libérant du joug azéri, ce que Bakou n'a jamais accepté, raison pour laquelle il a lancé contre ce territoire une violente offensive militaire. Ce conflit a fait 6 000 morts - majoritairement arméniens - et s'est soldé par la défaite des Artsakhiotes. Erevan et Stépanakert ayant largement négligé leur défense depuis plusieurs années face à un Azerbaïdjan qui a utilisé ses recettes pétrolières pour renforcer son armée et son arsenal. À la suite d'un humiliant cessez-le-feu signé sous l'égide de la Russie en novembre 2020, les forces azerbaïdjanaises se sont déployées dans les territoires reconquis, terrorisant et expulsant les populations arméniennes et multipliant les provocations sur les nouvelles lignes de démarcation. Car Bakou n'est pas décidé à en rester là et vise la prise de contrôle total de l'Artsakh et une révision des frontières afin d'affaiblir encore davantage l'Arménie.
C'est tout l'intérêt de Géopolitique de l'Arménie, remarquable livre de Tigrane Yégavian - déjà auteur d'un très remarqué Minorités d'Orient, les oubliés de l'Histoire (Le Rocher, 2019. Mention spéciale du Prix de l'Œuvre de l'Orient) - que de faire un point extrêmement documenté sur cette question. L'auteur y dresse un tableau complet des tenants et aboutissants du conflit récent et rappelle la constante volonté des dirigeants turcs et azéris d'éradiquer du Caucase toute présence arménienne, humaine comme archéologique. En effet, si beaucoup connaissent le Génocide de 1915, cet acte barbare n'a malheureusement pas été l'unique manifestation sanglante de la haine obsessionnelle vouée par la Turquie et l'Azerbaïdjan aux Arméniens comme l'évoque cet opus. Leurs actions de prédation des terres arméniennes se poursuit. L'ouvrage très riche et très complet de l'auteur, rédigé dans une langue claire et accessible, permet de mieux découvrir l'histoire du peuple et de l'État arméniens, comme celle de sa diaspora, car il s'agit des sujets géopolitiques que nos contemporains ignorent le plus souvent. Peu connaissent en effet l'histoire de l'Arménie, des royaumes qui ont marqué son passé, de leur évolution territoriale et de leur rayonnement historique majeur jusqu'à la fin du Moyen Age. Le lecteur y découvrira également ses relations complexes avec ses grands voisins, les Empires russe, perse et ottoman et la lente et difficile émergence d'un État arménien fragile. Tigrane Yégavian insiste justement sur le fait que cette nation plurimillénaire ne dispose d'aucune tradition étatique, ce qui la rend vulnérable face à ses ennemis. Son autre grand mérite est sa grande objectivité. Pas de plaidoyer pro domo partisan, mais au contraire une analyse lucide de la situation et des responsabilités arméniennes dans l'issue désastreuse du récent conflit, un jugement sans concession au sujet des erreurs politiques, diplomatiques et militaires de ses dirigeants qui peinent à tirer les leçons de la défaite. De plus, Tigrane Yégavian pose plusieurs questions essentielles dont les réponses seront déterminantes pour l'avenir de l'Arménie et du Karabagh : comment sortir de l'isolement et nouer des alliances diplomatiques solides après la déroute de fin 2020 ? Comment rebâtir un projet politique. une défense crédible et apprendre à survivre dans un environnement géopolitique hostile ? Et comment tirer parti d'une diaspora nombreuse, souvent riche et influente dans ses pays d'accueil ?
À la fois pédagogique et prospectif, véritable plaidoyer pour une géopolitique réaliste, Géopolitique de l'Arménie est un livre indispensable pour tous ceux qui veulent comprendre l'histoire et l'actualité de l'Arménie ainsi que les enjeux géopolitiques du Sud-Caucase, zone de chevauchement tectonique d'empires européens et asiatiques depuis deux mille ans.


Livre numéro 2367
Tigrane YEGAVIAN --- Cliquer pour agrandir Minorités d'Orient - Les oubliés de l'Histoire
Titre : Minorités d'Orient - Les oubliés de l'Histoire / auteur(s) : Tigrane YEGAVIAN -
Editeur : Éditions du Rocher
Année : 2019
Imprimeur/Fabricant : 58-Clamecy : Impr. Laballery
Description : 14 x 21 cm, 217 pages
Collection :
Notes :
Autres auteurs :
Sujets :
ISBN : 9782268102764
Bibliothèques : Consultable à la Bibliothèque de la Cathédrale apostolique arménienne, Paris
Catalogué à la Bibliothèque Nationale de France
Prix : 14,90 euros
Achat possible sur : Amazon

Commentaire :

L'année 2014 a vu les images des Yézidis du Sinjar ou des chrétiens de la plaine de Ninive fuyant l'État dit islamique, faire le tour du monde. Pour beaucoup cette tragédie a été vécue et ressentie comme une répétition de 1915. Mêmes lieux, mêmes victimes, mêmes réactions timorées de la communauté internationale, même indignation face à la barbarie. La différence, on la trouve dans les images colorisées, la tragédie étant diffusée en temps réel.

