Retour à l'Index des auteurs    Accueil
Association Culturelle Arménienne de Marne-la-Vallée (France)

Antoine MEILLET
( 1866 - 1936 )

L'auteur

Antoine MEILLET --- Cliquer pour agrandir
Naissance le 11 novembre 1866, à Moulins (Allier, France), décès le 21septembre 1936 à Châteaumeillant (Cher, France)

Paul Jules Antoine Meillet est le principal linguiste français des premières décennies du XXe siècle.

Elève d'Eugène Carrière, il a suivi les cours de Hübschmann en Autriche, puis chez les Mékhitaristes de Vienne, de 1890 à 1891. Il ira à Tiflis puis Etchmiadzine, puis chez les Mékhitaristes de Venise dont il deviendra membre de l'Académie de Saint-Lazare.

Antoine Meillet devint maître de conférences à l’École pratique des hautes études où il formera un de ses meilleurs élèves, Hratchia Adjarian qui sera un des meilleurs linguistes arméniens du XXe siècle. Il sera professeur d'arménien de 1902 à 1906 à l'Ecole des Langues orientales.

En 1906, il est élu au Collège de France à la chaire de grammaire comparée où il enseigne pendant trente ans et, en 1925, est nommé président de la IVe section de l’École pratique des hautes études. Ses études de grammaire comparée l’amenèrent à s’intéresser à la notion d’indo-européanisme, et il publia, dès 1903, une Introduction à l’étude comparative des langues indo-européennes. Suivirent une série d’ouvrages sur les langues qu’il aborda dans le cadre de son enseignement, comme par exemple Le Slave commun (1914), Grammaire du vieux perse (1915), Caractères généraux des langues germaniques.

Si Antoine Meillet s’est intéressé à l’enseignement de Ferdinand de Saussure (qui posa les fondements d’une analyse des structures internes de la langue), il a cependant inscrit ses travaux dans la lignée durkheimienne, ce qui a fait de lui l’un des premiers sociolinguistes français.

D'aspect sévère et un peu distant, il figure dans tous les comités arménophiles et il sera un actif participant de la "Délégation nationale arménienne devant la Conférence de la Paix".
Il devint le fondateur, avec Charles Diehl et Frédéric Macler de la première "Revue des Etudes Arméniennes" durant 10 ans. Ce fut lui qui déclara que la langue arménienne était parfaite.

ligne
Livre numéro 2035
Antoine MEILLET --- Cliquer pour agrandir Meillet en Arménie. Journaux et correspondance (1891, 1903)
 
Titre : Meillet en Arménie. Journaux et correspondance (1891, 1903) / auteur(s) : Antoine MEILLET - Editeurs scientifique : Francis Fandon et Anne-Marguerite Fryba-Reber
Editeur : lambert-lucas
Année : 2014
Imprimeur/Fabricant : Corlet numérique, 14110 Condé-sur-Noireau
Description : 13,5 x 21,5 cm, 290 pages, couverture illustrée en couleurs
Collection :
Notes : Bibliogr. p. 263-272. Index
Autres auteurs :
Sujets : Linguistique -- Langue arménienne -- Meillet Antoine -- Récits personnels
ISBN : 9782359350715
Bibliothèques : Consultable à la Bibliothèque de la Cathédrale apostolique arménienne, Paris
Catalogué à la Bibliothèque Nationale de France
Prix : 36,00 euros

Commentaire :

