Retour à l'Index des auteurs    Accueil
Association Culturelle Arménienne de Marne-la-Vallée (France)

Varvara BASMADJIAN

L'auteur

Varvara BASMADJIAN --- Cliquer pour agrandir
Historienne de l'art

Secrétaire du conseil d'administration de la Société des Etudes arméniennes (2005)


Note : Mme Basmadjian est la veuve de Garig Basmadjian, marchand d'art français, spécialiste réputé de l'art arménien, disparu à 41 ans dans des conditions troublantes le 29 juillet 1989 à Moscou.

ligne
Livre numéro 2056
Varvara BASMADJIAN --- Cliquer pour agrandir La Méditerranée des Arméniens - XIIe - XVe siècle
 
Titre : La Méditerranée des Arméniens - XIIe - XVe siècle / auteur(s) : Colloques - Sous la direction de Claude Mutafian ; Actes du colloque international sur le royaume arménien de Cilicie, tenu à Jérusalem en 2009
Editeur : Geuthner
Année : 2014
Imprimeur/Fabricant : La Manufacture, 52200 Langres
Description : 16 x 24 cm, 398 pages, couverture illustrée en couleurs, nombreuses illustration en NB et couleurs ; 16 pl. couleurs + ill. en N&B
Collection : Orient chrétien médiéval
Notes : Textes des communications en français et en anglais. - Issus du colloque international, Jérusalem, juillet 2009. - Notes bibliographiques
Autres auteurs : Claude MUTAFIAN [introduction] - Gérard DEDEYAN [contribution] - Marie-Anna CHEVALIER [contribution] - Varvara BASMADJIAN [contribution] - Dickran KOUYMJIAN [contribution] - Agnès OUZOUNIAN [contribution] -
Sujets : Colloques -- Méditerranée -- Arméniens
ISBN : 9782705338985
Bibliothèques : Consultable à la Bibliothèque de la Cathédrale apostolique arménienne, Paris
Catalogué à la Bibliothèque Nationale de France
Prix : 46,00 euros

Commentaire :

La juxtaposition des noms « Méditerranée » et « Arméniens » peut paraitre artificielle quand on évalue sur une carte la distance entre l’Arménie, enclavée à l’est de l’Asie Mineure, sans façade maritime, et la Méditerranée. Pourtant, les relations entre ces deux entités ont été intenses durant plusieurs siècles. En effet, pour des raisons liées aux invasions turques en Asie Mineure et à l’arrivée des croisés au Levant, il s’est créé au xiie siècle en Cilicie, dans l’angle nord-est de la Méditerranée, face à l’île de Chypre, une principauté arménienne, officiellement érigée en 1198 en un royaume d’Arménie hors du territoire de l’Arménie historique.

Ainsi muni d’une ample façade maritime, ce royaume eut d’étroits contacts tant avec les puissances commerçantes méditerranéennes, en particulier Venise et Gênes, qu’avec l’Orient latin frontalier. Il fournit au royaume latin de Jérusalem trois reines, dont les deux premières : il était dès lors logique d’organiser dans la Ville sainte un colloque international consacré aux divers aspects de cette « Méditerranée des Arméniens ». On y traita en juillet 2009 des rapports arméno-latins au Levant, des relations du royaume avec l’ensemble de l’Orient chrétien, avec le monde musulman et avec les Mongols arrivés dans la région au xiiie siècle, sans oublier les intenses échanges artistiques et commerciaux.

Après la chute de ce royaume, en 1375, une partie de la population arménienne se maintint en Cilicie, mais il y eut également un important flux migratoire dans diverses directions, en particulier vers les rivages aux mains des Génois, familiers des Arméniens, dont la Crimée que l’on peut considérer comme un prolongement de la Cilicie arménienne.

