Retour à l'Index des auteurs    Accueil
Association Culturelle Arménienne de Marne-la-Vallée (France)

Anaïd DONABEDIAN
( n. 1962 )

L'auteur

Anaïd DONABEDIAN --- Cliquer pour agrandir
Naissance en 1962 à Lyon (Rhône, France).

Anaïd Donabédian est Professeur des universités en arménien. Agrégée de russe, docteur en sciences du langage, elle a été depuis 1991 à l’Inalco responsable de la section d’arménien, directrice-adjointe du département Eurasie, présidente de la commission multimedia et elle est directrice de la formation master depuis 2005. Elle est par ailleurs co-fondatrice et directrice du Cercle de Linguistique de l’Inalco, co-fondatrice et vice-présidente de la Société des Etudes Arméniennes, et actuellement vice-présidente de la Société de Linguistique de Paris.
Publications marquantes :
Donabédian, A. (ed.), Langues de diaspora, langues en contact, Faits de Langue, Ophrys, Paris, 18/2001, 282 p.
Donabédian, A., (ed.) Le sujet, une catégorie en question, Cahiers de Linguistique de l’Inalco, 6/2006-2007
Donabédian, A., “Toward a Semasiological account of Evidentials : an Enounciative Approach of –er in Modern
Western Armenian”, Journal of Pragmatics, 33/3 (2001) 421-442.
Donabédian, A., Boyacioglu, N., « La lemmatisation de l’arménien occidental avec Nooj », in S. Koeva, D. Maurel,
M. Silberztein, Formaliser les langues avec l’ordinateur, de INTEX à NooJ, Presses Universitaires de Franche-Comté, 2007, p. 55-75.

Site web de l'auteur : a.donabedian.free.fr/

ligne
Livre numéro 1829
Anaïd DONABEDIAN --- Cliquer pour agrandir Remontée
Titre : Remontée / auteur(s) : Gagik GHAZAREH - traduit de l'arménien oriental par Kégham Nigoghossian, Anaïd Donabédien et Shaga Yuzbashyan ; Préface d’Edward Balassanian
Editeur : Espace d'un instant (L')
Année : 2013
Imprimeur/Fabricant : 01-Peronnas : impr. Sepec
Description : 1 vol. (76 p.) ; 14 cm
Collection :
Notes : Œuvre traduite à l'initiative d'Eurodram, réseau européen de traduction théâtrale, et publiée aux éditions l'Espace d'un instant à l'initiative de la Maison d'Europe et d'Orient, avec le soutien du Centre National du Livre.
Autres auteurs : Anaïd DONABEDIAN [traducteur] -
Sujets : Théâtre -- Arménie contemporaine
ISBN : 9782915037777
Bibliothèques : Consultable à la Bibliothèque de la Cathédrale apostolique arménienne, Paris
Catalogué à la Bibliothèque Nationale de France
Prix : 11,00 euros
Achat possible sur : Amazon

Commentaire :

Hallucination, extase, frénésie, ou une combinaison de tout cela ? Ce scénario scénographique est construit comme une mosaïque de tableaux contradictoires, dans un espace-temps mouvant, habité de déplacements arbitraires et de strates allégoriques de second plan qui détournent de l’action principale. Le héros, protéiforme et universel, s’efface. Le récit se fait parfois document, hybride foisonnant par sa structure et par sa forme. Remontée est sans contexte un objet théâtral étrange et complexe. Les répliques, comme orphelines, ne sont pas affectées à un personnage. Le temps est insaisissable, tantôt plongeant jusqu’au tréfonds des âges, tantôt éclatant d’actualité. Une procession funèbre nous fait cheminer, au son du doudouk, entre un cimetière, une boîte de nuit, une université, les sous-sols du KGB... Et, comme un incessant rappel, assourdissant : « A, Ar, Ara, Armen, Arménie, Araxe, Ararat… »

