Retour à l'Index des auteurs    Accueil
Association Culturelle Arménienne de Marne-la-Vallée (France)

REVUE La Pensée et les Hommes

L'auteur

 
La revue "La Pensée et les Hommes" est née à la demande de nombreux auditeurs qui souhaitaient lire les textes des émissions entendues sur les ondes de l'INR, devenue RTBF.

Avec le temps, notre publication s'est étoffée d'articles originaux, appelés à illustrer les transcriptions des émissions ou à compléter par des contributions plus approfondies la réflexion amorcée dans les réalisations sur les ondes.

Puis, le succès aidant, la place prise par les articles écrits spécialement pour la revue l'a emporté largement sur les textes d'émission. Dans les années 1965-1975, la revue suivait de près l'actualité, jetait sur les faits du monde un regard critique, dialoguait souvent avec ses lecteurs, qui trouvaient dans nos pages un média susceptible de recueillir leur satisfaction ou leur indignation. De nombreux événements de la vie intellectuelle ou culturelle trouvaient une résonance dans nos pages : on se rappellera le débat sur la responsabilité de l'Église catholique dans le développement de l'antisémitisme, les difficultés liées à la mise au point d'une législation sur l'information en matière de contraception, la reconnaissance de la laïcité, de l'affaire de La Religieuse de Diderot ou encore les actions liées au combat mené par le docteur Willy Peers en faveur de l'interruption volontaire de grossesse.

En 1985, les modalités de parution et de contenu de notre revue ont changé. Une certaine désaffection du public pour la chose écrite ainsi qu'un renchérissement des coûts d'imprimerie et d'expédition nous ont amenés à repenser notre publication jusque-là mensuelle...

L’abonnement comprend trois dossiers thématiques annuels et un numéro « Varia ».

Dans sa nouvelle conception, notre revue paraît annuellement sous la forme de trois livres brochés qui comptent chacun environ cent trente pages et regroupent le point de vue d’une dizaine de spécialistes du sujet traité.

Chaque volume ambitionne de faire le point sur une question relative à la philosophie et à la morale de notre temps ou de traiter en profondeur un sujet qui intéresse les défenseurs des idéaux laïques. Aussi, tout naturellement, nos numéros ont pris place dans la collection « Laïcité » qu'édite le Centre d'Action laïque.


Avenue Victoria 5
1000 Bruxelles
Tél (en Belgique)02 640 15 20

Site web de l'auteur : lapenseeetleshommes.be/

ligne
Livre numéro 1888
REVUE La Pensée et les Hommes --- Cliquer pour agrandir Revue la Pensée et les Hommes : Le génocide turc des Arméniens, numéro 90
   
Titre : Revue la Pensée et les Hommes : Le génocide turc des Arméniens, numéro 90 / auteur(s) : REVUE La Pensée et les Hommes -
Editeur : la pensée des hommes
Année : 2013
Imprimeur/Fabricant :
Description :
Collection :
Notes :
Autres auteurs : Janine ALTOUNIAN [contribution] - Marie-Aude BARONIAN [contribution] - Raymond Haroutiun KEVORKIAN [contribution] - Yves TERNON [contribution] -
Sujets : Génocide arménien
ISBN :
Prix : 15,00 euros

Commentaire :

Le titre de l'ouvrage « Le génocide turc des Arméniens » ne doit pas rebuter le lecteur car son caractère confus ne reflète pas le contenu de ce recueil de treize contributions très intéressantes que publie la revue belge La Pensée et les Hommes.

Ancien président du Comité des Arméniens de Belgique, Édouard Jakhian, qui nous a quittés cette année, est l'auteur de trois articles. Cet avocat qui n'a cessé de combattre pour la reconnaissance du génocide des Arméniens retrace la présence des Arméniens en Belgique et dans un texte intitulé « Morale et négationnisme », démontre la nécessité de la pénalisation du négationnisme.
L'écrivain Pierre Mertens dénonce le cynisme des bienpensants en évoquant les débats qui eurent lieu en France sur la loi que le Conseil constitutionnel finira par rejeter.
Dans un court texte, le romancier Jean-Baptiste Baronian exprime son « mal à la mémoire ».
Le philologue Bernard Coulie, qui enseigne à l'université catholique de Louvain l'arménien et le géorgien classique, signe un texte érudit et passionnant sous le titre : « Culture arménienne et culture européenne: le rappel d'un idéal ».
Maître de conférences à l'université d'Amsterdam, Marie-Aude Baronian livre quant à elle ses réflexions sur le déni et la mémoire.
« Les preuves diplomatiques de l'extermination des Arméniens » constituent le thème de l'article de Jacques Ch. Lemaire.
François Roelants du Vivier retrace « le long chemin vers la reconnaissance légale des génocides et la sanction pénale de leur négationnisme ».
Enfin Main Goldschlàger de l'Institut de recherche sur l'Holocauste explique la position du Canada à l'égard de la négation des génocides.

Aux articles de ces auteurs belges, s'ajoutent les contributions de trois Français bien connus pour leurs travaux sur le génocide. Janine Altounian signe un article intitulé « Être Arménien entre l'héritage d'une transmission traumatique et l'épreuve de sa négation », Yves Ternon revient sur la définition du terme de génocide et Raymond H. Kévorkian dresse un état sur la recherche sur le génocide des Arméniens.

Texte non signé, Nouvelles d’Arménie Magazine, numéro 201, Novembre 2013


Table des matières

  • Édouard JAKHIAN : Pourquoi Caïn ?
  • Pierre MERTENS : Le grand cynisme des bien-pensants
  • Édourad JAKHIAN : Morale et négationnisme
  • Jean-Baptiste BARONIAN : Mal à la mémoire
  • Bernard COULIE : Culture arménienne et culture européenne : le rappel d'un idéal
  • Janine ALTOUNIAN : Être Arménien entre l'héritage d'une transmission traumatique et l'épreuve de sa négation
  • Édouard JAKHIAN : Les Arméniens en Belgique
  • Marie-Aude BARONIAN : Penser, comparer, pardonner. Réflexions sur le déni de la mémoire
  • Yves TERNON : Qu'est-ce qu'un génocide ?
  • Jacques Ch. LEMAIRE : Les preuves diplomatiques de l'extermination des Arméniens
  • François ROELANTS DU VIVIER : Un combat inachevé. Le long chemin vers la reconnaissance légale des génocides et la sanction pénale de leur négationnisme
  • Raymond H. KÉVORKIAN : L'état de la recherche sur le génocide des Arméniens
  • Alain GOLDSCHLÄGER : Le Canada, la négation des génocides et l'Arménie

ligne

  Retour à l'Index des auteurs