Retour à l'Index des auteurs    Accueil
Association Culturelle Arménienne de Marne-la-Vallée (France)

Serge d HERMINY
( 1870 - 1938 )

L'auteur

 
Naissance en 1938 à Arabkir (Arménie occidentale), décès en 1938 à Paris (France).

Pseudonyme de Melik David-Bey ou David-Beg.

Mélik David-Beg a fait ses études à la Sorbonne. Historien, philologue, il a publié surtout dans Hantess Amsoria de Vienne, dans Panasser. Il a étudié l'histoire des Lusignan et a publié dans la Revue des Etudes arméniennes.
Par ailleurs, sous le nom de Melik S David-Bey, auteur de très nombreux manuels de conversation du type "Le chinois en trente leçons", "L'arabe en trente leçons", "Manuel de conversation française, anglaise, italienne, russe", etc.

Un petit article sur lui se trouve dans le tome 3, p 303 de l'Encyclopédie arménienne (Erévan 1977)
[Info http://www.crda-france.org/fr/6histoire/a_d/20_paris_herminy.htm]

Publie également sous le nom de : Melik Serge DAVID-BEY

ligne
Livre numéro 1356
Serge d HERMINY --- Cliquer pour agrandir Notice biographique et bibliographique sur Archag Tchobanian
 
Titre : Notice biographique et bibliographique sur Archag Tchobanian / auteur(s) : Serge d HERMINY - l'occasion du 35e anniversaire de sa vie littéraire et politique fêté à Paris le 3 janvier 1925 (Salle Gaveau)
Editeur : comité organisateur
Année : 1925
Imprimeur/Fabricant : Imprimerie Lang, Blanchong et Cie, 30 rue du Poteau - Paris XVIIIe
Description : 15 x 24 cm, 27 p., portrait d'Archag Tchobanain en page 3
Collection :
Notes :
Autres auteurs :
Sujets : Biographie, Bibliographie d'Archag Tchobanian
ISBN :
Bibliothèques : Consultable à la Bibliothèque de la Cathédrale apostolique arménienne, Paris
Catalogué à la Bibliothèque Nationale de France
Prix :

Commentaire :

AU LECTEUR

Dans le courant de l'été de 1924, un Comité de plus de trente personnalités arméniennes résidant à Paris, comptant dans ses rangs des écrivains, des artistes et des savants des deux sexes ainsi que des hommes politiques, des industriels et des commerçants, fut constitué afin d'organiser, le plus tôt possible, une grande fête pour rendre un hommage public et solennel tant au talent d'écrivain fertile qu'au zèle patriotique de l'un des plus valeureux enfants de l'Arménie - Archag Tchobanian.
A vrai dire, l'idée de l'hommage national que le Comité a décidé de rendre à Tchobanian, le 3 janvier 1925, n'est point nouvelle. Déjà, vers la fin de 1913, un Comité de notables s'était formé à Constantinople, sur l'initiative du regretté écrivain Kircor Zohrab, pour célébrer, à l'automne de 1914, le 25e anniversaire de la vie littéraire de Tchobanian, mais le fléau mondial qui se déchaîna en cette même année et les malheurs invraisemblables qui s'abattirent sur le peuple arménien, vouèrent pour quelque temps à l'oubli le projet des Constantinopolitains.
Ce n'est donc que la reprise et l'exécution d'un projet, vieux de dix ans, qu'entreprennent en ce moment-ci les Arméniens de Paris, désireux, pour n'avoir pu célébrer la 25e année de la vie littéraire d'un poète aimé, de fêter au moins le 35e anniversaire de son activité littéraire et politique.