Élève de Louis Havet, de Michel Bréal et de Ferdinand de Saussure, Antoine Meillet (1866-1936) peut être considéré comme le fondateur de l’école française de linguistique et le créateur de l’arménologie. Sorti premier de l’agrégation de grammaire à 23 ans, il a appris l’arménien classique à l’École des Hautes Études de la Sorbonne, puis chez les Pères Mékhitaristes de Vienne. Savante, littéraire et liturgique, cette langue morte depuis le XIe siècle est une source essentielle pour la philologie comparatiste indo-européenne à laquelle Meillet va consacrer sa vie, tout en formant à son tour Émile Benveniste, Marcel Cohen, Alfred Ernout et Joseph Vendryès (parmi d’autres).
Meillet a 24 ans lorsqu’il part en mission de terrain de trois mois (mai-juillet 1891) en Arménie caucasienne. Il séjourne d’abord dans la communauté arménienne de Tiflis (Tbilissi, Géorgie) où il apprend l’arménien moderne, avant de se rendre à Erevan puis à Etchmiadzine et à Aschtarak, dans la plaine de l’Ararat, où il observe une langue en pleine effervescence, éclatée entre dialectes et soumise aux influences du persan, du russe, de l’arabe et du turc. Parallèle à son journal, on possède une abondante correspondante (29 avril - 3 août), naturelle et enjouée, avec sa cousine Berthe Esbaupin.
Meillet renouvelle l’expérience douze ans plus tard (juillet-août 1903), pour étudier les manuscrits des Évangiles de la bibliothèque du couvent d’Etchmiadzine, toujours aussi ignorant – ou indifférent – aux menaces qui pèsent du côté turc sur le peuple arménien. Ce second journal de voyage est ici réédité par Anne-Marguerite Fryba-Reber.
Dans ces journaux et cette correspondance, on découvre un Antoine Meillet paradoxal, peinant à apprendre et à parler l’arménien moderne, choqué par la vie rustique de ses hôtes, parlant du Caucase comme d’un « pays de sauvages » et rêvant « de beefsteak avec des pommes de terre frites ».
L’ouvrage est complété par la reprise de l’article de Charles de Lamberterie sur la « loi de Meillet ».

Table des matières

Abréviations utilisées 11
Note introductive 13
1. Présentation générale
1.1 Les données 15
1.1.1 Matière à lire 15
1. 1.2 Contexte des voyages 17
1. 1.3 Deux linguistes voyageurs : Saussure et Meillet 20
1. 1.4 Meillet voyageur 27
1.2 Arménie de Meillet, Arménie de toujours 33
1.3 Entre génocides et trahisons : la question de l’identité 37
1.3.1 Un peuple sans État 37
1.3.2 Ou avec trop d’États 38
1.3.3 Entre génocides et trahisons 39
1.3.4 Nestorianisme et monophysisme 42
1.4 Meillet en Arménie : en quête d’identité ? 48
1.4.1 Les cahiers d’égotisme 48
1.4.2 Un difficile apprentissage 55
1.5 Rencontres (esquissées) avec des hommes remarquables 58
1.5.1 Écrivains et journalistes 58
1.5.2 Galoust Ter-Mkrtchian 59
1.5.3 Komitas (Soghomon Soghomonian) 59
1.5.4 Nicolas Marr 61
1.6 Meillet fondateur d’École 64
2. Journal de 1891
Présentation 73
Texte du journal 75
3. Lettres à Berthe Esbaupin Présentation 109
Texte des lettres 121
4. Journal de 1903 Coucher du soleil à Zuart’noc’: l’émotion d’Antoine Meillet 197
1. Les Archives Meillet 198
2. Un « grand voyageur » 200
3. Notre édition 204
Texte du journal 206
Annexes
Annexe 1. « La “loi de Meillet” », par Ch. de Lamberterie 223
Annexe 2. Remarque sur la « loi de Meillet » 249
Annexe 3. Georges Dumézil (1898-1986) 253
Annexe 4. Nicolas Marr (1865-1934) 255
Références bibliographiques 263
Index 273


Livre numéro 843
  Lettres de Tiflis et d'Arménie, du 29 avril au 3 août 1891
 
Titre : Lettres de Tiflis et d'Arménie, du 29 avril au 3 août 1891 / auteur(s) : Antoine MEILLET - présentées, annotées et publ. par Martiros Minassian
Editeur : Pères Mekhitaristes de Vienne (Autriche)
Année : 1987
Imprimeur/Fabricant :
Description : 153 p. : ill. ; 19 cm
Collection : Studien zur armenischen Geschichte ; 14
Notes :
Autres auteurs : Martiros MINASSIAN [préfacier] -
Sujets : Arménie -- Tbilissi (Géorgie ) -- Descriptions et voyages -- 19e siècle
ISBN :
Bibliothèques : Catalogué à la Bibliothèque Nationale de France
Prix :