Livre numéro 1553
Anaïd DONABEDIAN --- Cliquer pour agrandir L’Imbécile
Titre : L’Imbécile / auteur(s) : Vahram MARTIROSYAN - Bilingue arménien- français ; traduite de l'arménien par Syuzanna Harutyunyan et Anaïd Donabédian
Editeur : L'Asiathèque - Maison des langues du monde
Année : 2010
Imprimeur/Fabricant : 46-Mercuès : Impr. France Quercy
Description : 1 vol. (152 p.) : couv. ill. en coul. ; 12,5 x 18 cm
Collection : Bilingues Langues et Mondes ; n° 22
Notes : Le texte est en arménien oriental, avec l'orthographe réformée soviétique
Autres auteurs : Anaïd DONABEDIAN [traducteur] -
Sujets : Roman
ISBN : 9782360570119
Bibliothèques : Consultable à la Bibliothèque de la Cathédrale apostolique arménienne, Paris
Catalogué à la Bibliothèque Nationale de France
Prix : 14,00 euros
Achat possible sur : Amazon

Commentaire :

"L’Imbécile" est une longue nouvelle, écrite en 2003-2004. C’est un récit fantastique et philosophique: au sommet d’une montagne, diverses personnes, dont le narrateur et une jeune fille, se retrouvent dans une grotte, antichambre du lieu où Dieu reçoit ceux qui viennent lui demander de l’aide ou des explications. Dans le récit interviennent des contes, l’un affiché dans cette étrange salle d’attente, l’autre raconté par l’un des personnages du récit, et chacun brode des variations sur ces contes et sur leur signification. L’originalité du récit réside principalement dans la réinterprétation de ces contes. Au sortir de la rencontre du narrateur avec Dieu, qui donne lieu à des dialogues pleins d’humour, la mère du narrateur revit (car c’est le souhait que celui-ci a exprimé à Dieu), mais pour très peu de temps, juste assez pour que le fils, de nouveau orphelin, réalise pleinement qu’elle était la seule à le comprendre. Le temps s’étant enfui mystérieusement, il se retrouve terriblement seul, se demandant si d’avoir voulu rencontrer Dieu il n’avait pas tout perdu, comme le héros du conte qui fait toujours les mauvais choix, l’imbécile! l’imbécile !

Vahram Martirosyan fait partie de cette nouvelle génération d'écrivains arméniens qui a émergé depuis l'indépendance. Fondateur, avec la poétesse Violette Krikorian, de la revue littéraire d'avant-garde Bnagir, Vahram Martirosyan est une voix acide, lucide, souvent en butte avec un certain formalisme, qui n'hésite pas à bousculer ses contemporains et à déchirer le voile des apparences. Ce ton et cette posture, associés à une écriture puissante et rythmée, lui ont déjà valu de nombreux soucis avec la censure. L'Imbécile est une nouvelle fantastique et philosophique. C'est un récit qui nous conduit dans une grotte, antichambre du lieu où Dieu reçoit ceux qui viennent lui demander de l'aide. Ce texte, très original, réinterprète les contes présents dans le récit même, pour leur donner valeur de message initiatique, d'invitation à une certaine méditation sur la vie et le temps.
Philippe Villard, France-Arménie, numéro 372, Février 2011


Livre numéro 1266
Anaïd DONABEDIAN --- Cliquer pour agrandir Histoire du peuple arménien
Titre : Histoire du peuple arménien / auteur(s) :Sous la direction de Gérard Dédeyan
Editeur : Privat
Année : 2007
Imprimeur/Fabricant : N.G. Impressions (Bouloc, 31)
Description : 1008 pages, couv. en couleurs, cartes, 24 x15 cm
Collection : Histoire, dirigé par Patrik Chabanel
Notes : Bibliogr. p. 21-30. Notes bibliogr. Index Texte francais seul
Autres auteurs : Gérard DEDEYAN [directeur] - Anaïd DONABEDIAN [contribution] -
Sujets : Arméniens -- A l'étranger -- Histoire -- Recueils d'articles * Armeniens -- Histoire -- Recueils d'articles * Arménie -- Histoire -- Recueils d'articles
ISBN : 9782708968745
Bibliothèques : Catalogué à la Bibliothèque Nationale de France
Prix : 30,00 euros
Achat possible sur : Amazon

Commentaire :

Nouvelle édition de l'ouvrage paru aux éditions Privat en 1982 sous le titre Histoire des Arméniens. Oeuvre d'une équipe internationale (France, Italie, Royaume-Uni, États-Unis, Canada, Arménie) d'universitaires de renom, elle est la seule étude exhaustive, en français, sur l'histoire trimillénaire des Arméniens. L'ouvrage a été largement complété pour le quart de siècle décisif aboutissant à l'année 2006, et scrupuleusement mis à jour pour les périodes précédentes (avec un chapitre additionnel sur la première République d'Arménie, 1918-1921). À noter : on célèbre - de septembre 2006 à juillet 2007 - l'Année de l'Arménie en France.