Le but de ces quelques pages est de présenter Archag Tchobanian au public français ; mais, comme le français reste et restera toujours la langue internationale par excellence — du moins pour le monde littéraire et artistique, — cet opuscule pourrait servir aussi à faire connaître l'écrivain arménien au public mondial.
Présenter d'une façon satisfaisante la vie et l'œuvre d'un écrivain quelconque n'est déjà pas une tâche fort aisée, mais cette tâche devient singulièrement plus compliquée, partant bien plus malaisée, quand il s'agit d'un écrivain comme Tchobanian dont la vie, à la suite des événements politiques, fut si mouvementée, et dont les productions offrent, avec un nombre considérable et une étonnante variété, un supplément de difficultés, par le fait qu'elles sont bilingues. Ecrivain intarissable doublé d'un patriote inlassable, Tchobanian a mis son beau talent au service des lettres et de la noble cause de sa patrie, et, dans le premier comme dans le second domaine, il a produit une multitude d'œuvres en arménien et en français, celles-ci pour la gloire des lettres arméniennes, celles-là pour faire connaître la littérature, l'art, la culture personnelle du peuple dont il est issu.
Mais pour bien exprimer ces caprices heureux, C'est peu d'être poète, il faut être amoureux.
a dit Boileau dans l'Art poétique, et, Tchobanian, né amoureux des lettres et de sa patrie, a butiné partout et dans tous les domaines, car selon la belle expression de J.-B. Rousseau
Tout vrai poète est semblable à l'abeille.
Poète, conteur, critique, chroniqueur, polémiste, publiciste, professeur, orateur, conférencier... tels sont les divers titres sous lesquels il aurait fallu envisager Tchobanian, sans négliger ses dons instinctifs dans l'action politique. Mais comme un tel exposé aurait eu l'inconvénient de dépasser de beaucoup les limites assignées à cette notice, il parut plus simple de consacrer, comme division générale, une première partie à la Biographie de Tchobanian et une autre à la Bibliographie de son oeuvre. Son oeuvre, cependant, ayant eu pour lieu d'incubation, deux pays différents et pour moyen d'éclosion, deux langues différentes, il parut nécessaire d'admettre, dans la bibliographie, deux sous-titres Tchobanian à Constantinople et Tchobanian à Paris. Enfin, comme l'épanouissement du talent de l'auteur à Paris se fait par le moyen de l'arménien et du français, il fallut adopter deux autres subdivisions : productions arméniennes et productions françaises, ces dernières réalisées par Tchobanian écrivain et Tchobanian conférencier.
Tel est le plan conçu et exécuté objectivement dans les pages qui vont suivre et qui donneront au lecteur une vue d'ensemble de la vie et de l'oeuvre de l'écrivain auquel on rend aujourd'hui un hommage solennel en fêtant le 35e anniversaire de sa carrière littéraire et politique.

Paris, Octobre 1924.
SERGE d'HERMINY


Livre numéro 1478
  Santho. Scènes de la vie des Bochas. Bohémiens d'Arménie
 
Titre : Santho. Scènes de la vie des Bochas. Bohémiens d'Arménie / auteur(s) : Vrtanès PAPAZIAN - traduit de l'arménien, par Serge d'Herminy. Préface de Frédéric Macler
Editeur : Ernest Leroux
Année : 1920
Imprimeur/Fabricant :
Description : In-16, 151 p.
Collection : Petite bibliothèque arménienne, publiée sous la direction de Frédéric Macler. N° 10
Notes :
Autres auteurs : Serge d HERMINY [traducteur] - Frédéric MACLER [préfacier] -
Sujets : Arménie -- Populations -- Bohémiens d'Arménie
ISBN :
Bibliothèques : Catalogué à la Bibliothèque Nationale de France
Prix :

Commentaire :


Livre numéro 1505
  L'artiste
 
Titre : L'artiste / auteur(s) : CHIRVANZADE - Traduit de l'arménien par Serge d'Herminy
Editeur : Paris : le traducteur
Année : 1909
Imprimeur/Fabricant :
Description : In-16, 148 p
Collection :
Notes :
Autres auteurs : Serge d HERMINY [traducteur] -
Sujets :
ISBN :
Bibliothèques : Catalogué à la Bibliothèque Nationale de France
Prix :

Commentaire :


Livre numéro 1506
  Fatma et Assad
   
Titre : Fatma et Assad / auteur(s) : CHIRVANZADE - Traduit de l'arménien par Serge d'Herminy
Editeur : les mille nouvelles
Année :
Imprimeur/Fabricant :
Description : 125 pages
Collection : Les Mille Nouvelles, Paris, N° 22
Notes :
Autres auteurs : Serge d HERMINY [traducteur] -
Sujets :
ISBN :
Prix :

Commentaire :


ligne

  Retour à l'Index des auteurs