Commentaire :


Livre numéro 481
  Etudes de linguistique et de philologie arméniennes. 2
 
Titre : Etudes de linguistique et de philologie arméniennes. 2 / auteur(s) : Antoine MEILLET - Avant-propos de Michel Lejeune ; augm. d'une bibliogr. avec un index linguistique et analytique par M. Mokri
Editeur : Fondation Calouste Gulbenkian
Année : 1977
Imprimeur/Fabricant : Lisboa : Imprensa nacional [puis] Louvain : Imprimerie orientaliste
Description : 568 p ; 25 cm
Collection : Bibliothèque arménienne de la Fondation Calouste Gulbenkian
Notes : Réunion de notes publ. dans diverses revues de 1890 à 1936
Autres auteurs :
Sujets : Armenien -- Langue -- Linguistique
ISBN :
Bibliothèques : Catalogué à la Bibliothèque Nationale de France
Prix :

Commentaire :


Livre numéro 480
Antoine MEILLET --- Cliquer pour agrandir Etudes de linguistique et de philologie arméniennes, I, Recherches sur la syntaxe comparée de l'arménien
 
Titre : Etudes de linguistique et de philologie arméniennes, I, Recherches sur la syntaxe comparée de l'arménien / auteur(s) : Antoine MEILLET - (suivies de) La Composition en arménien [Texte imprimé] / par A. Meillet. Avant-propos de E. Benveniste
Editeur : Fondation Calouste Gulbenkian
Année : 1962
Imprimeur/Fabricant : Lisboa : Imprensa nacional [puis] Louvain : Imprimerie orientaliste
Description : 186 pages, 25 cm
Collection : Bibliothèque arménienne de la Fondation Calouste Gulbenkian
Notes : Réunion des articles publ. dans les " Mémoires de la Société de linguistique ", t. 10 à 16
Autres auteurs :
Sujets : Armenien -- Langue -- Linguistique
ISBN :
Bibliothèques : Consultable à la Bibliothèque de la Cathédrale apostolique arménienne, Paris
Catalogué à la Bibliothèque Nationale de France
Prix :

Commentaire :

Avant-propos
Les linguistes qui ont utilisé les Recherches sur la syntaxe comparée de l'arménien publiées du tome x au tome XVI des Mémoires de la Société de Linguistique, ont toujours regretté que A. Meillet ne les eût pas réunies en volume. Grâce au concours de la Fondation Calouste Gulbenkian ce souhait est exaucé. On peut aujourd'hui relire comme les chapitres consécutifs d un livre ces exposés donnés à plusieurs années d'intervalle.

Le premier a vu le jour en 1897-1898. II montre un savant déjà en pleine possession de sa méthode et de ses moyens. A. Meillet s'était tourné vers l'arménien dés le début de ses études. Après un apprentissage auprès de Carrière puis chez les Mekhitaristes de Vienne il avait été en 1891 compléter sa formation à Etchmiadzin. Tous ses travaux témoignent de la solidité de sa préparation. L'étendue de ses lectures sa familiarité avec la tradition philoTôgique des textes aussi bien que son expérience de l'arménien moderne faisaient déjà de lui un arméniste accompli. Et ces connaissances étaient mises en oeuvre avec les qualités magistrales que tant d'autres oeuvres devaient confirmer. Toujours l'arménien est resté son domaine de prédilection. On sait que dans ses dernières années A. Meillet était revenu à l'arménien poursuivant cette fois des recherches d'ordre surtout étymologique comme pour refermer autour des études qui lui étaient chères le cercle de son existence entière.

L'ouvrage a ainsi une unité manifeste. Pour le linguiste comme pour l'étudiant, il complète les indications beaucoup plus sommaires de l'Altarmenisches Elementabuch. Quoique le souci comparatif soit présent partout, l'exposé reste descriptif. L'histoire intervient surtout pour faire ressortir les lignes propres du développement arménien.

