Retour à l'Index des auteurs    Accueil
Association Culturelle Arménienne de Marne-la-Vallée (France)

O. Cengiz AKTAR
( n. 1955 )

L'auteur

O. Cengiz AKTAR --- Cliquer pour agrandir
Naissance en 1955

Administrateur aux Nations Unies, membre du Comité de rédaction de la "Revue du Mauss" (en 2001). - Docteur en économie (Paris I)

Ancien professeur d’études européennes à l'Université de Galatsaray (Istanbul, Turquie), un des initiateurs de la pétition du 15 décembre 2008 demandant pardon aux Arméniens.

Militant de l'entrée de la Turquie en Europe, argumente que la Turquie est européenne (culturellement), puisque les Turcs avaient envahi l'Europe (géographique)...

ligne
Livre numéro 1758
O. Cengiz AKTAR --- Cliquer pour agrandir Les Restes de l'épée
Titre : Les Restes de l'épée / auteur(s) : Laurence RITTER - Max SIVASLIAN - Les Arméniens cachés et islamisés de Turquie ; préface de Cengiz Aktar
Editeur : Thaddee
Année : 2012
Imprimeur/Fabricant : Corlet Imprimeur - Condé-sur-Noireau
Description : 15 x 20 cm, 208 p. + un cahier de 32 p. de photographies en couleur, couv. en couleur + 1 carte en noir
Collection : Enquête
Notes : La couv. porte en plus : "enquête". - Contient un flashcode. - Bibliogr. p. 197-200. Filmogr. p. 200. Glossaire
Autres auteurs : O. Cengiz AKTAR [préfacier] -
Sujets : Génocide arménien -- Turquie -- Islamisation
ISBN : 9782919131044
Bibliothèques : Consultable à la Bibliothèque de la Cathédrale apostolique arménienne, Paris
Catalogué à la Bibliothèque Nationale de France
Prix : 25,00 euros
Achat possible sur : Amazon

Commentaire :

"Les Restes de l'épée", curieuse expression. C'est ainsi que l'on désigne de façon péjorative, en Turquie, les Arméniens, femmes et enfants enlevés et islamisés, qui ont échappé au génocide de 1915. Si l'entreprise d'extermination s'avéra d'une sinistre efficacité — le bilan approche 1,5 million de victimes sur une population évaluée à environ 2 millions d'individus — une catégorie de survivants dont le nombre est difficile à évaluer a réussi à rester sur ses territoires ancestraux, dans l'actuel est de la Turquie, au prix de sa conversion à l'islam.

Qui sont ces survivants ? Pour la plupart des femmes enlevées par les tribus kurdes et qui ont été islamisées (les Arméniens sont chrétiens), de jeunes enfants des deux sexes, des Arméniens qui se sont convertis en famille à l'islam, enfin, de rares Arméniens restés chrétiens qui se sont cachés ou qui ont été sauvés par des tribus kurdes et des Turcs secourables. Très souvent, ces Arméniens islamisés ou cachés se sont mariés entre eux. Durant des décennies, abandonnés de tous, dans des contrées lointaines où ils étaient souvent coupés du monde, ils ont observé la règle élémentaire de survie : le silence. Près d'un siècle plus tard, les descendants de ces survivants commencent à peine à desserrer l'étau du secret.

Le récent processus de démocratisation et d'ouverture de la Turquie qui sort d'une longue période de régime autoritaire, a eu plusieurs effets. Si l'État continue à nier farouchement l'existence du génocide, la société civile, elle, ose enfin en parler malgré les risques auxquels elle s'expose. C'est dans ce contexte que des citoyens turcs qui ont longtemps ignoré leurs origines arméniennes en raison du fameux silence des grands-mères, finissent par l'apprendre et osent le révéler comme Fetiyé Çetin dans son célèbre ouvrage : Le livre de ma grand-mère. Le phénomène des Arméniens cachés et convertis de Turquie est un tabou tout juste brisé. Ils seraient des centaines de milliers, voire des millions. Ni Turcs, ni Arméniens modèles, ils sont rejetés. Hrant Dink, leur Martin Luther King a été assassiné le 19 janvier 2007, devant le siège de son journal Agas, en plein centre d'Istanbul.


Table des matières

Préface de Cengiz Aktar. (p. 11)
Prologue. (p. 15)
Les survivants arméniens et l'islam. (p. 29)
L'endogamie comme stratégie de survie. (p. 33)

CHAPITRE 1 - LES ÂMES ERRANTES D'ANATOLIE
1. Shnork Kaloustian., le missionnaire. (p. 37)
2. L'odyssée des Arméniens cachés, de Silopi à Marseille. (p. 41)
3. Rakel Dink, l'asiret de Varto. (p. 53)

CHAPITRE Il - ITINERAIRES ANATOLIENS
1. Bulanik. (p. 59)
2. Dersim, la forteresse brisée. (p. 63)
3. À Elazig, l'Arménienne la plus triste. (p. 75)
4. Kâhta, l'îlot chrétien. (p. 81)
5. Silvan. (p. 93)
6. Mouch. (p. 101)
7. A l'assaut du Sassoun. (p. 117)
8. Le Sassoun chrétien. (p. 125)