Sommaire

Préface, par Jean Richard, membre de l'Institut de France
Préface de la première édition (extrait)
Introduction bibliographique générale, par Gérard Dédéyan et Raymond H. Kévorkian
Système de translittération adopté dans l'Histoire du peuple arménien

I Terre, peuple et langue par Robert H. Hewsen, Frédéric Feydit et Anaïd Donabédian
Il Avant les Arméniens : les Ourartéens, guerriers et bâtisseurs par Charles Bumey
III Les Arméniens entre l'Iran et le monde gréco romain (IVe siècle av. J. C. vers 300 ap. J. C.) par Marie Louise Chaumont et Glusto Traina
IV Affirmation de l'Arménie chrétienne (vers 301 590) par Jean Pierre Mahé
V Domination arabe et libertés arméniennes (VIIe-IXe siècle) par Bemadette Martin Hisard
VI – L’indépendance retrouvée : Royaume du Nord et Royaume du Sud (IXe XIe siècle) par Nina Garsoïan et Jean Michel Thierry
VIII Vocation impériale ou fatalité diasporique : les Arméniens à Byzance (IVe XIe siècle) par Jean Claude Cheynet et Gérard Dédéyan
VIII Le temps de la croisade (fin XIe-fin XIVe siècle)par Gérard Dédéyan, Isabelle Augé et Nicole Thierry
IX Sous le joug des Turcomans et des Turcs Ottomans (XVe XVIe siècle) par Dickran Kouymjian
X Débris de l'indépendance nationale et diaspora (des origines au XVIIIe siècle) par Robert H. Hewsen et Levon B. Zekiyan
XI Renaissance arménienne et mouvement de libération (XVIIe-XVIIIe siècle) par Levon B. Zekiyan
XII L'Arménie et l'éveil des nationalités (1800 1914) par Anahide Ter Minassian
XIII Le génocide de 1915 1916 et la fin de l'Empire ottoman (1914 1923) par Yves Ternon
XIV La République d'Arménie (1918 1920) par Anahide Ter Minassian
XV L'Arménie soviétique (1921 1991) par Claire Mouradian
XVI La troisième république: L'Arménie face aux défis de l'indépendance (1991 2000) par Dzovinar Kévonian et Taline Ter Minassian
XVII Les années 2000 2006 : l'Ère Kotcharian par Séda Mavian
XVIII L'Église dans l'Arménie contemporaine (1921 2007) par le Pasteur Jean Michel Hornus et Mgr Norvan Zakarian, Philippe S. Sukiasyan
XIX La culture dans l'Arménie contemporaine (1921 2007) par Gérard Dédéyan et Lilith Zakarian
XX Un peuple en exil, la Grande Diaspora (XIXe-XXIe siècle) par Aide Boudjikanian
XXI Les Arméniens en France du début du XIe au début du XXe siècle par Gérard Dédéyan et Raymond H. Kévorkian

Les grandes dates de l'histoire des Arméniens
Index sélectif des noms de personnes
Index sélectif des noms de lieux
Table des cartes