Le règne de l'immédiateté nous a fait oublier que les guerres qui ravagent cette région depuis les « Printemps arabes » ne constituent qu'un énième avatar de la Question d'Orient. Si les dramatiques événements de l'été 2014 ont permis de sensibiliser l'opinion sur l'urgence de secourir les minorités opprimées du Moyen-Orient, le traitement de cette question dans les médias souffre d'une approche essentialiste voire réductrice. Citoyens à part entière dans certains pays, « protégés » ou discriminés dans d'autres, ces communautés évoluent dans des contextes sociaux, culturels et politiques qui ont chacun leur propre singularité. Les englober dans un tout homogène brouille notre champ de vision. Ce livre propose un éclairage lucide et sans complaisance sur les causes de leur malheur mais aussi une nouvelle lecture du fait minoritaire en Orient, véritable machine de guerre géopolitique. Déconstruisant plusieurs mythes comme celui des Kurdes protecteurs des minorités, ou du rôle traditionnel de la France à l'égard des chrétiens, il entend débattre sur leur présent et leur avenir à la lumière de leur passé.


Livre numéro 2314
Tigrane YEGAVIAN --- Cliquer pour agrandir Diasporalogue
Titre : Diasporalogue / auteur(s) : Serge AVEDIKIAN - Tigrane YEGAVIAN - Essai/Dialogue
Editeur : Thaddee
Année : 2017
Imprimeur/Fabricant : Imprimé dans la CEE
Description : 12 x 19 cm, 212 pages, couverture illustrée en couleurs
Collection :
Notes :
Autres auteurs :
Sujets : Arméniens -- Intégration -- 1990-.... -- Récits personnels
ISBN : 9782919131990
Bibliothèques : Consultable à la Bibliothèque de la Cathédrale apostolique arménienne, Paris
Catalogué à la Bibliothèque Nationale de France
Prix : 15,00 euros
Achat possible sur : Amazon

Commentaire :

Que sait-on finalement de l’histoire des Arméniens de France ? Comment vivent-ils leur double appartenance au sein de la République ? Quels sont les débats qui les passionnent et les défis auxquels ils font face ?

Pour la première fois deux générations de Français d’origine arménienne engagent à bâtons rompus un dialogue pour aller au-delà des clichés en partageant ce qui les a construits dans leurs métiers respectifs : le cinéma et le théâtre pour l’un, le journalisme pour l’autre.

Faut-il céder à l’assimilation perçue comme inexorable ? Ou bien faut-il veiller à revoir les mécanismes de la transmission, sans diluer l’héritage ? Tous deux sont d’avis qu’il est possible de se penser historiquement comme duel et héritier de cultures en dialogue permanent. De ce dialogue jaillit un échange vivant où le témoignage des vécus respectifs cède progressivement la place à une réflexion sur les grands enjeux d’une diaspora en pleine mutation.


Livre numéro 2097
Tigrane YEGAVIAN --- Cliquer pour agrandir Arménie, À l'ombre de la montagne sacrée
Titre : Arménie, À l'ombre de la montagne sacrée / auteur(s) : Tigrane YEGAVIAN -
Editeur : nevicata
Année : 2015
Imprimeur/Fabricant : Jan Verhoven - Sint-Pieters-Leeuw, Belgique
Description : 11,5 x 16 cm, 104 pages, couverture illustrée en couleurs
Collection : L'âme des peuples
Notes :
Autres auteurs :
Sujets : Arménie -- Histoire -- Arménie contemporaine
ISBN : 9782875230713
Bibliothèques : Catalogué à la Bibliothèque Nationale de France
Prix : 9,00 euros
Achat possible sur : Amazon

Commentaire :

L'Arménie est un mystère. Présent dans notre imaginaire à travers la mémoire du génocide, l'héritage soviétique et les cimes enneigées du mont Ararat, ce pays méconnu a toujours fasciné. Récit d'un jeune auteur fier de ses origines arméniennes, cet ouvrage mêle comme jamais les senteurs et souvenirs aux témoignages d'historiens, d'intellectuels mais aussi d'Arméniens ordinaires pour restituer le périple de ce peuple trois fois millénaire. Un voyage littéraire et intime pour nous conter, cent ans après le génocide, une nation toujours confrontée au poids du mythe, des légendes et de sa précaire situation géopolitique entre l'Iran, la Russie et l'Azerbaïdjan. Ce petit livre n'est pas un guide. C'est un décodeur. Il nous dit la foi viscérale et chaotique des Arméniens dans l'avenir, nourrie et occultée par le souvenir de la tragédie de 1915. Pour nous faire partager la vie, les doutes et les rêves de l'Arménie d'aujourd'hui. Afin de mieux nous la faire comprendre.