CHAPITRE III - LA CROIX OU LE CROISSANT ?
1. La traversée de la frontière arménienne à la nage. (p. 143)
2. Nous avons oublié nos peurs. (p. 153)
3. L'atelier. (p. 155)
4. Le sapin de Noël de la discorde. (p. 157)
5. Mon père ne voulait pas. (p. 161)
6. Musulman ou chrétien, tu restes Arménien. (p. 165)
7. Jamais à un chrétien. (p. 169)
8. Le dernier Arménien de Van. (p. 171)
9. Malatya-sur-Peur. (p. 177)
10. Yasar Kurt, un coming out. (p. 183)

CONCLUSION (p. 191)

Méthodologie. (p. 195)
Bibliographie. (p. 197)
Glossaire. (p. 201)
Remerciements. (p. 205)
Carte géographique. (p. 206)


Livre numéro 1484
O. Cengiz AKTAR --- Cliquer pour agrandir L'appel au pardon : Des Turcs s'adressent aux Arméniens
Titre : L'appel au pardon : Des Turcs s'adressent aux Arméniens / auteur(s) : O. Cengiz AKTAR -
Editeur : CNRS Éditions
Année : 2010
Imprimeur/Fabricant : Nouvelle Imprimerie Laballery, 58500 Clamecy
Description : 80 pages, 12 x 17 cm
Collection : Documents pour la Méditerranée
Notes :
Autres auteurs :
Sujets : Union européenne -- Adhésion -- Turquie -- Génocide arménien (1915-1916) -- Négation
ISBN : 9782271068484
Bibliothèques : Catalogué à la Bibliothèque Nationale de France
Prix : 5,00 euros
Achat possible sur : Amazon

Commentaire :

" Ma conscience ne peut accepter que l'on reste indifférent à la Grande Catastrophe que les Arméniens ottomans ont subie en 1915, et qu'on la nie. Je rejette cette injustice et, pour ma part, je partage les sentiments et les peines de mes soeurs et frères arméniens et je leur demande pardon. "
Istanbul, 15 décembre 2008

Autre commentaire

15 décembre 2008, des citoyens turcs demandent pardon aux Arméniens, sur Internet, pour la « Grande Catastrophe » de 1915. Un appel fort, transformé en pétition signée par plus de 30 000 personnes, qui ébranle la Turquie, les Arméniens et la communauté internationale. L'un de ses initiateurs, Cengiz Aktar, ancien professeur à l'Université de Galatasaray d'Istanbul, revient, dans L'Appel au Pardon, des Turcs s'adressent aux Arméniens, sur les raisons qui ont déclenché cette campagne ainsi que les réactions et les répercussions qu'elle a suscitées. Un récit bref (77 pages), mais précis, éclairant les circonstances d'un combat contre le négationnisme de l'Etat turc et pour l'émergence d'une « mémoire partagée ».


Livre numéro 1487
O. Cengiz AKTAR --- Cliquer pour agrandir Lettres aux turco-sceptiques
Titre : Lettres aux turco-sceptiques / auteur(s) : O. Cengiz AKTAR - La Turquie et l'Union européenne
Editeur : Actes Sud
Année : 2004
Imprimeur/Fabricant : 53-Mayenne : Impr. Floch
Description : 197 p. : ill., couv. ill. en coul. ; 22 cm
Collection : Essais Sciences
Notes : En appendice, choix de documents
Autres auteurs :
Sujets : Union européenne -- Adhésion -- Turquie
ISBN : 9782742752614
Bibliothèques : Catalogué à la Bibliothèque Nationale de France
Prix : 20,00 euros
Achat possible sur : Amazon

Commentaire :

La Turquie est-elle européenne ? Un vrai faux débat ! La Turquie est en devenir européen depuis plus de deux siècles. L'élargissement de l'Union européenne à ce pays est une nouvelle étape décisive. En fait, l'aptitude de la Turquie à devenir pleinement européenne est un défi lancé tout autant à celle-ci qu'à l'Europe. N'est-ce pas à travers sa capacité à composer avec la Turquie que les valeurs universelles défendues par l'Europe se verront légitimées à l'échelle planétaire à l'aube du nouveau siècle ? Huit intellectuels turcs prennent du recul par rapport au débat passionnel sur ce qu'il faut bien appeler "la question turque" en apportant des réponses claires et précises d'ordre historique, sociologique, politique et économique aux idées reçues sur la Turquie. Leurs contributions cherchent à aider à la compréhension d'une réalité complexe afin que le lecteur, tout comme le décideur politique, puisse se faire une opinion en confrontant les thèses ici développées et celles avancées par les adversaires de la perspective d'une Turquie européenne. Les auteurs exposent les multiples raisons pour lesquelles la Turquie a pleinement sa place dans l'Union européenne et expliquent qu'une Turquie européenne, loin de devenir un fardeau, sera tout au contraire bénéfique à l'Europe. Mais à une Europe qui serait davantage une idée et un ensemble de valeurs ayant fait leurs preuves depuis un demi-siècle qu'une entité aux contours immuables. A une Europe se prévalant tout autant de ses racines que de son épanouissement, de son rayonnement. Les contributions sont complétées par une chronologie des relations entre l'Union européenne et la Turquie, qui datent de... juillet 1959, et par un récapitulatif exhaustif des réformes politiques réalisées depuis 2001.

ligne

  Retour à l'Index des auteurs