Les auteurs sont :
- Madame Isabelle AUGÉ, Maître de Conférences en Histoire du Moyen Âge à l'Université Paul Valéry, Montpellier III.
- Madame Aïda BOUDJIKANIAN, Historienne des Diasporas, Docteur en Géographie des Universités de Lyon et de Montréal.
- Monsieur Charles BURNEY, Professeur émérite d'Histoire et d'Archéologie orientales à l'Université de Manchester (Grande-Bretagne )
- Mademoiselle Marie-Louise CHAUMONT, Chargé de Recherche honoraire au Centre National de la Recherche scientifique (Paris)
- Monsieur Jean Claude CHEYNET, Professeur d'Histoire byzantine à l'Université de Paris IV Panthéon-Sorbonne.
- Monsieur Gérard DEDEYAN, Professeur d'Histoire du Moyen Age à l'Université Paul Valéry Montpellier III, Membre étranger de l'Académie Nationale des Sciences d'Arménie
- Madame Anaid DONABEDIAN, Professeur d'arménien à l'Institut National des Langues et Civilisations Orientales (Paris).
- Frédéric FEYDIT (décédé), Professeur à l'Institut National des Langues et Civilisations Orientales (Paris).
- Mademoiselle Nina G. GARSOIAN, Professeur émérite d'études arméniennes à l'Université Columbia, New York, Membre correspondant de l’Académie britannique (Etats-Unis)
- Monsieur Babken HAROUTIOUNYAN, Chef de la Chaire d'Histoire du peuple arménien et Directeur du Laboratoire de Géographie historique de l'Université d'Etat d'Erevan (Arménie)
- Monsieur Robert H. HEWSEN, Professeur émérite à l'Université Rowen, New Jersey, (Etats-Unis)
- Pasteur Jean Michel HORNUS (décédé), Maître de conférences à Selly Oak College, Birmingham.
- Madame Dzovinar KEVONIAN, Maître de Conférences en Histoire contemporaine à l'Université de Paris-X Nanterre.
- Monsieur Raymond H. KEVORKIAN, Directeur de Recherche à l'Université de Paris VIII, Conservateur de la Bibliothèque arménienne Nubar (Paris).
- Monsieur Dickran KOUYMJIAN, Professeur d'Histoire et Civilisation arméniennes à l'Université d'Etat de Californie, Fresno (Paris).
- Monsieur Jean Pierre MAHE, Directeur d'Etudes à l'Ecole Pratique des Hautes Etudes (IVO section, Sciences historiques et philologiques), Membre de l'Institut de France, Membre étranger des Académies nationales des Sciences d’Arménie et de Géorgie (Paris) - Madame Bernadette MARTIN HISARD, Maître de Conférences honoraire en Histoire du Moyen Age à l'Université de Paris I Panthéon-Sorbonne (Paris)
- Madame Séda MAVIAN, Diplômée de l'institut d'études Politiques de Paris et de l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (Paris)
- Madame Claire MOURADIAN, Directeur de Recherche au Centre National de la Recherche scientifique (Arcueil)
- Monsieur Philippe SUI(JASYAN, Enseignant à l'Institut Supérieur d'études œcuméniques de l'Institut Catholique de Paris, Directeur de la Maison d’Arménie à la Cité Internationale Universitaire, (Paris)
- Madame Anahide TER MINASSIAN, Maître de Conférences honoraire en Histoire contemporaine à l'Université de Paris I Panthéon-Sorbonne.
- Madame Taline TER MINASSIAN, Maître de Conférences en Histoire contemporaine à l'Université de Saint Etienne
- Docteur Yves TERNON, Historien des génocides (Paris).
- Madame Nicole THIERRY, Docteur d'Etat, Chargé de Conférences à l'Ecole Pratique des Hautes Etudes.
- Monsieur Jean Michel THIERRY, Archéologue, Chargé de Conférences à l'Ecole Pratique des Hautes Etudes.
- Monsieur Giusto TRAINA, Professeur d'Histoire romaine aux Universités de Lecce et de Paris VIII.
- Monseigneur Norvan ZAKARIAN, Prélat des Arméniens de Lyon et de la Région Rhône-Alpes (Lyon).
- Boghos ZEKIYAN, Professeur de langue et littérature arméniennes à l'Université Cà Foscari, Venise, et à l'Institut Pontifical Oriental Rome, Membre étranger de l’Académie Nationale des Sciences d’Arménie (Italie).


Livre numéro 604
Anaïd DONABEDIAN --- Cliquer pour agrandir L’Enchaîné
 
Titre : L’Enchaîné / auteur(s) : Levon CHANTH - jeu théâtral du Moyen âge arménien ; trad. de l'arménien par Anaïd Donabédian et Alice Artignan
Editeur : Espace d'un instant (L')
Année : 2003
Imprimeur/Fabricant : Nouvelle Imprimerie Laballery (58500 Clamecy)
Description : 148 p., 195 x 140 mm, couverture illustrée en couleurs
Collection :
Notes :
Autres auteurs : Anaïd DONABEDIAN [traducteur] -
Sujets :
ISBN : 2915037035
Bibliothèques : Catalogué à la Bibliothèque Nationale de France
Prix : 10,00 euros

Commentaire :

