Retour à l'Index des auteurs    Accueil
Association Culturelle Arménienne de Marne-la-Vallée (France)

Daniel VAROUJAN
( 1884 - 1915 )

L'auteur

Daniel VAROUJAN --- Cliquer pour agrandir
Daniel Varoujan (Tcheboukkyarian) est né en 1884, dans le village Brgnik, près de Sébaste, en Arménie occidentale, où il fait ses études primaires et secondaires. Lors des massacres arméniens en 1896, il se réfugie à Constantinople et fréquente le Collège des Pères mekhitaristes. Il a commencé à écrire très jeune, sa première poésie a été publié en 1903, dans la revue Pazmaveb des Mekhitarises, Venise. En 1902, Varoujan est admis au Collège Mourad-Raphaëlian de Venise, où il fait connaissance avec les littératures arménienne et internationale. En 1906, il est admis à l’Université de Gand, en Belgique, où il étudie les sciences politiques et sociales. Une fois ses études achevées, il se consacre à la littérature et à l’enseignement, d’abord, à Sebaste, puis en Ethiopie et à Constantinople. Dans la nuit du 11 avril 1915 (correspondant au 24 avril, en calendrier grégorien), il est arrêté avec les intellectuels arméniens de Constantinople. Déporté dans les déserts, il est sauvagement assassiné le 23 août.
Daniel Varoujan est considéré comme un des pus grands poètes de la littérature arménienne occidentale. Il a publié quatre recueils de poésies : "Frissons", "Le Coeur de la race", "Chants païens" et "Le Chant du pain". Pour les Arméniens il incarne le poète-martyre.

Le 9 février 1958, un mémorial à Daniel Varoujan fut inauguré à Gand, dans l'université flamande, où il fit ses études. Une plaque commémorative fut posée en ce lieu qui est un peu son tombeau. À cette occasion, plusieurs discours pour l’honorer furent prononcés par diverses personnalités.

ligne
Livre numéro 613
  Chants païens et autres poèmes
Titre : Chants païens et autres poèmes / auteur(s) : Daniel VAROUJAN - traduit de l'arménien et présenté par Vahe Godel
Editeur : La Différence
Année : 1994
Imprimeur/Fabricant :
Description : 125 p. 17 cm
Collection : Orphée ISSN = 0993-8672 : 188
Notes : Texte arménien et traduction française en regard ; Bibliogr. p. 125
Autres auteurs :
Sujets : Poèmes
ISBN : 9782729110093
Bibliothèques : Catalogué à la Bibliothèque Nationale de France
Prix : 5,07 euros
Achat possible sur : Amazon

Commentaire :


Livre numéro 612
Daniel VAROUJAN --- Cliquer pour agrandir Le Chant du pain : poèmes
Titre : Le Chant du pain : poèmes / auteur(s) : Daniel VAROUJAN - trad. de l'armenien par Vahe Godel
Editeur : Parenthèses
Année : 1990
Imprimeur/Fabricant : 58-Clamecy - Impr. Laballery
Description : 93 p. couv. ill. 24 cm
Collection : Collection Armenies ISSN = 0248-5877
Notes : Texte arménien et traduction française en regard
Autres auteurs :
Sujets :
ISBN : 9782863640593
Bibliothèques : Consultable à la Bibliothèque de la Cathédrale apostolique arménienne, Paris
Catalogué à la Bibliothèque Nationale de France
Prix : 14,00 euros
Achat possible sur : Amazon

Commentaire :

Poésie de la générosité, pleine de scènes de la vie,
grosse de toutes les espérances humaines.
Poésie de la beauté, chargée de vigueur.
Poésie de la sensualité et de la passion.

Telle est l'oeuvre d'un des plus grands de la littérature arménienne du XXe siècle, Daniel Varoujan. Il sera l'éternelle fierté des Pères Mekhitaristes de Venise dont il a été l'élève, et qui lui permettront de poursuivre des études supérieures à l'université de Gand, en Belgique. De retour au pays natal, il publie deux grands recueils "Le Coeur de la Race" et "Chants païens" Quand il est arrêté, un certain 24 avril 1915, il couchait déjà sur le papier, de son écriture fine et précise, les poèmes du "Chant de pain" qui restera une oeuvre inachevée... Le poète meurt assassiné en août 1915.