Article de Gérard Malkassian, Nouvelles d’Arménie Magazine, numéro 218, mai 2015

Tigrane Yégavian nous invite à une promenade intérieure.
Ce petit ouvrage précieux offre à l'usage de ceux qui veulent découvrir l'Arménie un voyage privilégiant la culture et les mœurs de la société arménienne, conformément à l'argument de la collection « l'Âme des Peuples » dans laquelle il parait. Il relève subtilement un défi particulier : l'Arménie d'aujourd'hui est le fragment d'un pays étiré aux quatre coins de la planète, regroupant moins de la moitié d'un peuple plus que jamais dispersé. Notre jeune auteur, Tigrane Yégavian, lui- même membre de la diaspora, nous propose ainsi le journal de son exploration d'une patrie à la fois familière et étrangère. La nature, la cité, la religion, la tradition et l'histoire — entre le souvenir douloureux des vaincus de 1915 et la célébration de la revanche du Haut- Karabagh — témoignent que l'Arménie est à la fois une réalité fragile, menacée, et un symbole irradiant, envahissant. (l'Ararat, Grégoire de Narek ...) Tigrane Yégavian y voit un « mystère » qu'il nous aide à « décoder » à l'aide des artistes et des poètes. La seconde partie du livre est composée de trois entretiens passionnants avec Jean-Pierre Mahé, philologue et historien, Levon Abrahamian, ethnologue, et Liudmila Harutunian, sociologue, ces deux derniers vivant en Arménie. Tous trois nous tracent le portrait ambigu d'une nation à l'ancrage historique et culturel affirmé mais située à la frontière mouvante des civilisations et en quête d'une identité collective solide.

Gérard Malkassian, Nouvelles d’Arménie Magazine, numéro 218, mai 2015


Table des matières

Carte7
Avant-propos11
À l'ombre de la montagne sacrée15
Jean-Pierre Mahé « L’Arménie tire sa force de sa cohésion familiale et religieuse »
ENTRETIEN49
Levon Abrahamian « Nous devons réinventer notre lien avec les Arméniens de l’étranger »
ENTRETIEN63
Liudmila Harutunian « Les Arméniens ont pris l'habitude de servir plusieurs maîtres à la fois »
ENTRETIEN71
Chronologie81
Bibliographie87


Livre numéro 2151
Tigrane YEGAVIAN --- Cliquer pour agrandir Insolations
 
Titre : Insolations / auteur(s) : Tigrane YEGAVIAN - Poèmes
Editeur : Le Cercle d écrits caucasiens
Année : 2005
Imprimeur/Fabricant : 77-Chamigny : Impr. le Cercle d'écrits caucasiens
Description : 13,5 x 19 cm, 122 pages, couverture illustrée en couleurs
Collection :
Notes :
Autres auteurs :
Sujets : Poèmes
ISBN : 9782917650080
Bibliothèques : Consultable à la Bibliothèque de la Cathédrale apostolique arménienne, Paris
Catalogué à la Bibliothèque Nationale de France
Prix : 25,00 euros

Commentaire :

C'est au Yémen, sur la route menant d'Aden à Al Mukalla que l'insolation a frappé Tigrane. –Le présent recueil s'ouvre donc sur la fièvre, le délire, l'angoisse mais aussi l'extase. Du Yemen au Levant, en passant par l'Ibérie, Paris et l'Arménie(s) plurielle, le jeune poète et journaliste de 25 ans investit ces lieux d'un sens poétique intime, au gré de ses «urgences». Ces poèmes ne suivent pas un ordre chronologique mais spatial, pourtant le poète n'est ni touriste, ni voyageur. Chacun de ces espaces parcourus relèvent d'une absolue nécessité. Tel un fil conducteur, une incantation particulière traverse ce recueil, celle d'un tu parfois écrit Tu, tantôt masculin, tantôt féminin. Le petit autre et le Grand Autre. La femme aimée, l'ami, Dieu. Mais aussi sans doute le frère disparu. Tigrane parle à quelqu'un, l'interroge, l'interpelle. Reflets d'une existence marquée par la fragmentation du réel, ces poèmes ne sont ni lyriques, ni élégiaques, ils sont dramatiques. Il se passe sans cesse quelque chose entre Le poète et ce tu mystérieux. C'est ainsi que Tu n'est jamais un procédé stylistique mais la raison même de la convulsion poétique.

ligne

  Retour à l'Index des auteurs