Préface

De même que l’Ararat est le symbole éternel de l’Arménie, de même la ville fortifiée
d’Ani en représentait le prestige et la gloire sous le règne des rois arméniens Bagratides, au
dixième siècle. Cette ville forte « aux mille églises », située au bord du canyon de l'Arpa
Tchaï (ou Akhourian), très convoitée par ses voisins, subit, au cours des siècles, la domination
successive des Arabes, des Kurdes, des Turcs seldjoukides, des Kurdes, des Perses, des
Byzantins, des Mongols, ce qui n’a pas manqué d’inspirer les historiographes médiévaux et
les écrivains modernes. Aujourd’hui, le site d’Ani se trouve en Turquie orientale, à la
frontière de la république d’Arménie. Abandonné depuis le XIVème siècle, mis à mal par
l’activité sismique de la région et le manque d’entretien, fait l’objet de démarches en vue de
son inscription au patrimoine mondial de l’humanité.

Au XIIème siècle, Ani se trouve donc sous domination musulmane, gouvernée par un
prince arménien. Face à une pression fiscale grandissante, un soulèvement des notables et des
artisans entraîne la chute de l'émir. Le prince gouverneur fait alors appel aux troupes du roi
géorgien voisin pour écraser l’insurrection. Voila ce qui apparaît comme cadre historique de
« L’enchaîné ». En réalité, l’insurrection qui y est évoquée pourrait être aussi bien celle de
1155, de 1161 que de 1174, l’émir pourrait être Abdul Aswar II, Shaddad Ibn Mahmud, ou
encore Manutché II. De même, le Prince Vahan Pahlavuni, pourrait aussi bien être Vahram
Pahlavouni que Grigor Apirat du même nom, et le roi géorgien, David le Constructeur, ou
bien Georgi Bagratouni. Si l’émir est ici qualifié de turc, il ne faut y voir qu’un terme
générique pour les musulmans. Certes, le récit par la concubine de l’incendie dans lequel elle
a perdu sa famille et sa maison, ainsi que de son enlèvement, peuvent évoquer le génocide de
1915, dont les plaies sont encore vives au moment où Shant écrit. De même, les discours des
tribuns mis en scène dans l’Enchaîné ont parfois des inflexions évoquant les révolutionnaires
du Caucase pré-soviétique. Mais là n’est pas le propos de la pièce.
Si Levon Shant brouille à dessein les pistes, c’est que malgré le sous-titre Jeu théâtral
du Moyen-Age arménien, l’histoire n’est ici qu’un prétexte pour construire une problématique
universelle, un peu comme dans la célèbre épopée populaire arménienne David de Sassoun,
où les sources historiques de diverses époques et les éléments mythiques se superposent, pour
faire surgir une dimension nouvelle.
Levon Shant mêle lui aussi le mythe à l’histoire, en recourant au mythe d’Artavazd,
relaté par l’historien arménien Moïse de Khorène, et profondément ancré dans les croyances
et les superstitions populaires : à la mort d'Artachès (85- 126) roi d'Arménie très aimé, une
foule de gens cessèrent de vivre ... il y eut autour de son tombeau bien des morts volontaires.
Ce que voyant, son fils Artavazd, qui devait lui succéder, s'en irrita et dit :

Tu pars en emportant ton royaume avec toi.
Et, sur de tels débris, tu veux que je sois roi ?" Et Artachès répond pour le maudire :
Si tu chevauches pour la chasse,
Gravissant le noble Ararat,
Puissent les démons rapaces,
T'entraînant toujours au-delà,
T'enchaîner à sa cime altière !
Et ne vois plus jamais la lumière !" (traduction Annie et Jean-Pierre Mahé )

Echappant résolument à tout manichéisme, l’auteur ne choisit pas entre le bien et le mal,
mais propose à chacun de tuer d’abord le tyran qui règne au fond de lui-même. La figure
ambiguë d’Artavazd incarne à la fois la révolte enchaînée, la force, promesse de cataclysme
en même temps que d’un idéal toujours différé.

Les traductrices remercient Krikor Beledian et Arby Ovanessians pour leur précieuse
contribution à la compréhension de l’œuvre, et Jean-Claude Carrière pour sa relecture
attentive de cette traduction.

Anaïd Donabédian
Alice Artignan


ligne

  Retour à l'Index des auteurs