Dès les premiers vers, cela éclate d'exubérance et cela monte au ciel.
`Muse de mes ancêtres,
Dis moi .l'allégresse du pain,
Sa sainteté, sa force créatrice"

Cela monte comme le chant de Nersès Chnorhali. Oui, chaque poème est ici un chant qui exalte la geste du pain depuis les labours, les semailles, les moissons et jusqu'au moulin. Toute la vie est, si bellement sensuelle, comme l "Appel des terres". Dans ce poème, quiconque aurait chanté l'amour du paysan pour sa terre. Daniel Varoujan, lui, fait l'inverse et cela donne une déclaration d'amour étonnante des terres à leurs paysans. Appel de la. vie, appel à la vie dispensée par ces derniers dans une très belle image

":..c'est dans le creux de leurs paumes que le grain commence à germer"

Par la paysannerie, c'est une morale du travail et de la générosité que le poète développe. Ici, il consacre un poème au travail de la herse, là un autre à celui de la batteuse, là encore au grenier et au moulin. Mais l'effort humain est partout. Toujours, il reste fidèle à chanter le compagnon inséparable du paysan, le boeuf, force de travail incontournable, symbole de richesse, de puissance et de paix.

Parce que Varoujan croit en la générosité de la terre, il fait des paysans conquérants. Avec le blé de la terre, ils assurent la victoire de la vie sur la mort, ils s'élèvent, sans abandonner l'ordre matériel, vers le spirituel et le cosmique dans un élan audacieux

"Sème, Semeur, Pour le pauvre que la faim tenaille...
Sème, Semeur,
jusqu'au delà des bornes !
Sème des flots, sème des galaxies !"

Quand le blé murit, Varoujan écrit le poème "O terre dorée". Ca commence comme un tableau de Van Gogh! C'est simplement sublime de couleurs d'incendie qu'on retrouve de façon récurrente dans bien d'autres poèmes.
Vingt-neuf tableaux ainsi se succèdent, charriant des flots d'images fortes, de sentiments puissants, d'aspirations civilisatrices. La présente édition du "Chant du Pain' fera date. Parce qu'elle s'est adjugée avec bonheur la compétence de Vahé Godel, pour la traduction en français. Ensuite parce qu'en regard de chaque traduction, l'original en arménien est imprimé. Mieux, pour le premier poème, les Editions Parenthèses ont eu le bon goût de reproduire le fac-similé écrit de la main même de Daniel Varoujan. C'est un beau travail. C'est une belle lecture.

M. A., Mensuel France-Arménie, numéro 91, Juin 1990


Livre numéro 611
  L' Or de la terre : choix de poèmes
 
Titre : L' Or de la terre : choix de poèmes / auteur(s) : Daniel VAROUJAN - presentés et adaptés de l'arménien par Vahe Godel
Editeur : Entraygues-sur-Truyere - Couesgue, 12140 : la Harpe d Eole
Année : 1987
Imprimeur/Fabricant : 12-Entraygues-sur-Truyere - Impr. la Harpe d'Eole
Description : 59 p. ill. 24 cm
Collection :
Notes :
Autres auteurs :
Sujets :
ISBN :
Bibliothèques : Catalogué à la Bibliothèque Nationale de France
Prix :

Commentaire :


Livre numéro 800
Daniel VAROUJAN --- Cliquer pour agrandir Choix de poèmes arméniens : Grégoire de Narek, Poèmes du Moyen Age, Daniel Varoujan, Yéghiché Tcharents
 
Titre : Choix de poèmes arméniens : Grégoire de Narek, Poèmes du Moyen Age, Daniel Varoujan, Yéghiché Tcharents / auteur(s) : Yéghiché TCHARENTS - Daniel VAROUJAN - Traduction de Luc-André Marcel et Garo Poladian
Editeur : Hamaskaïne
Année : 1980
Imprimeur/Fabricant : W. Sethian Press, Beyrouth (Liban)
Description : 256 pages, 15,50 x 22,50 cm, couverture cartonnée sous jaquette
Collection :
Notes :
Autres auteurs : Luc-André MARCEL [traducteur] -
Sujets :
ISBN :
Bibliothèques : Consultable à la Bibliothèque de la Cathédrale apostolique arménienne, Paris
Prix :

Commentaire :


Livre numéro 610
Daniel VAROUJAN --- Cliquer pour agrandir Poèmes
   
Titre : Poèmes / auteur(s) : Daniel VAROUJAN - Traduction de Luc-André Marcel, avec le concours de Garo Poladian
Editeur : Hamaskaïne
Année : 0000
Imprimeur/Fabricant : mprimerie Hamaskaïne, 10 rue Hussein Beyhoum, Beyrouth (Liban)
Description : 106 pages, 17,20 x 24,80 cm, reliure cartonnée, 1 photographie
Collection :
Notes : Œuvre couronnée par le "Prix littéraire Kévork Melidinetzi"
Autres auteurs : Luc-André MARCEL [traducteur] -
Sujets :
ISBN :
Prix :

Commentaire :

Contient également (en plus des traductions) :
Notes de la Poésie arménienne et Daniel Varoujan, par Luc-André Marcel
Discours prononcé par Garo Poladian, lors de l’inauguration de la plaque commémorative de D. Varoujan à Gand (Belgique)
Fragments des discours prononcés par diverses personnalités à cette inauguration
Nouvelle note sur Daniel Varoujan, par Luc-André Marcel

ligne

  Retour à l'Index des auteurs