Ça et là on aperçoit en outre dans l'état classique l'amorce des transformations ultérieures. C'est pourquoi ces études restent nécessaires même à celui qui veut comprendre la formation de la langue moderne.

Il faut souhaiter que ce volume soit complété par un recueil des articles si nombreux que Meillet a consacrés à la phonétique, à la morphologie et à l'étymologie de l'arménien. On pourra ainsi embrasser dans sa totalité la contribution fondamentale de Meillet à la linguistique arménienne et en faire durer les enseignements.

E. BENVENISTE


Livre numéro 1622
Antoine MEILLET --- Cliquer pour agrandir Célébration solennelle du quinzième centenaire de la traduction arménienne de la Bible
 
Titre : Célébration solennelle du quinzième centenaire de la traduction arménienne de la Bible / auteur(s) : Nicolas Gueorguiévitch ADONTZ - Archag TCHOBANIAN - Antoine MEILLET - au Grand amphithéâtre de la Sorbonne, dimanche 29 mars 1936. Lettres d'Antoine Meillet et de Charles Diehl ; discours de Mgr Garékin Hovsepian, MM. A. Tchobanian, N. Adontz, G. Millet et A. Gastoué
Editeur : Ernest Leroux
Année : 1938
Imprimeur/Fabricant : impr. Araxes, Paris
Description : In-16, 83 p.
Collection :
Notes : Publication de la Société des gens de lettres arméniens de Paris
Autres auteurs :
Sujets : Célébration -- Traduction arménienne de la Bible
ISBN :
Bibliothèques : Consultable à la Bibliothèque de la Cathédrale apostolique arménienne, Paris
Catalogué à la Bibliothèque Nationale de France
Prix : 8 francs

Commentaire :

Table des matières

Avant-Propos, page 9
Discours de M. Edouard Soulier, page 12
Lettre d'Antoine Meillet, page 18
Lettre de M. Charles Diehl, page 20
Discours de Son Eminence Mgr Garékin Hovsepian, page 23
La traduction de la Bible et la poésie arménienne, Discours de M. Archag Tchobanian, page 30
La Bible arménienne et sa portée historique, Discours de M. Nicolas Adontz, page 47
L'art arménien, Discours de M. Gabriel Millet, page 64
La musique arménienne, Discours de M. Amédée Gastoué, page 72


Livre numéro 1380
  Esquisse d'une grammaire comparée de l'arménien classique
 
Titre : Esquisse d'une grammaire comparée de l'arménien classique / auteur(s) : Antoine MEILLET -
Editeur : Pères Mekhitaristes de Venise
Année : 1936
Imprimeur/Fabricant :
Description : In-8°, 205 p., errata
Collection :
Notes :
Autres auteurs :
Sujets :
ISBN :
Bibliothèques : Catalogué à la Bibliothèque Nationale de France
Prix :

Commentaire :

Existe à la BNF sous forme numérisée

Livre numéro 1381
  La Question arménienne et ses conséquences pour l'avenir international
 
Titre : La Question arménienne et ses conséquences pour l'avenir international / auteur(s) : Antoine MEILLET -
Editeur : comité national d études sociales et politiques
Année : 1919
Imprimeur/Fabricant :
Description : In-4 °, 35 p.
Collection :
Notes :
Autres auteurs :
Sujets :
ISBN :
Bibliothèques : Catalogué à la Bibliothèque Nationale de France
Prix :

Commentaire :


Livre numéro 1379
  Esquisse d'une grammaire comparée de l'arménien classique
 
Titre : Esquisse d'une grammaire comparée de l'arménien classique / auteur(s) : Antoine MEILLET -
Editeur : Pères Mekhitaristes de Venise
Année : 1903
Imprimeur/Fabricant :
Description : In-8° , XX-116 p.
Collection :
Notes :
Autres auteurs :
Sujets :
ISBN :
Bibliothèques : Catalogué à la Bibliothèque Nationale de France
Prix :

Commentaire :


ligne

  Retour à l'Index des auteurs