Les Arméniens et l’Orient latin
- DÉDÉYAN Gérard : L’attraction des Arméniens de l’Euphratèse vers Jérusalem à la première époque du royaume latin (1099/1100 – 1187)
- MUTAFIAN Claude : Les reines arméniennes de Jérusalem et la fondation de la cathédrale des Saints-Jacques
- CHEVALIER Marie-Anna : L’ordre de l’hôpital et la défense de l’Arménie : Enjeux d’une présence et moyens mis en œuvre
- COUREAS Nicholas: Friend or Foe? The Armenians in Cyprus as others saw them during the Lusignan Period (1191-1473)
- LA PORTA Sergio: King Lewon I: The Last Roman Emperor
- HALFTER Peter : La couronne d’Arménie : Un document récemment découvert, illustrant les relations entre l’empereur Frédéric II et le roi Hét‘oum Ier
- BOZOYAN Azat : La réception du droit franc en Arménie
- OUZOUNIAN Agnès : Les Assises d’Antioche ou la langue en usage : remarques à propos du texte arménien des Assises d’Antioche

Les Arméniens et l’Orient non latin
- TCHOBANIAN Pavel : La lutte des Arméniens pour la préservation des monastères de Jérusalem (XIIe-XVe siècle)
- SCHMIDT Andrea : Manuscrits arméniens de la chronique de Michel le Syrien dans le fonds patriarcal de Jérusalem
- AMITAI Reuven: Dangerous Liaisons: Armenian-Mongol-Mamluk Relations (1260-1292)
- STEWART Angus: Alliance with the Tartars: the Armenian kingdom, the Mongols and the Latins

Les aspects économiques
- BAIS Marco : Documents de la chancellerie du royaume d’Arménie en Cilicie : traductions et traducteurs
- BALARD Michel : Les Arméniens dans les comptoirs génois d’Orient
- JACOBY David: The Economy of the Armenian Kingdom of Cilicia: Some Neglected and Overlooked Aspects
- MAURER Herbert: The Metaphysics of Coffee

Les aspects artistiques
- BASMADJIAN Varvara : Quelques remarques sur la représentation du Jugement dernier dans la miniature arménienne (XIe-XVIe siècle)
- IMHAUS Brunehilde : L’église arménienne de Famagouste. Description et historique de sa réhabilitation (XIVe-XXe siècle)
- PRINGLE Denys: Crusader Castles and Fortifications: The Armenian Connection
- KOUYMJIAN Dickran: Vézelay, the Arabs and the Armenians
- HUMMEL Thomas: Levonian, a Pioneer in the History and Exploration of the Secular and Holy Sites of Van


Livre numéro 1414
Varvara BASMADJIAN --- Cliquer pour agrandir Arménie : de l’abîme aux constructions d’identité
Titre : Arménie : de l’abîme aux constructions d’identité / auteur(s) :Sous la direction de Denis Donikian et Georges Festa
Editeur : L'Harmattan
Année : 2009
Imprimeur/Fabricant : 14-Condé-sur-Noireau : Impr. Corlet numérique
Description : 1 vol. (244 p.) : ill., couv. ill. ; 24 cm
Collection :
Notes : Notes bibliogr.. Couverture : Masque de Denis Donikian (1994)
Autres auteurs : Janine ALTOUNIAN [contribution] - Annick ASSO [contribution] - Varvara BASMADJIAN [contribution] - Denis DONIKIAN [directeur] - Martine HOVANESSIAN [contribution] - Hélène PIRALIAN [contribution] -
Sujets : Actes du Colloque de Cerisy-la-Salle du 22 au 29 août 2007 sous la direction de Denis Donikian et Georges Festa.
ISBN : 9782296091917
Bibliothèques : Catalogué à la Bibliothèque Nationale de France
Prix : 24,00 euros
Achat possible sur : Amazon

Commentaire :

Du 22 au 29 août 2007, Cerisy-la-Salle accueillait l’Arménie à l’occasion d’un colloque intitulé : De l’abîme aux constructions d’identité. Le thème choisi portait en lui-même les éléments dramatiques d’une réflexion qui devait être nécessairement plurielle. Cependant, il s’agissait beaucoup plus d’évoquer de près ou de loin ces ondes de choc aux résonances multiples provoquées par la déflagration génocidaire de 1915 que de revenir sur la réalité historique du fait lui-même. Ainsi, le pluralisme des interventions aura-t-il permis d’opérer des ouvertures, des percées, pour ne pas dire des échappées inhabituelles vers des analyses lumineuses, des rapprochements culturels audacieux, des illustrations intimes fortes ou des abstractions esthétiques éclairantes. Il n’est donc pas interdit de dire qu’au cours de ces journées, c’était moins l’austérité de l’histoire qui était convoquée qu’une sorte de géographie mentale éclatée, à l’image non seulement de la dispersion des générations touchées par le génocide, mais surtout d’une quête de sens opérant dans toutes les directions possibles de l’esprit par des esprits impliqués dans la nécessité de dénouer le chaos du monde.


