Retour à l'Index des auteurs    Accueil
Association Culturelle Arménienne de Marne-la-Vallée (France)

Parouir SEVAK
( 1924 - 1971 )

L'auteur

Parouir SEVAK --- Cliquer pour agrandir
Naissance le 24 janvier 1924 à Chanaghchi (Arménie), décès le 17 juin 1971.

Paruyr (Sevak) Ghazaryan étudie la littérature arménienne à Erevan, suit les cours de l’Institut Maxime-Gorki pour la littérature mondiale à Moscou de 1951 à 1956 et y enseigne à partir de 1957. Actif à l’Institut littéraire de l’Académie des Sciences arménienne depuis 1963, il passe un doctorat avec sa thèse sur la vie et l’œuvre du poète arménien Sayat-Nova (XVIIIe siècle). Il est à l’origine d’un renouveau de la poésie lyrique arménienne à partir des années 1960. Sevak, ainsi que son épouse Nelli, meurt le 17 juin 1971 d'un accident de voiture demeuré mystérieux. Il repose dans son village natal.

Tombe de Parouir SEVAK --- Cliquer pour agrandir
La tombe de Parouir SEVAK
ligne
Livre numéro 2156
Parouir SEVAK --- Cliquer pour agrandir Le clocher qui cesse résonne
Titre : Le clocher qui cesse résonne / auteur(s) : Parouir SEVAK - Epopée en vers
Editeur : SIGEST
Année : 2015
Imprimeur/Fabricant : Imprimé en Pologne
Description : 17 x 24 cm, 264 pages, couverture illustrée en couleurs
Collection :
Notes : Traduction de "Anleréli Zangakatoun"
Autres auteurs : Alice VARVARIAN-SABOUNDJIAN [traducteur] -
Sujets : Biographie de Komitas
ISBN : 9782917329764
Bibliothèques : Catalogué à la Bibliothèque Nationale de France
Prix : 16,00 euros
Achat possible sur : Amazon

Commentaire :

Epopée en vers de Parouïr Sévak, en six groupes de chants. Traduction de l'arménien par Alice Varvarian. Les cinq premiers groupes (Les cloches du Clocher) représentent cinq périodes de la vie de R.P. Komitas et du peuple arménien. Le sixième groupe (L'écho amplifié) concerne la période après la mort du compositeur.

« Anleréli Zangakatoun », ce chef-d’œuvre, du célèbre poète arménien Parouïr Sévak, présente toutes les caractéristiques d’une épopée moderne.

C’est un hymne dédié à Komitas : prêtre, poète, grand compositeur, chanteur, pédagogue et source de la connaissance du chant arménien. C’est un personnage d’une grande importance nationale et internationale. En matière de musique religieuse, Komitas redécouvre la clé perdue du vieux solfège, ainsi que les modes de notation médiévales en neumes et en khaz.

L’œuvre est basée sur les mélodies et chansons populaires que Komitas avait collectées. Il fallait donc essayer de garder le rythme des vers. « En traduisant, je me suis aussi appliquée à garder toutes les variations de rythme de l’œuvre originale. C’est comme si je vous faisais sentir les battements du pouls, les palpitations du cœur de l’auteur au moment où il écrivait les vers » dit la traductrice.

Le Père Komitas, personnage connu du monde entier, ayant survécu au génocide de son peuple en 1915, mourut dans un asile à Villejuif. Une statue en hommage à Komitas et aux victimes du génocide a été érigée à Paris, Place du Canada.

Bien sûr le thème principal concerne la vie et l’œuvre de Komitas, mais parallèlement Sévak raconte avec minutie la vie des Arméniens pour que le lecteur qui ne connaît pas le peuple arménien puisse en avoir une image, puis, en se basant sur cette représentation, il lui permet de comprendre l’étendue du génocide d’un peuple et de sa culture.

Pour faire connaître ce poème épique aux lecteurs francophones, Alice Varvarian a réalisé un exploit en franchissant les difficultés que représente la traduction d’une telle œuvre littéraire.

Tant que le monde existera, notre clocher résonnera… !

[source éditeur]


Livre numéro 601
Parouir SEVAK --- Cliquer pour agrandir Que la lumière soit !
Titre : Que la lumière soit ! / auteur(s) : Parouir SEVAK - trad. de l'arménien par Donikian
Editeur : Parenthèses
Année : 1988
Imprimeur/Fabricant : 58-Clamecy : Impr. Laballery
Description : 197 p. couv. ill. 24 cm
Collection : Collection Armenies ISSN = 0248-5877
Notes :
Autres auteurs : Denis DONIKIAN [traducteur] -
Sujets : Poésie
ISBN : 9782863640401
Bibliothèques : Consultable à la Bibliothèque de la Cathédrale apostolique arménienne, Paris
Catalogué à la Bibliothèque Nationale de France
Prix : 18,00 euros
Achat possible sur : Amazon

Commentaire :

Les poètes... "Nous vivons une époque telle / Que ces gens-là... il faut les plaindre." Dans l'oeuvre du poète arménien Parouïr Sévak, Que la lumière soit ! fait figure de recueil testamentaire. Mais c'est le bouffon de toutes les sociétés qui parle : "Otez vos masques !" C'est l'amoureux de l'amour qui exalte le "miracle ordinaire" : "Comme si la vie tout à coup fut lavée /, De la boue qui la couvre". De sorte que l'homme tout compte fait s'interroge : "Je me mets à croire en la justice / Au point qu'il me semble... que je mourrai de mort naturelle..." Hélas non ! Mais loin des conformismes obligés et des rhétoriques artificielles, le poète habite enfin sa voix, atteint sa propre humanité, grâce à cette liberté que lui offre sa vocation. Littéralement il "prend la parole".

Livre numéro 781
Parouir SEVAK --- Cliquer pour agrandir Numéro 88, Arménie : le droit à la mémoire
   
Titre : Numéro 88, Arménie : le droit à la mémoire / auteur(s) : Revue Esprit -
Editeur : Ed. Esprit, 19, rue Jacob 75006 Paris
Année : 1984
Imprimeur/Fabricant : Imprimerie Hérissey, Evreux
Description : 15 x 24 cm, 194 pages, couverture illustrée
Collection :
Notes : Numéro d'Avril 1984, Commission paritaire 58339
Autres auteurs : Gérard CHALIAND [contribution] - Michel MARIAN [contribution] - Claire MOURADIAN [contribution] - Parouir SEVAK [contribution] -
Sujets : Génocide arménien 1915
ISBN :
Prix : 46,00 FRF

Commentaire :

Contient un dossier "Arménie : le droit à la mémoire".

Gérard Chaliand : Introduction, pages 77-79
Michel Marian : Le point de vue turc sur le génocide, pages 80-85
Richard G. Hovanissian : L'intermède de l'indépendance nationale, pages 86-108
Barouïr Sévag : Poèmes, pages 109-113
Claire Mouradian : Les relations soviéto-turques et la question arménienne depuis 1945, pages 114-127


ligne

  Retour à l'Index des auteurs