Table des matières

Argument
Introduction de Denis Donikian.


  • I. Ecritures dans la crise
    Frédéric Nevchehirlian : Dans le stade
    Janine Altounian : Un héritage traumatique ne se met à parler que déplacé dans le temps et l’espace culturel
    Anahit Dasseux Ter-Mesropian : Le Temps de la joie
    Annick Asso : La transmission du traumatisme génocidaire au théâtre

  • II. Identités de recherche
    Hélène Piralian-Simonyan : En quoi consiste la reconnaissance du génocide des Arméniens ?
    Martine Hovanessian : Identités narratives : exil et sentiment d’appartenance. Les retours
    Jacqueline Starer : Martin Melkonian, une identité au carrefour d’elle-même
    Frédéric Gross-Quelen : Pérec la lettre déportée

  • III. Questions d’histoire
    Grégoire Krikorian : Le Parlement européen ou l’anti-Lausanne
    Georges Festa : Arménie et Arméniens dans les manuels d’Histoire en classe de Première

  • IV. Géographies
    Antoine Chaudagne : Arménie, Ethiopie, itinéraire sur une géographie imaginaire
    Wadad Kochen-Zebib : Revisiter Cana
    Georges Festa en collaboration avec Marc Koharian et Albert Khazinedjian : Les Arméniens d’Algérie avant 1962 : témoignages de familles

  • V. Métamorphoses
    Denis Donikian : Chemin de Crète
    Varvara Basmadjian : Serviteurs du Palais ou artistes hors des contraintes, quelle identité pour les peintres arméniens de l’Empire ottoman ?
    Barbel Pfander : Le cinéma disjonctif d’Artavazd Pelechian
    Christine Kiffer, conteuse
    Raphaëlle Vierling, artiste
    Milo Dias : De la souffrance à la révolte


Livre numéro 74
Varvara BASMADJIAN --- Cliquer pour agrandir Les Arméniens, réveil ou fin ?
Titre : Les Arméniens, réveil ou fin ? / auteur(s) : Varvara BASMADJIAN -
Editeur : Entente
Année : 1979
Imprimeur/Fabricant : 41-Vendome : Impr. des PUF
Description : 167 p. cartes 21 cm
Collection : Minorites ISSN = 0338-8611
Notes : Bibliogr. p. 160-162. Filmogr. p. 163-164
Autres auteurs :
Sujets :
ISBN : 9782726600382
Bibliothèques : Consultable à la Bibliothèque de la Cathédrale apostolique arménienne, Paris
Catalogué à la Bibliothèque Nationale de France
Prix : 10,67 euros
Achat possible sur : Amazon

Commentaire :

Les Arméniens ont perdu au cours des siècles les neuf-dixièmes de leur territoire. de 1894 à 1918, leur nombre est tombé de 6 à 4,5 millions, après les massacres turcs. Mais l'Arménie est vivante.
Elle l'est en Arménie soviétique, où, trois millions d'entre eux s'épanouissent au rythme socialiste, dans une ferveur religieuse et culturelle jamais abandonnée.
Elle l'est à travers le monde, où trois autres millions d'Arméniens sont dispersés, dans plus de cinquante pays, en communautés qui s'efforcent de préserver leur arménité : notamment celle des 220 000 Français d'origine arménienne.
Le risque que ces communautés perdent progressivement leur identité est d'autant plus réel que, malgré les liens renoués, elles ne se reconnaissent pas unanimement dans l'Arménie Soviétique.
Ainsi divisée, l'Arménie, aussi vivante soit-elle, trouvera-t-elle les voies de son identité renouvelée ?

ligne

  Retour à l'Index des auteurs